Ouagadougou : 16 « coins » à éviter pour sa sécurité

1585 34

Il y a des « coins », comme on dit ici à Ouaga, qu’il vaut mieux éviter de s’aventurer la nuit (et même parfois le jour) si l’on tient à  ne pas se faire voler ses biens ou, pire, sa vie. Voici une liste (non exhaustive) de 16 de ces zones à forte densité criminogène, indexée par les spécialistes de la sécurité et rendue publique sur le  site du Ministère de l’administration territoriale et de la sécurité (MATS).

L'environnement général du cimetière de Dagnoen (Ph : Burkina 24)
L’environnement général du cimetière de Dagnoen (Ph : Burkina 24)

« Dans toutes ces zones citées, les activités criminelles peuvent se résumer au racolage, aux vols d’engins, aux agressions physiques, aux abattages clandestins d’animaux, à la consommation de stupéfiants, au vol à l’arraché, aux agressions sexuelles, aux attaques à mains armées, aux jeux de hasard et aux agressions à mains armées », précise le MATS.

 1-      Le cimetière de Toeybin, derrière Ouaga-inter (Arrondissement n°5, secteur n°24) ;

2-      Le site de l’ASECNA Secteur 05 dans l’arrondissement 1) ;

3-      Le cimetière de Dag-noen (Arrondissement 05, secteur 23) ;

4-  Le pont reliant Rimkièta à Tampouy et le côté sud de l’Ecole Rimkiéta (Arrondissement 03, secteur 14) ;

5-  Le Pont de Cissin (arrondissement 06, secteur 25) ;

6      La Zone d’activités commerciales et Administratives (ZACA) dans l’arrondissement 01, secteur 04 ;

 7-   Le marché du Théâtre populaire et alentours (Arrondissement 01, secteur 05) ;

8 – Le jardin potager du canal de Ouaga 2000 et alentours du palais omnisport de Ouaga 2000 (arrondissement 12, secteur 53) ;

9  Le cimetière de Toudoubwéogo et alentours de l’Hôtel Silmandé (arrondissement 4 ; secteur 20) ;

10 –  L’espace vert, la gare de Tampouy, le long des rails, le CMA Paul VI (Arrondissement 3, secteur 13) ;

 11 –     Le stade du 4 août et alentours (Arrondissement 2, secteur 7) ;

 12 –      Les alentours du camp militaire 11-72, le cimetière et la réserve du château d’eau de Karpala (Arrondissement 11, secteur 51) ;

 13 –   La route de Komsilga, quartier Nagrin (Arrondissement 7, secteur 30 et 31) ;

14 –  Le côté ouest du Musée national (Arrondissement 5, secteur 22) ;

 15-  Le cimetière de Tabtenga (Arrondissement 10, secteur 45) ;

16-   Le Rond-point des Nations Unies (Arrondissement 2, secteur 10).

Pour réduire la criminalité, les spécialistes ont proposé d’intensifier l’éclairage public dans la ville de Ouagadougou surtout dans les zones obscures.

Ensuite, de  multiplier les patrouilles de contrôle et de dissuasion dans les zones dites criminogènes à des heures tardives et au besoin réprimer les occupants.

Interdire le dépôt d’ordures dans les cimetières, de poursuivre  la construction des clôtures des cimetières, et enfin, de  sensibiliser  les populations via les médias à éviter ces zones aux heures tardives.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 34 commentaires

  1. donc;en conclusion on dirais que personne ne doit encore surculer.
    les dangers de ce coin ne permettent pas l’etat de trouver autres solutions que ?a ?
    alors a quoi sert la gouvernance.

  2. c’est a nous d’abord de prendre nos pr?cautions avant d?attendre que les forces de l’ordre nous s?curisent.merci pour l’info

  3. l'?tat dois veuillez ? r?tablir la s?curit? dans toutes la commune de Ouagadougou.
    si l'?tat a pris connaissance de l?existence r?el de l'ins?curit? dans ces zones ci-dessus cit?s par votre quotidien,celas nous rend profond?ment inqui?tante et pr?occupante .Il revient ? l'?tat de veuillez ? mettre tous les moyens n?cessaire pour restaurer la s?curit? , afin que la s?curit? soit r?el pour l'ensemble des paisible citoyens.

  4. ET TOUTE LA ligne des pylones ?lectriques non ?clair?s SONABEL-KOMPIENGA-BAGRE-Tanlarghin-Ouidtenga-Dayongo-karpala-Centre d’Accueil Sonabel-CMA du 30 ? la circulaire ? OUAGA? l

  5. Comment est-ce que “Les alentours du camp militaire 11-72” peuvent ne pas ?tre un lieu s?r? Les militaires devraient au moins y assurer la s?curit

  6. le paye doit fer face a ces cot?.pour fer disparue les cote vilenr en ville de ouaga merci.pas dit provocatione ces selemant commente

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *