TIC : le forum de Ouagadougou recommande l’accélération des projets large bande en Afrique

392 0

Le Forum panafricain sur le partage des meilleures pratiques en matière de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), tenu les 11 et 12 Octobre 2013 à Ouagadougou, s’est clôturé, avec des recommandations fortes formulées par les participants. Au nombre des recommandations contenues dans la déclaration finale, les gouvernements africains ont été invités à accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures large bande.

Une vue des participants au forum TIC
Une vue des participants au forum TIC

Comment mettre les données numériques au service du développement en Afrique ? Cette interrogation a guidé les travaux du forum africain sur le partage de meilleures pratiques en matière de TIC durant deux jours dans la capitale burkinabè.

Dans leur déclaration finale, les participants ont reconnu « la nécessité de promouvoir les données numériques ouvertes en vue de favoriser le développement de contenus locaux, la recherche et le développement de l’expertise dans le domaine des TIC en Afrique. » Et pour y parvenir, ils encouragent les gouvernements africains à accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures large bande.

Malgré les progrès enregistrés en Afrique en matière de TIC et de connexion internet, notamment mobile, les niveaux de pénétration de la large bande (fixe et mobile) restent insignifiants : 6,7% de la population dans les pays en développement, contre 27,2% dans les pays développés, selon les estimations de l’UIT pour 2013. Les projets de mise en place d’infrastructures pour large bande sont encore à la traîne en Afrique, en dehors de quelques pays.

En raison du grand nombre des applications et services qui pourraient contribuer au développement socioéconomique de l’Afrique, comme la télémédecine, le commerce électronique, il ne suffit plus d’avoir accès à internet par n’importe quel moyen, et l’accès large bande devient essentiel en tant qu’infrastructure essentielle pour ce développement socio-économique.

A coté de ce défis du déploiement du large bande, il faut travailler à la sécurisation de l’internet, et faire évoluer la régulation en vue de prendre en compte les nouveaux défis liés au développement du large bande, recommande le forum dans la déclaration.

Justin Yarga

Pour Burkina 24 

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *