Secteur agricole en Afrique : la BAD soutient l’agrobusiness

1103 0

Les agro-businessmen du continent disposent dorénavant  d’une nouvelle source de financement pour promouvoir et faire prospérer le secteur de l’agriculture au profit de la sécurité alimentaire en Afrique.

(Ph : www.zidre-burkina.fr)
(Ph : www.zidre-burkina.fr)

En effet, la Banque africaine de développement (BAD), à travers le Fonds pour l’accélération  du développement agricole (FADA), un fonds fiduciaire multi-donateur, a lancé ce 1er novembre 2013 un appel à propositions pour l’obtention de dons, ouvert jusqu’au 31 décembre 2013.

Il s’agit là d’augmenter les investissements dans le secteur agricole au moment où, le contient est confronté par intermittence à des sécheresses et inondations qui engendrent des pénuries alimentaires dans divers pays.

Le FADA vise des porteurs de projets d’investissements agricoles qualifiés qui en seront les bénéficiaires jusqu’à hauteur de 1,5 millions de dollars américains. Il donne l’opportunité aux entrepreneurs de transformer des idées précieuses en projets “bancables”.

water_0L’objectif est de réduire le déficit en infrastructures dans le secteur de l’agriculture, en constituant une réserve de projets prêts pour investissements, ce qui permettra d’attirer les institutions de financement du développement et d’autres organisations de financement du développement agricole, et d’engager le secteur privé dans la promotion de projets.

Les promoteurs doivent être basés dans un des pays pilotes de l’intervention du Fonds (Burkina, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Ghana, Mozambique et Tanzanie), démontrer la pertinence de leurs projets et demander un investissement d’au moins 1 million de dollars US.

Cet appel est le deuxième du genre du FADA qui a déjà soutenu plusieurs projets dans les pays pilotes.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

Source : Cmmuniqué de presse BAD et www.aftfund.org/fr



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *