Mali: les mouvements armés du Nord acceptent de reprendre le dialogue

-

Les groupes armés du Nord-Mali sont prêts à reprendre les négociations avec Bamako, après une suspension. Leurs représentants étaient ce samedi 05 octobre à Ouagadougou, pour une séance de travail avec le Président du Faso, médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne.

Un jours après la visite du représentant spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies pour le Mali à Ouagadougou, Blaise Compaoré a reçu les représentants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), du Haut conseil de l’unité de l’Azawad (HCUA) et du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) pour échanger sur la relance de dialogue.

Les groupes armés Nord-Mali avait décidé de suspendre leur participation au dialogue. Ils reprochaient les autorités de Bamako de violer les termes de l’accord de Ouagadougou, notamment en procédant à des arrestations de leurs ressortissants et à  des opérations militaires dans le Nord du pays.

Selon un communiqué de la Présidence du Faso, la coordination des mouvements du Nord-Mali se dit prêt à lever la suspension de sa participation au sein des organes de l’accord de Ouagadougou, en particulier celui du comité de suivi et d’évaluation et la commission technique mixte de sécurité.

«La période de suspension temporaire de notre participation au processus de dialogue inclusif nous a donné l’occasion de mener des concertations internes entre mouvements du Nord-Mali et des échanges de clarification avec le médiateur. Elle a également donné lieu à des échanges constructifs avec le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali, président du comité de suivi et d’évaluation de l’accord», a expliqué Ibrahim Ag Assaleh, réaffirmant par ailleurs l’engagement de la coordination de ces mouvements à «mettre en commun leurs efforts» pour résoudre la crise malienne.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page