Diaspora : Un jeune chercheur burkinabè glane des lauriers au Japon

722 19

Nouhoun Belko, jeune chercheur burkinabè à l’Institut Sénégalais de Recherche Agricole (ISRA), a été lauréat du “Concours International 2013 pour les Jeunes Chercheurs dans le domaine de l’Agriculture“, avec deux autres chercheurs malaisien et thaïlandais, annonce un communiqué du Ministère des Affaires étrangères burkinabè.

Nouhoun BELKO, le jeune chercheur burkinabè lauréat au Japon (Ph : DR)

C’est son travail sur le  “phénotypage à haut débit et sélection pour la tolérance à la sécheresse chez le niébé” qui lui a valu ce prix.

Les résultats de ce travail permettront de contribuer  “à l’accroissement de la productivité du niébé, l’amélioration de l’alimentation des populations et du bétail et la lutte contre la pauvreté dans la zone sahélo-saharienne“, lit-on dans le communiqué. Le prix a été décerné le 20 novembre 2013 à Tokyo au Japon.

Institué en 2007, ce concours a pour objectif de stimuler les jeunes chercheurs dont les travaux sont de nature à contribuer de manière exceptionnelle et innovante au développement de l’agriculture.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 19 commentaires

  1. Nous avons des comp?tences certifi?s au pays. Mais c’est triste pour nous. Quand tu n’est du CDP ou un parent dans le cercle tu n’est rien. Et si tu es avec eux tu te caches et tu la boucle. Ils sont nombreux ? l’UO, certains ont m?me ?t? ministres mais incapable de se prononcer sur les loi bidons que l’AN nous vote. Il faut un Luc Ibriga pour nous ?clairer de temps en temps. Piti

  2. Fid?le Tiendr?b?ogo dites lui de prendre la carte du CDP , en suite celle de la FDABC et de demander audience ? l'un des mecs du cercle restreint. C'est comme ca point barre. Ici au Faso c'est comme ca. lol

  3. felicitation cher compatriote. le probleme au faso es q l bf na jamai mis en valeur les diplom? venan dailleurs compt tenu d leur remuneration et leur emploimen.

  4. J'ai un grand frere qui m'a dit une fois que le Burkina ne veut pas des gens comme Belko ….triste realite mais bref. Felicitation a lui et surtout le travail ne fait que commencer …

  5. Belko a soutenu sa th?se dans ce pays, le 18 juillet pass? ? l'universit? de Ouagadougou. il a fallu qu'il soit r?compens? au japon pour que le minist?re des affaires ?trang?res en parle! Le jour de la soutenance j'ai compris que ces disant prof. n'avaient pas compris ce travail r?alis? ? l'ISRA et en Inde. Il ne faut pas attendre que les autres fassent la reconnaissance de nos talents, il faut les reconna?tre ? l'interne d'abord. Ce m?me Belko cherche un poste dans ce pauvre pays sans succ?s pour le moment. Il a ?t? en Ao?t ? California State University en post Doc, et bient?t au CIAT et ? l'IITA, s'il n'a pas de poste ? la recherche au Burkina Faso, sa sera vraiment dommage et triste pour un pays tr?s pauvre qui laisse partir un expert en ?cophysiologie. C'est tr?s triste, mais je suis obliger d'"en parler.

  6. Zidikus Zoul Zorondeur |

    Bravo Belko ! Esperont que les d?cideurs prendront en compte les r?sultats de tes recherches comme un paquet technologique ? diffuser aupr?s des producteurs dans les diff?rentes zones agro ?cologiques du Burkina ainsi que dans toute la zone sah?lo-saharienne.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *