Equipes nationales du Burkina: Mais où est donc passée l’UNSE ?

550 0
-

Les Étalons cadets handballeurs du Burkina prennent part au tournoi international de la zone 2 et 3 qui se tient à Ouagadougou depuis le mardi 5 novembre 2013. Alors que ces jeunes joueurs qui représentent le Burkina ont besoin de ses supporters en l’occurrence ceux de l’Union Nationale des Supporters des Étalons (UNSE), celle-ci est muette.

Il n’y a pas que les footballeurs Étalons A, l’équipe entraînée par Paul Put comme représentants du Burkina sur le plan international. L’Union Nationale des Supporters des Étalons (UNSE) doit le comprendre. Pendant que l’équipe cadette de handball était face au Bénin le mardi 6 novembre 2013 au Palais des Sports de Ouagadougou pour leur première rencontre, celle-ci a évolué sans le soutien de l’UNSE. Deux jours auparavant, elle était encore absente à l’aéroport pour accueillir les Étalons locaux vainqueurs de la Coupe de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à Abidjan face au Bénin. Une situation incompréhensible quant on sait que les membres de cette structure se querellent lorsqu’il s’agit de voyage à l’extérieur pour soutenir l’équipe A en football.

Qu’il s’agisse de football, cyclisme, basketball, handball ou tout autre sport, l’UNSE a plus que pour obligation d’être derrière la sélection nationale sans marchander son déplacement. Il est revenu que pour soutenir certaines sélections nationales, les animateurs de cette structure demandent des prises en charge. Ce qui est inadmissible. Toutes les équipes « Étalons » et même les clubs luttent pour une cause nationale.

Cette situation conduit à se poser des questions sur les membres qui composent cette structure. Cela montre qu’il ne s’agit pas de vrais supporters mais de simples sangsues présentes pour profiter des sous que l’on injecte dans le sport. Les autorités en charge du sport et les sponsors doivent revoir leur comportement vis-à-vis de cette structure et donner l’opportunité aux vrais supporters de soutenir le sport. Les vrais supporters, ce sont ces messieurs qui mettent 1000 francs de carburant et qui quittent des quartiers comme Goughin, Tampouy, Dassasgho pour se rendre à Ouaga 2000 suivre une compétition. Les vrais supporters achètent leurs tickets lors de chaque journée de championnat au Stade.



Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *