Championnat national de basketball: l’AS SONABHY se succède à elle même

737 0
L’AS SONABHY se succède à elle même © Burkina 24
L’AS SONABHY se succède à elle même © Burkina 24

Le championnat burkinabè de basket-ball a désigné son champion ce lundi 30 octobre 2013 au Palais des Sports de Ouagadougou. L’AS SONABHY a battu le Rail Club du Kadiogo (RCK) sur la marque de 62 à 58 dans une finale qui s’est disputée en trois parties. L’AS SONABHY remporte son deuxième titre d’affilé.

Après un brillant parcours pendant le championnat, le Rail Club du Kadiogo (RCK) qui a échoué l’année dernière en finale devant l’AS SONABHY, était annoncé favori pour remporter les play-offs du championnat burkinabè de basketball. Tout a bien commencé avec une victoire en demi-finale contre l’Étoile Filante de Ouagadougou (EFO) par 73 à 57. Face à l’AS SONABHY dans une finale prévue pour se disputer au départ en deux phases, les cheminots qui avaient battu en aller et retour les pétroliers remportent la première manche (82 à 77). L’AS SONABHY, elle, a connu des difficultés pendant la saison régulière avec les absences de son coach Bagahouinis Dah et Mamadou Sawadogo dit Mike partis en équipe nationale, va revenir lors de la deuxième manche pour s’imposer par 60 à 55. Il fallait donc une troisième manche pour designer le vainqueur avec deux équipes aux forces égales.
Dans cette troisième finale, l’AS SONHABY conduite par Mamadou Sawadogo va se montrer plus entreprenante face au RCK qui a du mal a entré dans le match. Au premier quart temps, les pétroliers mènent par 8 à 13. Ariste Yves, resté sur le banc, fait son entrée et l’équipe du RCK se met à refaire son retard notamment avec la sortie d’Arnaud Badolo, trop individualiste. Le RCK  mène à la pause avec 4 points d’écart  (26-22) et aussi au troisième quart temps (47-38). Mais les cheminots au troisième quart temps vont faire preuve de manque de concentration avec de nombreuses pertes de balles et des lancés francs manqués. Pendant, ce temps,  Mamadou Sawadogo dit Mike et ses coéquipiers en profitent pour faire preuve de réussite. Les pétroliers refont leur retard et s’imposent dans les dernières secondes (58-62).
Mamadou Savadogo le sauveur
Pendant cette dernière finale, l’expérience de Mamadou Sawadogo et Aboubacar Sara ont permis a l’AS SONABHY de s’imposer. Mamadou Sawadogo, l’un des meilleurs burkinabè à l’Afrobasket 2013 à Abidjan, s’est illustré comme le meilleur marqueur de cette finale (25 points), meilleur dans les turnovers (6), les fautes provoquées (7) et deuxième dans les rebonds (8). Son expérience, sa bonne gestion de la rencontre et sa bonne vision du jeu ont permis à la SONHABY de profiter des failles de l’adversaire. Son importance s’est d’ailleurs illustrée par le fait qu’il est le joueur qui a passée le plus de temps (35mn11s). Son coéquipier Aboubacar Sara était le meilleur dans le pourcentage de réussite aux tirs à deux points (66,6  %). Herve Yaméogo arrive deuxième (60%). Lire la suite sur sports.burkina24.com



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *