“African Day Parade and festival” : La culture africaine à l’honneur à New York

423 0

DSCF2309DSCF2341La DSCF2332
DSCF2366
DSCF2391DSCF2393
7e édition de « Africain Parade and Festival» s’est tenue le dimanche 22 Septembre 2013 à Harlem dans l’Etat de New York.  La parade a regroupé plusieurs pays du continent africain pour valoriser l’art et la richesse de la culture. Placé sous le thème « Notre communauté notre Progrès, notre Unité », ce festival a vu la participation et la présence de plusieurs personnalités de la ville de New York et des descendants du continent Africain.

C’est en 12 blocs que les représentants de différents pays ont défilé au grand bonheur des riverains et des communautés africaines venues vivre l’évènement.

Vêtus de tenue traditionnelle, les participants ont à travers des pas de danse, des démonstrations, des chants et des cris, montré la diversité culturelle.

Les participants -plus d’un millier- ont défilé sur Lennox Avenue de  la 132e rue à la 122e rue.

L’équipe burkinabè, qui a remporté 2 trophées l’année dernière, ne s’est prise à temps cette année. Cela a eu pour conséquence une participation pas très grandiose alors que nombreux sont ceux qui attendaient de voir passer l’équipe du Burkina Faso.

L’association des  Burkinabè de NEW York, à travers son premier responsable Issiffou Ouedraogo, le délégué CSBE Adama Ben Gaston SAWADOGO et la communauté ont défilé au nom du “Pays des Hommes intègres“.

Apres le défilé, les différentes communautés se sont retrouvées au Park Marcus Garbey pour la suite du festival. Plusieurs personnalités tel que le sénateur Bill Perkins et quelques autorités de New York ont rehaussé la cérémonie de leur présence.

Tour à tour sur le podium, le public a vu passer les différentes prestations des équipes des pays participants. Idak Bassavé était de la partie et elle a chanté pour le compte du Burkina Faso.

Le comité d’organisation s’est dit satisfait de cette 7e édition et déjà leur regard est tourné vers la prochaine édition. C’est dans cette ambiance de festivité et de retrouvailles entre différentes cultures qu’a pris fin la cérémonie.

Askia Boukari SIGUE

Correspondant  Burkina 24 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre