Nouvel objectif de l’opposition : « Faire disparaître le mot Sénat » de la Constitution

L’opposition  politique burkinabè a fait sa rentrée politique dans l’après-midi de ce 2 novembre 2013. Un nouvel objectif a été fixé : extraire le « mot » Sénat de la Constitution. Quant à la modification du statut de l’opposition, ses membres semblent vouloir s’affranchir de cette loi.

Les chefs de partis d'opposition à la rentrée politique le 2 novembre 2013 (Ph : B24)
Les chefs de partis d’opposition à la rentrée politique le 2 novembre 2013 (Ph : B24)

L’opposition politique est revenue des vacances. La rentrée des classes a eu lieu au Palais de la Culture Jean-Pierre Guingané et a été marquée, non pas par des discours, mais des exposés sur les questions politiques, sociales et économiques du Burkina.

Pour les questions sociales et économiques, Ablassé Ouédraogo du Faso Autrement a martelé que les mesures sociales prises par le gouvernement sont « une arnaque » car ne profitant qu’à une infime partie des Burkinabè. Et, affirme-t-il, 46,7% d’entre eux vivent toujours avec 500 F CFA/jour.

Match sur le Sénat : 1-0 pour l’opposition !

Le Sénat, l’article 37 et l’alternance en 2015 ont eu la part belle. « Opposition 1 ! Blaise Compaoré zéro ! », tel est le score, selon Zéphirin Diabré, Chef de file de l’opposition, du match joué entre l’opposition et le pouvoir sur le Sénat.

Mais Diabré prévient que le match n’est pas encore fini. Il estime qu’il faut « renforcer la défense », se propulser en attaque et marquer le plus tôt ce but : « faire disparaître le mot Sénat de la Constitution ! ».

Zéphirin Diabré estime que l'opposition politique devrait pouvoir s'affranchir de la loi sur le statut de l'opposition (Ph : B24)
Zéphirin Diabré estime que l’opposition politique devrait pouvoir s’affranchir de la loi sur le statut de l’opposition (Ph : B24)

Concernant la modification du statut de l’opposition, Arba Diallo répètera que le pouvoir veut se créer une « opposition mouton ». Zéphirin Diabré,  dira qu’il s’agit d’un « démantèlement de l’opposition ». Comme action pour le contrer, l’opposition prévoit s’opposer au projet de loi à l’Assemblée nationale. Mais elle n’ira pas outre mesure.

L’opposition doit s’affranchir

A entendre Zéphirin Diabré, l’alternative réside ailleurs.

« Nous devons être prêts à nous assumer, à nous organiser en dehors des cadres rigides établis par la loi, à nous regrouper en fonction de nos affinités, à choisir nous-mêmes nos amis plutôt que de laisser au pouvoir le soin de nous imposer des compagnons, à nous sacrifier financièrement pour mener nos activités de manière autonome, comme le font si bien les opposants guinéens, togolais, sénégalais, béninois, maliens ou ivoiriens qui eux, ne sont régis par aucune loi, et ne savent même pas ce que c’est qu’un chef de file de l’opposition », a déclaré Zéphirin Diabré.

Pour le reste, il a appelé les Burkinabè à  se mobiliser pour 2015 qui « doit marquer le retour de notre pays à la moralité démocratique, avec l’assurance qu’au maximum tous les 10 ans, le Burkina fêtera un nouveau Président du Faso ».

Pour cela, Zéphirin Diabré demande de jeter un regard plus attentif au vote des Burkinabè de l’étranger, qui pourrait, en 2015, se retourner contre l’opposition.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

16 commentaires

  1. Merci ? l?Opposition.
    Nous peuple int?gre du Burkina, nous disons non au SENAT et ? la modification de l?article 37.
    Nous restons toujours mobiliser pour la lutte quelque soit sa forme pourvu le Senat ne voit pas le jours et que l?article 37 reste t-elle.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

  2. Les brkinab? visant dans les pays d Afrique , notamment la Cote dIvoire , le Ghana o? beaucoup sont flatt?s des mascarades de negociateur. Ceux d Europe et des Etats Unis vont necessairement se departir du pouvoir. Zeph a interet ? conqu?rir et rencontrer la diaspora. On sait qu en Italie le flambeau est vif et avec un plus de s?rieux les choses pourront changer. Pareil en Allemagne. C est en France que les gens semblent s interesser ? la politique du tube digestif

  3. Apr?s toute analyse, je suis inquiet pour l’avenir de mon pays. D’ici ? 2015 le pays des hommes int?gres joue sa carte de r?ussite ou d’?chec selon une passation pacifique ou non du pouvoir.
    Pourquoi s’obstiner ? refuser que tout ce qui a un d?but ? une fin. Puisse Dieu nous assister. Union de pri?re!

  4. Merci ? l’Opposition.
    Nous peuple int?gre du Burkina, nous disons non au SENAT et ? la modification de l’article 37.
    Nous restons toujours mobiliser pour la lutte quelque soit sa forme pourvu le Senat ne voit pas le jours et que l’article 37 reste t-elle.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

  5. Le Cibete ou Chien Juriste, je suis te remercie bcq! Coe tu es pay? pour la correction, on te dit merci, nous n'avons pas de regard particuler sur c k tu dis! Pire, tu ne payes pas non plus ma connection!

  6. monsieur zaida, on dit ceci: »le combat dot ?tre ailleurs et no sur un ?l?ment d?j? prescrit par la constitution » proscrire , c’est interdire chef zaida, on savait que ton silence cachait tes tares et tu as ?t? clair en disant que le s?nat sera mis en place,politique du ventricule quand tu nous tiens! commence d’abord ? bien parler fran?ais avant de vouloir conscientiser ton peuple.je me propose de t’encadrer avant 2015

  7. POLITIQUES BURKINAB? : C?EST AU PR?SIDENT BLAISE COMPAOR? DIT LE BLAISO SEUL QUE VIENDRA L?INSIGNE HONNEUR DE CHOISIR LA PORTE DE L?HISTOIRE PAR LAQUELLE IL AIMERAIT SORTIR !!!!

    On ne peut pas faire le bonheur de quelqu?un ? sa place et en plus sans son consentement. Cette maxime en elle-m?me r?sume toute seule l?atmosph?re politique d?l?t?re et naus?abonde qui bouillonne actuellement au BURKINA FASO o? l?on attend impatiemment que LE BLAISO se prononce publiquement et une fois pour toute sur son avenir politique. Mais, ce dernier refuse toujours de le faire pour des raisons que nous trouvons tr?s peu convaincantes et qui d?ailleurs m?me risquent d?envenimer un peu plus les choses s?il ne se d?cide pas ? le faire plus t?t que pr?vu !

    LA TROP GRANDE ASSURANCE avec laquelle LE BLAISO aime se prononcer ? l?ext?rieur sur les probl?mes nationaux d?note son m?pris pour les burkinab? et montre surtout qu?il pense maitriser la situation tant dans le pays que dans son parti d?origine LE CDP o? la majorit? des hauts cadres de la premi?re heure sont actuellement musel?s et ?cart?s de la gestion au sommet de la vie du parti. C?est maintenant LE MORIBOND EL HADJ ASSIMI KOUANDA, le directeur de cabinet DU BLAISO avec rang de ministre qui est le nouveau PATRON DU CDP et tr?s fortement li? ? FRAN?OIS COMPAOR?. Donc depuis fin 2012, LE CDP est pass? entre les mains du CLAN COMPAOR? TR?S RESTREINT ? savoir SA FAMILLE ET SES PLUS FID?LES SOUTIENS. Donc, ce n?est pas ? ce niveau que viendra sans nulle doute LE SUCCESSEUR D?SIGN? DU BLAISO car ce dernier ne fait aucunement confiance AU CDP.D?ailleurs, c?est pourquoi il a envoy? FRAN?OIS en mission command?e pour faire le nettoyage et s?y positionner mais malheureusement il est plus que ?vident que CE DERNIER qui a longtemps r?v? ? un moment donn? de franchir le rubicon pour se positionner comme LE SUCCESSEUR POTENTIEL DU BLAISO au sommet de l??tat est bloqu? NET DANS SON ?LAN car LE PEUPLE INT?GRE BURKINAB? qui n?est pas du tout dupe le voit venir depuis longtemps d?j? et n?acceptera au grand jamais UNE DYNASTISATION DU POUVOIR ? LA SAUCE COMPAOR? et donc FRAN?OIS HIMSELF sait tr?s bien qu?il est totalement disqualifi?, grill? et d?savou? avec SON TRISTEMENT C?L?BRE NOM qui est pratiquement tremp? dans toutes les sales affaires du R?GIME COMPAOR? que ?a soit LES CRIMES DE SANG OU ?CONOMIQUES. Et tr?s sinc?rement, c?est tr?s s?r qu?il viendra un jour o? FRAN?OIS COMPAOR? devra s?expliquer tr?s clairement sur tout ce qui lui est pr?sentement reproch? et dont il ?chappe de nos jours ? cause de la protection DU BLAISO !

    L?HEURE EST PLUS QUE GRAVE et m?me compt?e pour LE BLAISO, et 26 MOIS c?est juste demain, ce n?est pas du tout loin. Et le BLAISO doit imp?rativement se d?cider afin de ne pas ?tre surpris par la marche rapide du temps. Apr?s tout, il s?agit de la vie et de l?avenir de plus de 20 MILLIONS DE BURKINAB? et LE BLAISO ne doit pas jouer avec. LE BLAISO NE DOIT PAS DU TOUT AVOIR PEUR DE QUITTER LE POUVOIR car LE PEUPLE INT?GRE BURKINAB? est magnanime et saura travailler ? lui rendre UN VIBRANT HOMMAGE et l?honorer pour des si?cles et des si?cles. Nous ferons de SON VILLAGE ZINIAR?, son lieu de retraite politique, un lieu de p?lerinage pour aller prendre des sages conseils avec L?ANCIEN PR?SIDENT DU FASO, LE PR?SIDENT BLAISE COMPAOR? dit LE BLAISO ???.. LE FERVENT MILITANT DU CDP ET DE LA FEDAP/BC, LE GRAND ZAPATA !!!!

  8. POLITIQUES BURKINAB? : MODIFICATION DE L?ARTICLE 37, LE DERNIER BAROUD?HONNEUR DU PR?SIDENT BLAISE COMPAOR? DIT LE BLAISO ET EN M?ME TEMPS SA PERTE !!!!

    Beaucoup de mes fr?res burkinab? font semblant de ne pas lire convenablement et avec un peu d?objectivit? la mani?re dont LE BLAISO est arriv? au pouvoir dans LE SANG, LE MENSONGE ET LA D?SINFORMATION.C?est qu?au lendemain de LA MORT DU PR?SIDENT SANKARA,LE PR?SIDENT DU FRONT POPULAIRE BURKINAB?, LE CAPITAINE BLAISE COMPAOR? ET SES SBIRES ont dit que SANKARA est mort d?une mort naturelle et que c??tait UN REN?GAT ET UN CORROMPU.DES SUPPOS?S MILLIONS DE FCFA retrouv?s ? la pr?sidence ont ?t? exhib?s devant des cam?ras de t?l?vision pour tenter de d?montrer que SANKARA n??tait pas celui qu?on croyait. Salir l?image et la r?putation de SANKARA et dire que LE RECTIFICATION ?tait venue pour approfondir la r?volution qui d?viait, c??tait le PREMIER MENSONGE fait au PEUPLE INT?GRE BURKINAB? et lui vendre que l?illusion d?un avenir radieux qui est devenu plus de 26 ANS apr?s UN V?RITABLE CAUCHEMAR. En v?rit?, LE PR?SIDENT THOMAS SANKARA est mort minablement et b?tement pour rien car apr?s ses d?cennies LE R?GIME COMPAOR? continue de naviguer ? vue sans aucun projet de soci?t? clair et digne de ce nom.

    Je l?affirme avec forte conviction parce que j?ai eu la chance de voyager dans au moins 80% DES VILLES ET CAMPAGNES de l?int?rieur de notre pays et c?est seulement ? partir peut-?tre de la capitale Ouagadougou et m?me l? encore, qu?on sent un peu le d?veloppement, le reste du pays est carr?ment ? l?abandon total avec aucune infrastructure.Et tout cela apr?s 26 ans de pouvoir absolu et sans partage et au lieu de partir DANS L'HONNEUR pour laisser d?autres personnes venir aussi s?essayer ? la gestion de la chose publique, on veut ruser avec les textes pour demeurer ? vie au pouvoir.

    LE R?GIME COMPAOR? n?a plus de solutions ? proposer AU PEUPLE INT?GRE BURKINAB?. Ce qui l?int?resse le plus c?est l?enrichissement illicite tous azimuts et n?a cure de l?am?lioration des conditions de vie de la majorit? des burkinab? qui croupit dans la mis?re et la pauvret? totales depuis leur naissance. AVEC LE BLAISO toujours au pouvoir, ce pays n?aura aucun avenir et continuera ? avancer ? reculons du d?veloppement. C?est leur tout comme cela que nous avons vu en 26 ans, c?est que LE R?GIME COMPAOR? n?a plus rien ? proposer de bon aux burkinab? mais refuse non seulement de s?am?liorer mais aussi d??couter les plaintes et dol?ances des pauvres burkinab? ? travers leurs r?elles pr?occupations : LA PAIX, LA D?MOCRATIE, LA JUSTICE, LA BONNE GOUVERNANCE ET LE PARTAGE ?QUITABLE DES RICHESSES DU PAYS !

    LE BLAISO LE M?DIATEUR DES M?DIATEURS, LE M?DIATEUR INTERNATIONAL, LE FAISEUR DE PAIX CHEZ LES AUTRES PEUPLES, ? lui-m?me peur de s?appliquer les r?gles et principes de la d?mocratie, de la paix et de l?alternance qu?il enseigne pourtant aux autres. L?ATMOSPH?RE ET L?AMBIANCE au BURKINA FASO, montrent tr?s clairement que nous assistons actuellement eux derniers soubresauts d?un r?gime moribond, vieillissant, finissant, agonisant qui cherchera par tous les moyens ? se r?g?n?rer DANS LE SANG DES BURKINAB?. Nous sommes plus que convaincus que l?histoire du BURKINA FASO s??crira in?vitablement en 2015 sans BLAISO, ce qui est LE PLUS GRAND SOUHAIT de la majorit? des burkinab酅??? LE FERVENT MILITANT DU CDP ET DE LA FEDAP/BC, LE GRAND ZAPATA !!!!

  9. D?trompe toi mon cher. La v?rit? n’est pas quantitative. Elle est une valeur de qualit?. Et c’est parti, la v?rit? ne se compare pas ? la criminalit?. On veut que la criminalit? politique prenne fin au Faso. Sur ce point je soutien l’opposition de toute ma force.

  10. C’est maintenant que je reconnais mes opposants. Etre pr?t ? mener le combat m?me sans ?tre regi par une quelconque loi. Engag?s, nous le serons avec vous pour sortir le plus grand nombre de l’obscurantisme. En avant pour l’alternance en 2015. Si le Blaiso ne sait pas quoi faire apr?s 2015, qu’il devienne au moins paysan car durant son r?gne, plus de 80% de la population y vit.

  11. Soyeux des opposants rebelles
    N’ayer pas peur d’aller en prison ou la repression.
    Le regime va ceder si vous jouer le dur, mais si ?tes trop moux le regime se moquera de vous ? tout moment.

  12. j’y ?tais,la rentr?e politique fut un ?chec cuisant.une salle remplie au 1 tiers.Et avec une telle mobilisation,l’on veut pr?tendre ? l’alternance.

  13. Diabr? et autres, soudez-vous et trouver un vrais lieder pour l?alternance car le pr?sident Blaise a besoin de vous pour se lib?rer de son entourage mafieux et corrompu. L?alternance est sa seule cl? de sortie honorable. Pour que le pr?sident Blaise cautionne L?alternance, il faut qu?il soit s?re qu?un lieder de l?opposition est ? la hauteur pour construire le Burkina sur les bases solides dont ?il a b?ti pour l?avenir de nos enfants. Votre peur et vos inqui?tudes sur le s?nat et l?article 37, ne sont qu?un jeu politique de la part du pr?sident Compaor? et surtout une strat?gie d?intelligence militaire qui s?appelle sonder son ennemi pour le convaincre ? rentrer dans la bonne danse pour le bonheur des bons et mauvais danseurs. Le pr?sident vous chatouille avec son s?nat et son article 37 pour vous sonder et savoir jusqu?o? un lieder d?opposition peut succomber. A vous signaler qu?il pleuve ou qu?il neige le s?nat sera instaur?, car il a ?t? d?cid? par les barons du CDP a la derni?re ?lection pr?sidentiel, et ?a sera les conditions du pr?sident pour accepter l?alternance. Un lieder intelligent de l?opposition s?aura quoi faire de ce foutu s?nat s?il arrive au pouvoir, car le Burkina n?a pas besoin des d?penses suppl?mentaires d?un s?nat co?teux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page