Gestion juridique des entreprises : Formation pratique pour 120 diplômés

499 3

120 jeunes Burkinabè se sont formés à la gestion juridique des entreprises à Ouagadougou. L’initiative est de  l’Association SOS Justice et Paix pour l’Afrique. Elle offre une nouvelle alternative à  la formation des jeunes diplômés au Burkina.

Le parrain, Issa Compaoré (cravate), remettant une attestation à l'un des participants à la formation (Ph : B24)
Le parrain, Issa Compaoré (cravate), remettant une attestation à l’un des participants à la formation (Ph : B24)

La théorie est généralement servie dans les Universités publiques du Burkina, sans complément pratique. L’Association SOS Justice et Paix pour l’Afrique a décidé d’aider les jeunes diplômés en leur proposant une session de formation  à bas  prix et pratique.

C’est ainsi que du 2 au 3 novembre 2013, plus de 120 personnes, composées de jeunes diplômés sans emploi, d’étudiants en licence de droit, d’inspecteurs des impôts, etc., se sont retrouvés autour de formateurs pour en apprendre davantage sur « la gestion juridique des entreprises ».

Selon l’un des formateurs, Bruno Zouré, les différents modules de la formation ont porté sur la rédaction du statut des sociétés, le recrutement du personnel, la sécurité sociale, le contentieux social, l’arbitrage et le contentieux au tribunal.

Pour entreprendre, il faut savoir

Pour Emmanuel Yaméogo, Président de l’Association, cette formation permettra aux participants de renforcer leurs connaissances en matière de gestion d’entreprise. Ce qui, de son avis, permettra de renforcer leur employabilité ou leur capacité d’employeur.

Un avis partagé par le parrain de cette première session, Issa Compaoré, Chef de service à Ecobank, lui qui pense « qu’aujourdhui, il faut avoir de la matière pour pouvoir entreprendre ».

Emmanuel Yaméogo, président de l'Association SOS Justice et  Paix pour l'Afrique (Ph : B24)
Emmanuel Yaméogo, président de l’Association SOS Justice et Paix pour l’Afrique (Ph : B24)

A l’issue de la formation, les participants ont reçu des attestations, preuves de leur passage à cette formation.

L’Association SOS Justice et Paix pour l’Afrique a été créé en 2013. Son objectif, selon ses fondateurs, est de promouvoir la paix et la justice au Burkina. Elle intervient également dans les domaines du genre, des droits humains, de l’environnement et du développement personnel.

L’association a pour ambition de devenir un organe de médiation à l’Université de Ouagadougou.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Tr?s belle Initiative et je encourage. Je souhaiterais que l’accent soit mis sur la cr?ation, le management et la gestion des entreprise qui a mon avis doit surtout interesser les nombreux ?tudiants inscrits en droit des affaires. Nous serons tr?s ravis d’avoir les calendriers des prochaines formations.

  2. courage les burkina faso est derriere pour une vraie emergence.De telle initiative doivent avoir le soutien du minstere de la jeunesse courage encore SOS JUSTICE ET PAIX

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *