Concours des assistants des douanes : Une tentative de fraude déjouée

1077 2

La session 2013 des concours directs de la Fonction publique au Burkina a enregistré une tentative de fraude. Elle a été  découverte et les présumés auteurs ont été déférés au parquet, selon le ministre en charge de la Fonction publique, Vincent Zakané, lors d’un point de presse ce 19 octobre 2013.

Vincent Zakané, ministre en charge de la Fonction Publique (Ph : B24)
Vincent Zakané, ministre en charge de la Fonction Publique (Ph : B24)

Les services du Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la sécurité sociale, ont découvert une tentative de fraude lors des concours directs de la Fonction publique, session de 2013. Il s’agit d’une tentative de substitution du nom d’un admis par le nom d’un candidat non admis.

Il s’agit d’«une tentative de fraude par substitution d’identité sur une copie intervenue lors de la délibération du concours des assistants des douanes, mais qui a été décelée par les vérificateurs, ce qui nous a amenés à saisir la gendarmerie pour diligenter une enquête », explique Vincent Zakané, ministre en charge de la Fonction publique, lors d’une conférence de presse-bilan des concours directs, ce 19 octobre 2013.

Fraude contre de l’argent

Les investigations de la Gendarmerie ont porté fruit, révèle le ministre, car grâce à l’enquête au niveau du bénéficiaire de la fraude, l’auteur de la substitution a été découvert et ils ont tous les deux été déférés au Parquet. Le bénéficiaire avait proposé «un certain montant » à l’auteur de la fraude, ajoute Vincent Zakané, qui assure que le ministère « suivra de près » l’affaire jusqu’à son dénouement judiciaire.

Mais le ministre Vincent Zakané déclare n’être pas au courant d’autres cas de fraudes, comme l’indiquent certaines rumeurs. « Il n’y a pas eu de fuites à ma connaissance », affirme le ministre qui a rappelé que le système de contrôle a été renforcé pour éviter de telles fuites.

Pour le reste, le ministre a indiqué que les concours se sont bien déroulés dans  l’ensemble, grâce au dévouement du personnel et à la « maturité des candidats ».

Proclamation des résultats : les excuses du ministre

 Excepté toutefois, l’accroissement des effectifs de 30% (543 038 candidats en 2013 contre 411 374 en 2012), la perte d’une enveloppe contenant 9 copies du concours des secrétaires des greffes et les défaillances techniques lors de la proclamation des résultats.

Le ministre s’est d’ailleurs excusé pour les désagréments liés aux dernières difficultés et assure que tout est rentré dans l’ordre pour ce qui concerne les résultats. Ces derniers sont désormais disponibles depuis le 18 octobre 2013 à travers les canaux habituels (Stade municipal (Ouaga), hauts-commissariats des provinces, site web de la fonction publique, SMS, lefaso.net, Burkina24, SIG).

En perspectives,  le ministère prévoit de renforcer le dispositif organisationnel à travers notamment l’ouverture d’un guichet virtuel unique qui permettra aux candidats de faciliter les dépôts des dossiers de candidature à travers l’inscription en ligne.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

Lire aussi

Concours directs de la Fonction publique : 2 437 postes restent à pourvoir



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. l’esperance et l’espoir font vivre mais ceux qui vivent d’espoir et d’esperence meurt de fain car rien n’est sure au Burkina et les auteurs de malversation n’ont jamais ete inquietes ont est vouer a subir toutes les caprices de nos dirigeants qui gouvernent sur le systeme *mange et tais toi*.La faute nous reviens a nous tous ,car ns voyons le mal et on de tait ,donc tous emsemble SUBISSONT

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *