Issa Gouo, Soumaila Belem et Ladji Diarra à l’AS Kaloum de Guinée : Un bon choix ?

773 8

Les internationaux burkinabè Issa Gouo, Soumaila Belem et Abdoul Rasmané Diarra ont signé un contrat avec le club guinéen de l’AS Kaloum (D1) à la faveur du tournoi de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Les trois joueurs rejoignent  Jean Noel Lingani sociétaire du Horoya. Mais la question sur les lèvres est de savoir s’il s’agit d’un bon choix.

Soumaila Kaboré et Ladji Diarra (à droite) vont désormais évoluer avec l'AS Kaloum de Guinée
Soumaila Kaboré et Ladji Diarra (à droite) vont désormais évoluer avec l’AS Kaloum de Guinée (ph. Moussavou Bila)

Trois joueurs burkinabè ont déposé leurs bagages à l’AS Kaloum, club guinéen de première division.

Il s’agit de Issa Gouo (Santos FC du Burkina), Soumaila Kaboré (Africa Sport d’Abidjan/RCI) et Abderamane Ladji Diarra, (ancien joueur de l’ASFA Y du Burkina). La question qui se pose sur le choix des joueurs burkinabè pour cette formation guinéenne de première division, c’est la qualité même du championnat guinéen en rapport avec la valeur de ces joueurs.

Le championnat guinéen est aussi amateur que celui burkinabè et rien ne dit qu’il est meilleur. Malgré tout, ces joueurs burkinabè ont décidé de tenter l’aventure guinéenne.

Les ambitions d’Aboubacar Sampil

En faisant ce choix par exemple, Issa Gouo a mis une croix sur le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) auquel le Burkina doit prendre part en janvier prochain en Afrique du Sud. Le salaire proposé aux joueurs serait très convaincant. Sur ce point, les joueurs burkinabè ont en apparence fait un mauvais choix.

Cependant, l’AS Kaloum de Guinée, 12 fois champion et 6 fois détenteur de la Coupe de Guinée est sous la main d’un homme d’affaire guinéen, Aboubacar Sampil, qui veut faire de ce club un grand d’Afrique.

Il avait d’ailleurs annoncé en juillet dernier, son intention de recruter l’ancien joueur sénégalais El Hadj Diouf qui avait fini son contrat avec Leeds United en D2 anglaise.

Réponse en 2014

Aboubacar Sampil souhaite faire de l’AS Kaloum, un club professionnel d’ici 2017 et atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions en 2015 comme ce fut le cas en 1985.

Pour cela, l’AS Kaloum s’est attaché les services de l’ancien entraîneur du Sénégal Amara Traoré et a fini 3ème lors du championnat saison 2012-2013. Ce qui est possible quand on sait que Aboubacar Sampil est à la tête de la plus grosse entreprise minière en Guinée. Sous cet angle, les joueurs burkinabè ont peut-être fait un bon choix.

Le jugement se fera à la fin de la saison 2013-2014. 



Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. Etant donn? que dans la vie on travail pour pouvoir subvenir ? ses besoins et non pour travailler seulement, je pense que c'est un bon choix mais je d?plore le fait que les jouers burkinab? n'aient pas de bons Agents qui puisse les permettre d'avoir de bons clubs.Bonne chance ? eux en attendant de trouver mieux.

  2. comme l’a d?j? dit quelqu’un,m?me si le championnat burkinab? est plus ?lev? que celui guin?en,nos joeurs en D1 ne peuvent pas se payer un bon plat de haricot dans les rues de Marinville.

  3. Vraiment c d?cevant de savoir que y a rien on peut faire pour ces joueurs, c’est ? l’image des ?talons apr?s la CAN il y en a qui se sont retrouv?s sans club.malgre leur prestation.bref, c’est ainsi quant on n’a pas des agents qui peuvent placer les joueur.c est vraiment domage, pour ces talents qui vont au g?chis.

  4. ne vous plaignez pas on travail pour acheter mouton pas pour devenir mouton si le championnat du Faso avait des revenus cons?quent permettant aux joueurs de subvenir a leurs besoins et a ceux de leurs familles ils n iront pas en guin?e qui est un pays plus pauvre que le Faso et donc le championnat est plu bas

  5. Mauvais choix pour ces jeunes joueurs notamment salif kabor? et issa Go. Que veut ce championnat Guin?en par rapport a notre championnat et celui de la cote d’ivoire? Lucratif? D?sol?e car vous bafouer votre carri?re

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *