Leonarda Dibrani : La gaffe du président français

349 0

Le samedi 19 octobre dernier, le président français, François Hollande, est intervenu à la télévision dans l’affaire de la jeune Kosovare, expulsée. Cette intervention a été un fiasco total selon la majorité des éditorialistes.

Le président français, François Hollande lors de son intervention sur l'affaire Leonarda Dibrani (Ph:DR)
Le président français, François Hollande lors de son intervention sur l’affaire Leonarda Dibrani (Ph:DR)

François Hollande était censé mettre un point final à cette crise, que traverse sa majorité depuis 18 mois. En voulant bien faire, il a tout gâché. Ses propos ont été contestés par son camp, de celle de l’opposition, voire même par la victime, qui a refusé la main tendue de François Hollande.

Quand il a proposé à la jeune Kosovare de rester en France, mais sans ses parents. Le président a provoqué stupeur et colère de l’extrême-gauche à l’extrême-droite. « Pour le président et sa majorité, la séquence est dévastatrice », selon Eric Decouty, dans Libération.

Certains écologistes ont qualifié les propos d’Hollande et de Manuel Valls par rapport à Leonarda, d’inhumains et d’incompréhensibles.

La communauté rom installée en France a assuré qu’elle déploiera tous les moyens pour aider Leonarda et sa famille. « C’est une honte pour la République, que le chef de l’Etat invite une jeune fille de 15 ans à quitter ses parents, à quitter son milieu familial pour vivre en France », s’est révolté le président de la Vois des Roms,  Saïmir Milé.

Le père de son côté affirme qu’il se rendra en France avec les siens par tous les moyens et même de force.

Sandrine Ashley GOUBA                        

Pour Burkina 24           

sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *