Logements : CGE Immobilier se dévoile aux Burkinabè

965 11

La CGE (Compagnie générale des entreprises) Immobilier, filiale du Groupe CGE BTP, a lancé officiellement ses activités à Ouagadougou, ce 18 octobre 2013. Cette société s’investit dans la promotion immobilière et a conclu avec le ministère de l’Habitat  burkinabè, une convention pour la réalisation de 1 232 logements sociaux et économiques à Bassinko, dans le cadre du programme 10 000 logements sociaux.

Le ministre Yacouba Barry coupant le ruban d'inauguration du siège de CGE avec Alizèta Ouédraogo, Présidente de la  Chambre de commerce et d'industrie du Burkina  (Ph : B24)
Le ministre Yacouba Barry coupant le ruban d’inauguration du siège de CGE avec Alizèta Ouédraogo, Présidente de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (Ph : B24)

CGE Immobilier s’est officiellement dévoilée aux Burkinabè, ce 18 octobre 2013 à Ouagadougou, en présence de nombreuses personnalités du système économique burkinabè.

Sise au quartier Koulouba sur l’Avenue Maurice Yaméogo, cette société vient aider les Burkinabè à dire « non à la souffrance liée à l’accès au logement et aux difficultés financières », selon Saïdou Tiendrébeogo, PDG du Groupe CGE BTP, dont CGE Immobilier est une filiale.

S’éloigner du  réveil matinal du bailleur

Saïdou Tiendrébéogo, PDG du Groupe CGE BTP : "La promotion immobilière est la voie royale d’acquérir un logement tout en gardant une bonne qualité de vie" (Ph : B24)
Saïdou Tiendrébeogo, PDG du Groupe CGE BTP : “La promotion immobilière est la voie royale d’acquérir un logement tout en gardant une bonne qualité de vie” (Ph : B24)

L’entreprise, pour paraphraser son PDG, propose aux habitants des villes du « Pays des Hommes intègres » une autre façon d’acquérir un logement, loin  du « réveil matinal de son bailleur à chaque fin de mois »  ou du « parcours du combattant » sur le chemin de l’auto-construction.

Cette offre se matérialise par la participation de CGE Immobilier au programme 10 000 logements sociaux lancé par le gouvernement burkinabè. Le PDG a annoncé qu’une convention a été signée avec le ministère en charge de l’Habitat pour la construction de 1 232 logements sociaux et économiques sur le site de Bassinko à exécuter dans un délai de 24 mois.

Un logement et un financement

Il s’agit de proposer des logements, d’une valeur allant de 6 millions à 22 millions de F CFA, sur des prêts  de 5 à 15 ans « à des taux d’intérêt très attractifs ».

Yacouba Barry, ministre de l'Habitat et de l'urbanisme (Ph : B24)
Yacouba Barry, ministre de l’Habitat et de l’urbanisme (Ph : B24)

Yacouba Barry, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, résume l’affaire en ces termes : « Pour un client CGE, en réponse à ses conditions d’éligibilité et à ses capacités de remboursement, il lui sera proposé un bien de qualité et une offre bancaire correspondante. Il ne lui restera plus qu’à attendre la livraison de son bien sur le  site qu’il aura choisi. C’est une façon de voir aujourd’hui l’immobilier au Burkina Faso ».

Le ministre de l’Habitat a en outre réitéré sa confiance aux compétences et au « professionnalisme » du groupe CGE. Il a invité les sociétés financières à l’accompagner et aussi le secteur privé à s’investir dans la promotion immobilière.

Pour le  PDG du groupe, la promotion immobilière « est la voie royale d’acquérir un logement tout en gardant une bonne qualité de vie ».

Le Groupe CGE BTP s’investit depuis quinze ans dans la réalisation de chantiers et la construction de bâtiments et d’ouvrages d’art. Il est à ce jour implanté dans sept pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 11 commentaires

  1. SANKARA Mahamadou |

    Tr?s belle initiative pour les Burbinab? de l?ext?rieur. Plus besoin de confier des projets de construction a un fr?re ou a un cousin. je souhaiterai que des facilit?es soient accord?s aux souscripteurs afin qu’au bout du temps les Burkinab?s de l?ext?rieur b?n?ficient d’un retour paisible a la source qui est notre FASO natale. Si non beaucoup de d?ception ont ?t? enregistrer dans ce domaine. Merci de penser sur une acquisition a long terme pour les plus d?munies. Mr SANKARA.

  2. J’esp?re qu’avec ?a, on va en finir avec les bailleurs sans scrupules et les sp?culateurs de parcelles de tout poils. Dur dur dur de se loger ? Ouaga !

  3. C’est bien. Mais on esp?re que la sp?culation ne va pas vite s’installer aussi dans ce domaine. Promotion immobili?re d’accord, mais attention aux d?rives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre