Gouvernement/Syndicat : la bonne note de Luc Adolphe Tiao à Tolé Sagnon

538 5

A l’occasion de l’ouverture de la rencontre annuelle Gouvernement/syndicat ce lundi, un fait a retenu l’attention : les mots élogieux du chef du Gouvernement à l’endroit du syndicaliste Tolé Sagnon, un grand syndicaliste qui a “donné du fil à retordre” à plusieurs gouvernements du Burkina Faso.

Tolé Sagnon, secrétaire général de la CGT-B.
Tolé Sagnon, secrétaire général de la CGT-B.

« Il se murmure, il se susurre qu’il se pourrait que Monsieur Tolé Sagnon passe la main à l’issu du congrès de la CGTB. J’en sais pas grand chose, mais il se pourrait aussi pour ma part que je ne sois pas là dans un an s’il est reconduit ». Voilà les termes par lesquels, et la raison pour laquelle le premier ministre a dérogé au protocole pour consacrer une dizaine de minutes d’éloge à l’endroit du syndicaliste Tolé Sagnon, « un grand homme au sens figuré et au sens propre, qui a dominé pendant près de decennies la scène syndicale et même pourquoi pas le monde politique burkinabè ».

Pour le premier ministre, l’influence de cet homme sur la scène politique n’est pas à négliger. « Monsieur Tolé Sagnon est un homme intraitable, un négociateur redoutable, qui a donné du fil à retordre à plusieurs des gouvernements précédents » a reconnu Luc Adolphe TIAO, provoquant un grand rire dans la salle.

Patron, peut-être pour la dernière fois, de ces rencontres annuelles dont il a rappelé qu’ils sont les fruits de l’engagement de Tolé Sagnon et de ses collaborateurs, Luc Adolphe Tiao a saisi l’occasion pour dire ce qu’il pense de lui, dans des propos venus « du fond du cœur » .

« Du peu que je puisse connaître de lui, je pense que c’est un homme bien intègre. C’est un patriote, c’est quelqu’un qui a un idéal politique qui n’est pas toujours partagé par tout le monde, y compris par nous même […] C’est un combattant qui s’est beaucoup donné pour l’avancé des libertés politiques, démocratiques dans notre pays. »

Mais, Tolé Sagnon n’est pas seulement cela : « J’ai eu l’opportunité de le rencontrer dans d’autres circonstances moins officielles et j’ai vu que c’était un homme très doux, un homme ouvert au dialogue», a ajouté le premier ministre.

Jean Paul Tolé Sagnon est à la tête de la Confédération générale des travailleurs du Burkina (CGT-B) depuis maintenant 25 ans. À la retraite depuis décembre dernier, il est, depuis le 21 avril 2013, chef coutumier du canton de Karaborola, à  Banfora.

 Justin Yarga

Pour Burkina 24

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. Une fois encore, Merci ZIDA, de gr?ce pourriez vous prendre quelqu''un qui connait notre milieu, qui connait ne serait ce que un peu les probl?mes que nous rencontrons dans notre milieu, quelqu'un qui pourra travailler pour l?int?r?t g?n?ral des artistes?

  2. Il ne s'agit pas seulement de reconnaitre ses m?rites, c'est hautement politique, que fait-on pendant qu'il est encore en mandat de mat?rialiser cette reconnaissance? Il n'a pas besoin de d?coration ? titre posthume, il est d?j? b?ni des milliers de fonctionnaires burkinab

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *