2iE : Paul Ginies n’est plus DG

Le  président du Conseil d’administration de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE), Amara Essy, a animé un point de presse, le 27 novembre 2013 à Ouagadougou. Au menu des échanges, la crise qui a secoué l’institut. A entendre Amara Essy, c’est la fin du feuilleton avec à la clé le départ du directeur général Paul Ginies, conformément à ce qui était prévu par les textes.

Paul Ginies, désormais ex-Directeur général du 2iE (Ph : B24)
Paul Ginies, désormais ex-Directeur général du 2iE (Ph : B24)

Par portes et fenêtres, une crise était entrée à l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE). Mais à ce jour, à en croire le président du Conseil d’administration (PCA), l’on est à la fin du feuilleton, après la tenue de la session du conseil.

 Après échanges, écoutes, investigations, l’équipe des 18 membres du Conseil d’administration a pris des résolutions. Paul Ginies n’est plus directeur général. Il a été remplacé par le directeur adjoint, Ahmadou Maiga.

Ce dernier assurera l’intérim jusqu’à la session du Conseil d’administration d’avril 2014, qui désignera le nouveau directeur général après appel à candidature. Et le personnel sera représenté à cette session, c’est du moins ce qu’a laissé entendre le président du Conseil d’administration.

L’on se rappelle que ce point faisait partie des revendications des travailleurs qui avaient manifesté par sit-in et grève, nécessitant l’intervention du gouvernement. Par ailleurs, le PCA a reconnu que l’institut traverse une période financière difficile. Il l’impute, non pas à la gestion du directeur général sortant, mais au statut de l’institut qui, en réalité « ne fait pas rentrer l’argent », et aux pays membres qui payent leurs cotisations en retard.

Dofini BANLO (Collaborateur)

Pour Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

5 commentaires

  1. Ce d?barquement prouve qu'il existe une justice ? Ouaga. Bravo et bonne chance pour l'institution, les ?tudiants et les ?tats membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page