Le lapsus de Sita Sangaré sur la devise du Burkina ?

1457 12

Quelle est la devise du Burkina Faso ? Unité, Progrès, Justice. Mais pendant la conférence de presse d’avant-match, le Président de la Fédération burkinabè de football s’est trompé sur la devise du Burkina.

Le Président de la FBF Sita Sangaré
Le Président de la FBF Sita Sangaré

« …La devise du Burkina, c’est  “la patrie ou la mort nous vaincrons“ » a affirmé le Président de la FBF Sita Sangaré pendant la conférence de presse d’avant match répondant à une question d’un journaliste burkinabè sur les affirmations d’un joueur d’Algérie se disant prêt à mourir pour son pays.

Malgré la correction d’un journaliste qui a rappelé à Sita Sangaré que la devise du Burkina est bien “Unité, Progrès, Justice“,  et que la « Patrie ou la mort nous vaincrons” sont les dernières paroles de l’hymne nationale, ce dernier a maintenu ses propos.

En fait, les derniers mots de la partie  l’hymne nationale trompent encore beaucoup de personnes. « La Patrie ou la mort nous vaincrons » est l’ancienne devise du Burkina notamment adopté sous la révolution. Une erreur qui peut arriver  à tout le monde.



Article similaire

Il y a 12 commentaires

  1. La devise de notre pays est bien bel LA PATREI OU LA MORT NOUS VAINCRONS, c'est ?a qui refl?te notre Hymne , rappeler vous Sangar? est un colonel et il connait bien ce qu'il dit, ce n'est pas pour rien il n'a pas r?pondu ? ce journaliste corrompu comme certains de ses collectes. Thomas restera et d?murera toujours dans notre esprit, dans notre ?me…Vive le pays des Hommes Int?gres.

  2. La devise d'un pays sert a illustrer l'etat d'esprit d'un peuple et de son gouvernement. A leur montrer une direction. La soi-disante devise actuelle ne reflete en rien le comportement actuelle qu'est sens? montrer un gouvernement envers son peuple. Alors ne nous fatigu? pas avec ces mots qui veulent dire autant de choses qu'un sourd ? un concert de musique. On ne tue pas les id?es; on ne peut les noyer sous des flots de mensonges. Seule une v?rit? peut en effacer une autre, pas un mensonge.

  3. Il n'y aucune erreur de dire " la patrie ou la mort nous vaincrons " C'est le manifeste d'une nostalgie ind?l?bile. On n'efface pas l'histoire d'un peuple avec des mots. Ceux qui se trompent sont ceux qu'il veulent enteresser cette devise si belle si forte de sens. Unit? Progr?s Justice, l'unit? est un acquis legendaire, quant au Progr?s, il n'en pas, c'est plutot la degringolade depuis 1987, quant ? la Justice, il n'en est rien, c'est plutot l'impunit? et la justice ? deux vitesses.

  4. Sita est et yac ouedraogo sont des veritables patriotes revolutionaires democrates . deux inividus qui ont aim? thom Sank et continu de l?aimer ;mais comme ils sont de la grande muette ils sont muet

  5. Je ne vois rien de mauvais dans tout. Avant les matches cest l'hymne qui est chant? non? Ces paroles ne sont pas dites? Pauvres journaleux est ce qu'il vous parlait de devise ou de match

  6. En r?alit? cette d?finition des devises de la plupart des Etats Africains en trois mots ne r?pond a rien et n’est pas du tout indicatif de la personnalit? ou des aspirations de des Etats. “la patrie ou la mort , nous vaincrons” refl?tait l’engagement du Burkina pour sa patrie. Unite- Progres- Justice ne reflete en rien le Burkina d’aujourd’hui

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *