Match Burkina-Algérie : La réponse de Sita Sangaré face aux accusations de la presse algérienne

640 23
Le Président de la FBF Sita Sangaré
Le Président de la FBF Sita Sangaré

Le président de la Fédération burkinabè de football, Sita Sangaré, s’est exprimé vendredi en fin d’après-midi au Buteur. Le président de la fédération burkinabé de football (FBF) a répondu aux questions du média algérien concernant l’arbitrage et l’accueil froid réservé à la délégation algérienne. Pour Sangaré, les Algériens n’ont pas à crier au scandale. Lisez plutôt.

On aimerait vous poser quelques questions à propos du match Burkina Faso-Algérie… Enchanté. Je suis prêt à répondre à vos questions. Allez-y…

Quelles sont les conclusions que vous avez tirées, après la victoire des Etalons face aux Fennecs ? Je suis très content, tout d’abord, de la victoire qu’on a remportée. Comme tout match de football, notamment un barrage pour la Coupe du monde, il fallait s’attendre à ce que la tâche des deux équipes soit difficile. Elles se sont battues sur le terrain et le destin a voulu que ce soit le Burkina Faso qui remporte cette rencontre.

Tout le monde en Algérie, dirigeants, joueurs, entraîneurs et même supporters, conteste le penalty sifflé en votre faveur et ayant ramené le troisième but. Qu’en dites-vous ? Je pense qu’à bien regarder le match, on verra que nous aussi, nous avons le droit de nous plaindre de l’arbitrage. S’il y a bien une sélection qui peut se plaindre de l’arbitrage, c’est bien le Burkina Faso. Vous avez tous vu durant la dernière CAN à quel point nous en avions souffert. L’arbitre tunisien (Slim Jdidi, ndlr), qui avait dirigé Burkina Faso-Ghana, voulait à tout prix que le Ghana soit en finale, mais Dieu en a décidé autrement. Cela dit, ce ne sont pas les arbitres qui sont en attaque pour marquer des buts.

Cependant, même la presse a critiqué l’arbitre zambien de la rencontre…

Oui, je sais que la presse algérienne l’a critiqué. Je pense que les critiques ont dépassé le cadre sportif. A mon avis, les confrères algériens s’adonnent à un jeu dangereux. Il faut bien analyser le match. Nos deux premiers buts marqués ne souffrent d’aucune contestation, mais pour ce qui est du penalty, de la place où j’étais assis en compagnie de Son Excellence l’Ambassadeur d’Algérie au Burkina Faso, j’ai vu la faute. Il y avait bel et bien une main du défenseur algérien à l’intérieur de la surface de réparation. En plus de ça, c’est l’arbitre assistant qui a signalé la faute, avant que l’arbitre central ne décide d’accorder le penalty. Je pense que le juge assistant était bien placé pour voir.

Les spécialistes pensent que ce match était trop grand pour le Zambien Janny Sikazwe. Quel est votre avis ? Je peux vous dire que pour ce match, il aurait pu y avoir un autre arbitre, car l’arbitre zambien est très jeune, sachant surtout que c’est un barrage pour la Coupe du monde. Sur ce point, je peux être d’accord avec vous. J’ajoute un autre point important.

Lequel ?

Le sélectionneur algérien, Vahid Halilhodzic, aurait pu être expulsé par l’arbitre. Je pense que ce dernier s’est montré très tolérant à l’encontre de votre entraîneur qui a passé son temps à gesticuler tout au long de la rencontre, en quittant la zone technique à maintes reprises. Même vos remplaçants, qui étaient derrière le but du Burkina Faso, ont passé leur temps à déconcentrer notre gardien de but, mais l’arbitre ne les a pas expulsés. Il y a eu aussi un penalty non sifflé par l’arbitre, suite à une faute sur Feghouli en première mi- temps… Revoyez le match et faites votre constat. Peut-être que l’arbitre a jugé qu’il n’y avait pas faute. Les joueurs algériens simulaient des fautes sans pour autant être avertis par l’arbitre. Moi, je vous dis que le penalty qui a ramené le troisième but du Burkina Faso est valable. Permettez-moi aussi d’ajouter que l’arbitre de la rencontre s’est montré très indulgent envers vos joueurs, alors que beaucoup d’entre eux méritaient des cartons. Il a pris des décisions que nous respectons. Vous savez, même si c’est tout le monde qui donne son avis, le plus important est celui de l’arbitre.

Comment voyez-vous le match retour ? Tout d’abord, permettez-moi de m’adresser aux journalistes algériens. Ce n’est pas la peine d’amplifier les choses. Ce n’est qu’un match de football. Ici au Burkina Faso, des amis sont venus me voir pour me dire ce qui est écrit à Alger par les confrères algériens qui nous promettent l’enfer. C’est vraiment désolant car nous avons été très accueillants envers nos amis et frères algériens. Le peuple burkinabè est un peuple accueillant, on n’a jamais eu de problème sur ce plan. Le métier de journaliste est un métier noble. Il faut que les journalistes algériens comprennent que les Etalons ont remporté le match sur le terrain et que l’équipe algérienne doit se battre sur le terrain au match retour pour nous battre. C’est un match qui se déroule sur le terrain, c’est tout. Je me demande pourquoi on crée des problèmes alors que les deux pays se trouvent sur le même continent. Moi, personnellement, j’ai d’excellents rapports avec votre président, Mohamed Raouraoua. Les deux fédérations ont d’excellents rapports. Du coup, la presse algérienne doit contribuer à ce que les relations entre les deux pays restent bonnes.

Qu’en est-il du match en lui-même ? Nous viendrons à Alger pour nous qualifier. Nous allons démontrer à nos amis algériens que notre victoire ne souffre d’aucune contestation. La meilleure preuve, c’est le terrain. Nous devons prouver à Alger. Nous sommes sereins et confiants pour le match retour. Nous allons nous battre jusqu’au bout.

Les Algériens estiment que l’accueil qui leur a été réservé a été plutôt froid, avec surtout l’obligation faite à tous les joueurs de passer par le scanner et satisfaire aux formalités biométriques. Qu’avez-vous à répondre ? Je suis vraiment surpris. Celui qui a dit ça est vraiment malhonnête. Je me demande en quoi le passage par le scanner serait humiliant. Je suis colonel dans les forces armées et ces mesures sont juste une mesure sécuritaire de routine. Donc, il n’y a pas de problème. Vous Algériens, êtes les mieux placés pour le savoir de par ce que vous avez vécu ces dernières années. Vous dites qu’on vous a mal accueillis. C’est faux ! La délégation algérienne a eu droit à un très bon accueil. Vos supporters, venus en grand nombre à Ouagadougou ont été bien accueillis. Ils ont jeté des bouteilles sur nos supporters, mais nous avons donné des instructions fermes pour qu’ils soient protégés et pour que nos forces de sécurité ne cèdent pas à la provocation. Nous avons été très corrects avec vous. A mon tour, je vous dis merci si vous pensez que nous n’avons pas été corrects avec vous.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Il y a 23 commentaires

  1. Bravo mon colonel. Vous avez bien repondu. Que nos jeunes etalons ne paniquent pas . Ils ont fait l’essentiel ? ouaga. Une victoire est une victoire. Les etalons meritaient plus. Le sport en a decid? autrement mais il n’y pas ? en rougir.Le plus dur c’etait Ouaga et c’est fait . Alger sera inch Allah la cerise sur le gateau. La qualification des etalons grandira le foot africain

  2. o? allons nous avec cette mentalit? des acteurs du football qui me cr?e des angoisses? Football qui devient comme une guerre entre nations! c’est d?solant et c’est triste.

  3. les supporters algeriens y compris la presse ont raison puisse que c’est de bonne guerre mais qu’ils se renseignent aupres de leurs joueurs pour avoir une id?e superficielle de la motivation et l’impertubation des etalons.CES gens la ne jouent pas avec l’arbitre a plus forte raison Des crieurs dans les tribunes.Il vont comprendre ?a le 19 et nous on avance.Mr le ministre, je vous tire mon chapeau pour cette intervention.

  4. les supporters algeriens y compris la presse ont raison puisse que c’est de bonne guerre mais qu’ils se renseignent aupres de leurs joueurs pour avoir une id?e superficielle de la motivation et l’impertubation des etalons.CES gens la ne jouent pas avec l’arbitre a plus forte raison les crieurs dans les tribunes.Il vont comprendre ?a le 19 et nous ont avance.

  5. Les ?talons n’ont ni ? rougir ni ? se justifier concernant leur match face ? notre ?quipe. Ils ont jou? un bon match et montr? un football comme devrait prendre pour exemple beaucoup d’equipes du continent. Concernant les propos de certains journaux, n’ayez crainte: La FAF vous accueillera convenablement et vous assistera durant tout votre sejour en Algerie. Le plan B ne sera pas necessaire et vous verrez.

  6. qu’ils font tout ce que ils veulent qui peut aller a l’encontre de Dieu si Dieu dit oui qui peut dire non le soutien de dieu est fort que tout

  7. Il faut assoir sa base au Maroc pour le climant, les entrainements. Et se rendre en Alger le 18 novembre. Je pense que le vol ne va durer plus de 2 heures. C’est supportable. Ne pas boire l’eau de l’hotel ni sa nourriture. Il faut y aller avec nos propres cuisiniers et nos propres eaux en bouteille. Le reste, c’est sur le terrain au soir du 19 novembre.

  8. SURTOUT NE PAS CEDER A LA PROVOCATION SUR LE TERRAIN……….LES ETALONS VONT VIVRE L’ENFER PROMIS SUR LE TERRAIN……. MAIS DIEU EST GRAND…….ALLEZ LES ETALONS

  9. c'est bien dit mon colonel mais je penses qu'il faut avoir un plan B pr le voyage de blinda comme me l'a dit un ancien joueur :vous allez arriv? ? laeroport ils seront pas l? pr vous accueillir vous resterez l? pdt au moins2 ? 3 heures avant que quequ'un se pointe et gentillement vous dit excusez nous nous avions eu confirmation de votre arriv?e que tout ? l'heure, direction lhotel ou les chambres st auparavant r?serv?es le maitre dhotel vous dira"attendez ici ? la reception juste le tps de faire les chambres recevez ttes nos excuses.ceci pass? le repas est pr?vu pr 13h par exemple, vous les excuserez ? nouveau pr le contre tps du ? un retard inattendu et l'entrainement pr le stade vous partirez, l? les portes st tjrs ferm?es "on vous dira encore on a eu le gardien il arrive de suite oh ttes nos excuses" juste pr limiter votre tps d'entrainement. Mr le president soyons vigilant en ayant un plan B meme pr la cuisine envoyez des cuisiniers comme semble -t-il ils ont fait ici.merci ? tous" ttes mes excuses pr avoir ?t? long"

  10. Conscience du Faso |

    Moi, je ne comprends oas ces magrebiens, surtout les algeriens. Ils disent qu’ils ne sont pas africains. Ils veulent jouer avec les europ?ens. Les europ?ens les refoulent qu’ils ne sont pas europ?ens. Dans ce cas, qu’ils cr?ent leur confederation magrebienne de sport pour jouer ensemble et laisser les gens en paix. Plus mauvais que algerien, tu meurs. Regardez ce qu’ils font ? nos ?tudiants l?-bas. Si par malheur un ?tudiant peau noire a une copine algerienne, tu es foutu. C’est pour cela que moi je dis m?me une escale de 5 minutes en Algerie, je n’en veux pas. Je pref?re la Tunisie, le Maroc. Vous venez au Faso et vous accueille avec tout le serieux et vous dites des conneries. Tout le monde sait qu’au Faso l’?tranger est roi et a m?me plus de droit que le burkinab? quelque fois. Nous irons jouer au foot-ball en alger, le reste, on s’en fout. S’ils veulent, qu’ils mettent le feu dans leur pays, c’est leur probl?me. Ce sont des comportements comme ?a qui font les autres peuples ne les aiment pas. M?me en France o? ils sont nombreux, ils se comportent comme ce n’est pas permis.

  11. D?sol? d'?tre cru! Mais, je ne fais pas confiance aux Alg?riens et de fa?on g?n?rale aux Arabes. Pour un oui et un non, c'est "Je vais te tuer" Mais j'ai tr?s confiance en Dieu. Les joueurs Burkinab? savent maintenant depuis le Match avec le Ghana que les autres veulent que nous soyons toujours l'ancien Burkina qui sort au premier tour de la CAN… Mais seuls les imb?ciles ne changent pas dit-on, donc, nous, on a chang?, on est devenu bons, et on va le demeurer. Il faut m?me faire des enqu?tes pour voir s'ils n'ont pas d?f?qu? dans leurs chambres avant de partir, parce que les arabes, ils peuvent faire ?a…QUE DIEU CONTINUE DE SOUTENIR LES ETALONS!

  12. Mr Le President, il faut que vous donniez des instructions fermes a nos joueurs pour ce match retour, meme si je sais que nos joeurs ne sont meme pas de natures provocateurs,,mais qu'ils ne cedent pas a la provocation au match retour. Car les algeriens et de facon generale les pays du Nord, sont des fins provocateurs en matiere de foot,et pire si on lit ce qu'ils ecrivent sur les reseaux sociaux et les medias, il faut prendre ces precautions
    ,,que nos joueurs joeuent comme d'habitude, Bonne chance aux etalons.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *