Ouahigouya: La culture du Yatenga a de nouveau rayonné au FESCO

La 11e édition du Festival Sport et Culture de Ouahigouya a refermé ses portes ce samedi 26 octobre, avec des notes de satisfaction pour le promoteur.

Le promoteur du FESCO à la culture du festival.
Le promoteur du FESCO à la culture du festival.

Pour la onzième fois, le festival initié par Me Gilbert Noel Ouédraogo a tenu sa promesse d’être un porte-flambeau du patrimoine culturel du Yatenga. Le festival a drainé environ 500 festivaliers venus d’un peu partout du Burkina et d’ailleurs. Les trois jours de compétitions de danse ont connu une grande affluence, estimée à 7000 spectateurs.

Cette année, pour le volet danse liwaga, c’est la troupe Naaba Kango de Ouahigouya qui a séduit le jury. Elle succède ainsi à la troupe la troupe Naaba Kaango d’Attékoubé. La troupe Liwaga d’Adjamé a pris la deuxième place. Pour sa première participation de la Troupe Nong-Taaba du Mali a conquit la 4e place.

Le sport a gardé toute sa place dans ce festival, et pour la 3e fois consécutive, le FESCO a fait don d’un million de FCFA à l’Union Sportive du Yatenga (USY).

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page