Autorité de régulation des marchés publics: des journalistes s’initient aux concepts clés

Le présidium de l'atelier, le président du CRD au milieu.
Le présidium de l’atelier, le président du CRD au milieu.

Une trentaine de journalistes issus de divers médias (organes de presse public et privé, presse écrite, audiovisuelle et en ligne) ont participé à un atelier d’information organisé par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) les 24 et 25 octobre 2013 à Loumbila.

Troisième du genre depuis 2011, cette rencontre des acteurs de la régulation des marchés publics avec les journalistes a eu pour objectif d’initier les Hommes de médias aux différents concepts relatifs aux marchés et les textes juridiques y afférents.

Selon le président du Comité de régulation des différends (CRD) de l’ARMP Justin Jean-Baptiste Bouda, l’atelier dédié au monde des médias vise une amélioration du traitement de l’information sur les marchés publics et de la sensibilisation de la population sur la gouvernance économique et financière.

Les thématiques abordées au cours de cette rencontre d’échanges «le contentieux dans les marchés publics», «le cadre réglementaire et les procédures de passation des marchés publics», «l’apport des médias dans la bonne gouvernance marchés publics : état des lieux» ont suscité des débats houleux.

A l’issu des deux jours d’échanges les journalistes sont sortis outillés sur les concepts, les procédures des marchés et bien entendu de la régulation qui, elle intervient en aval de la passation des marchés dans la perspective de trouver des solutions aux différends nés de l’attribution ou de l’exécution de ces marchés, à travers le CRD.

Il s’est par ailleurs avéré que l’apport des médias du point de vue information, éducation et sensibilisation des populations en matière de marchés publics n’est à la hauteur des attentes, pourtant nécessaire à la construction d’un état de droit et d’une société démocratique.

Une vue des participants.
Une vue des participants.

D’où des recommandations fortes à l’ARMP d’établir des partenariats avec les organes de presse en vue d’accroître et d’assurer la collaboration. Les participants ont également fait des recommandations pour une plus grande visibilité de l’institution et de ses activités.

Créée en 2008 et au regard de ses missions, l’ARMP a initié cette rencontre annuelle avec les journalistes dans l’optique qu’avec eux, elle puisse conduire au mieux ses attributions.

Boureima LANKOANDE pour Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page