Le Président du Faso à la 68è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies

440 0

Le 25 septembre 2013 le Président du Faso, Blaise Compaoré s’est adressé à la communauté internationale, lors de la 68è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New-York. Une intervention qui a particulièrement mis l’accent sur les crises socio-politiques et économiques que traverse l’Afrique. 

Le Président du Faso, Blaise Compaoré s'adressant à la communauté internationale (PH:DR)
Le Président du Faso, Blaise Compaoré s’adressant à la communauté internationale (PH:DR)

Présent à la 68è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, à New-York, le Président du Faso, Blaise Compaoré s’est adressé à la communauté internationale du haut de la tribune de l’ONU. Pour lui, cette session se tient dans un contexte international caractérisé par la persistance des difficultés économiques, des menaces croissantes à la paix et à la sécurité à l’échelle mondiale.

Le Président du Faso a fait allusion à d’autres maux comme la pandémie du VIH/SIDA, les extrémismes religieux et la criminalité transfrontalière, qui sont autant de préoccupations qui interpellent la conscience des hommes sur leur responsabilité, mais aussi l’opinion internationale.

Et pour résoudre ces questions cruciales, il a suggéré de renforcer l’esprit de partage, de solidarité et surtout de dialogue, qui à son avis, est la voie privilégiée pour assurer l’entente au sein et entre les peuples. Blaise Compaoré n’a pas manqué de saluer les efforts de la communauté internationale par rapport à l’amélioration progressive de la situation au Mali.

Cependant, il a déploré les actes terroristes perpétré au Kenya, en Nairobi. Il a exprimé sa compassion et la solidarité du peuple burkinabé.

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina24            

sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *