Mali: la libération des prisonniers politiques du MNLA dans l’impasse

726 0

-

Prévue de longue date et dans le cadre des accords de Ouagadougou signés entre le Mouvement national pour la libération de l’Azwad (MNLA) et l’Etat malien, la libération des détenus dudit mouvement a as eu lieu ce 1er octobre 2013.

Cette libération qui devrait apparaître comme signe d’apaisement de la situation sociopolitique tendue depuis quelque deux ans, est devenue caduque au regard des récents évènements que vit le Mali dans la région nord ces derniers jours, les accrochages entre l’armée et les rebelles touaregs du MNLA.

Aura-t-elle lieu et à quelle date ? La question reste posée, surtout que des tractions vives subsistent au sein des autorités maliennes sur les prisonniers véritablement libérables.

Du reste, le climat est également tendu à Kati avec les tirs en l’air de militaires ayant participé au putsch de mars 2012, mécontents du ‘’deux poids deux mesures’’ dans le traitement de certains soldats en leur sein.

Les mutins sont très jaloux de la promotion toute azimute du capitaine Sanogo par les autorités du pays et revendiquent aussi des “galons, primes et avancements de salaires”.

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a dû écourter sa visite dans l’hexagone et rentrer au pays au regard de ces derniers développements de la situation politique.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *