CDP : la grogne sort de plus en plus de l’ombre

235 22

Que se passe-t-il au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir au Burkina ? Après une missive anonyme adressée au Président Blaise Compaoré, une autre lettre ouverte a été publiée par L’Observateur Paalga de ce 27 novembre 2013, critiquant ouvertement le Secrétariat exécutif national (SEN) du parti. Cette fois-ci, cette sortie n’est pas anonyme.

-

Lankoandé Djingnoaga Amplias, membre du Bureau politique national (BPN)  du CDP, n’y est pas allé de main morte. Dans L’Obs (voir : CDP : “Les Seigneurs du jour affichent leur toute puissance” ) de ce mercredi, il a critiqué le SEN dirigé par Assimi Koanda.

L’objet de son courroux concerne une directive prise par le SEN et qui définit, selon lui, les modalités de renouvellement des bureaux des structures géographiques du parti.

Ces qualificatifs pas très flatteurs

Pour Amplias Lankoandé, cette directive viole les textes du parti et n’a qu’un seul mobile : «la cynique volonté de caporaliser le parti, de le domestiquer afin de le mettre sous coupe réglée ». Occasion pour lui de croire que l’actuel SEN, installé lors du Ve congrès du parti au pouvoir, flirte avec “l’amateurisme, le désordre et l’incompétence“.

Il accuse également le SEN d’avoir fait du BPN, organe dirigeant du parti, « une coquille vide » remettant en cause son pouvoir de décision.

Ce membre du BPN affirme que c’est le résultat d’une stratégie menée par un “clan”  interne au parti qui a, de son avis, des liens avec la FEDAP/BC, une association qui soutient les actions du Président Blaise Compaoré.

La FEDAP/BC citée dans l’affaire

« Ce groupe est le même qui agite la FEDAP/BC », écrit-il. Pour lui, ce clan « n’a que faire des critiques objectives des camarades qui dénoncent ces graves dysfonctionnements et l’irrespect chronique des textes, il ne recule et ne reculera devant rien ».

Amplias Lankoandé demande l’abrogation de la susdite directive ou la démission du SEN. Il a enfin appelé l’ensemble des membres du BPN et les militants à se dresser contre ce qu’il appelle « la liquidation programmée » du CDP.

Des informations, appuyées par une lettre anonyme déposée au siège du CDP, faisaient état de désaccords internes au parti au pouvoir. Cette critique publique, qui n’est pas courante au CDP, vient ajouter plus de poids à ces informations.

 Il faut rappeler que la dernière sortie du genre a été l’œuvre de  Salif Diallo, un ancien membre important du CDP. Il avait dénoncé, par les mêmes moyens, la célèbre « patrimonialisation » de l’Etat. Cette déclaration, alors qu’il était premier vice-président du CDP, lui avait valu une suspension de toutes les instances du parti.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24  

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 22 commentaires

  1. quelque soit la situation qui va pr?valoir en 2015, Blaise et ses compagnons quitteront le pouvoir. Ils le savent, que le peuple Burkinab? n?a plus besoin d?eux.
    A bon attendeur Salut!
    NA LARA AN SARA

  2. Chez,on dit que lorsque vs bat,grouillez en retour ne pas vs battre…Tant que l eau ne se trouble pas,elle ne pourra se d?canter…

  3. bravo, monsieur vous le seul int?gre du CDP. s’ils ils n’ont qu’? partager leur parti seulement il faut qu’ils sachent que notre constitution n’est pas leur testament qu’ils modifient en leur guise.

  4. battez-vous si vous voulez,l’essentiel est que vous respectez notre constitution. ELLE EST GARANT DE NOTRE DEMOCRATIE ET NOUS TIENT A COEUR! VOUS PAS TOUCHER art 37

  5. De toutes les facons,vous etes libre de faire tous changement a l’interne,mais ne toucher pas a notre art37.A notre yeux,il est sacre et nous sommes pret a le defendre jusqu’au dernier souffle.Tous ce qui se passe au CDP etaient previsible.Donc tous ce qui se passe actuelement ne surprend personne.C’est le contraire qui nous aurait surpris.

  6. Pendant longtemps, l'on a louvoy? au sein du parti CDP. De militants sinc?res rongent leur col?re et leur courroux dans l'ombre. Pourtant, je crois que le potentiel humain de ce parti et ses ressorts historiques sont pour lui des atouts, pour peu que le grand sachem sache lire les signes de l'Histoire et tire courageusement les cons?quences! On a souvent l'impression que c'est la famille contre le reste! Peu importent les principes! CDP quand tu nous tiens!

  7. Bon vent Mr. Lankouand?, je suis totalement d?accord avec toi. De 1996 ? 1998, membres et sympathisants, cadres et dirigeants du CDP avaient ce mot d?ordre ???activons en commun pour un Burkina qui va de l?avant??? tout ce beau monde autour du pr?sident Blaise Compaor? avait un seul but, r?aliser les 6 engagements du programme pr?sidentiel pour un Burkina gagnant et ?mergeant. La soudure du BPN ?tait sans faille avec des s?ances de travail rigoureux deux a trois fois par semaine, suivis des r?sultats positifs. Aujourd?hui les s?ances du BPN sont remplacer par des r?unions par groupe des biens plac?s, pour des distributions des march?s d?Etats en famille, des nominations des hauts postes d?Etats aux cousins, aux fr?res, distributions des postes d?ambassadeurs au plus proche de la famille exct. Le parti ne compte plus, CDP est devenu un parti fant?me aux yeux du peuple Burkina. OUI ! Acceptons l?alternance pour que le Burkina s?y retrouve, et avance pour l?avenir de nos enfants.

  8. Le peuple ne doit pas se laisser distraire par les querelles intestines au sein du CDP, car il a des objectifs nobles ? atteindre au d?l? des conflits de position. Au d?l? du CDP que Mr Lankoand? d?nonce, le pays est g?r? d’une mani?re clanique et il en sait plus que quiconque. Mr Lankoand?, je vous propose de quitter le navire. C’est la meilleure solution.

  9. oloman, c'est quel langage ?a! C'est du parti qui dirige pr?s de 16 millions d'habitants qu'il s'agit et comme tel il n'est pas question qu'il fonctionne comme un cabaret. Si les propos de LANKOANDE sont fond?s, il est encore temps que les choses soient corrig?es pour permettre la d?mocratie interne et la l?galit? dans le fonctionnement du parti! Le cas contraire, cessez de nous gonflez les oreilles avec votre histoire d'incivisme car vous ?tes vous m?mes, les membres du parti au pouvoir, les premiers inciviques de ce pays!

  10. Un tel,il a fait si , il a fait ca! on vous connais!Voila en fin! ce sont ces m?mes gens (…) qui ont fait exploser la Ligue des consommateurs(LCB) et avaient pr?c?demment tent? un coup aux groupex salif sawadaogo pour la Jeunesse du CDP. Mais malheureusement ils se sont trahis et se d?noncer individuellement et collectivement .C’est fois encore ce m?me groupe de putschiste pense commence encore un complot.Mais a mon humble avis, ?a sera fatale pour eux parce que, ils sont bien connus de ces genres de man?uvre .Pire, ils oublient que quand leur mentors ?taient aux commandes,ils applaudissaient,(…).Pendant ce temps, d’autres aussi se plaignaient comme eux aujourd?hui ! C’est donc un match nul.En plus, on n’oblige pas quelqu’un a militer dans un parti.Si ?a va pas, quittez et cr?er votre parti mais erreur parce que certains vont marcher a pieds ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre