Burkina Faso/Banque Mondiale: 48 heures pour découvrir les acquis d’un partenariat de 50 ans

524 2
© BURKINA 24
© BURKINA 24

A l’occasion de la commémoration des 50 ans de partenariat entre le Burkina Faso et la Banque mondiale, des journées portes ouvertes sont organisées pour donner plus de visibilité aux actions et acquis d’un demi siècle de partenariat. La cérémonie de lancement des 48h de portes ouvertes a eu lieu ce mardi 03 Décembre 2013 au pavillon jaune du SIAO, en présence du représentant du ministre de l’économie et de la finance (MEF) Justin NIKIEMA conseiller technique.

Durant 48h, la Banque mondiale s’ouvre aux Burkinabè. Un tour au pavillon jaune du Siao permet de découvrir cette institution à travers des stands dédiés à ses différentes branches.

Le groupe de la Banque mondiale regroupe cinq institutions. L’Association Internationale de Développement qui est la filiale du groupe de la Banque mondiale qui traite avec les pays dits à revenus faibles. Le Burkina Faso est éligible au guichet de cette filiale; la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement qui finance les pays dits à revenus intermédiaires; la Société Financière Internationale qui finance le secteur privé; l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements qui assure les investisseurs étrangers contre les différents types de risques auxquels ils sont exposés; le Centre International de Règlement des différends avec un tiers dont l’objectif est de jouer l’intermédiation sur les conflits commerciaux pour éviter de léser ou exproprier des entreprises qui investissent dans les pays où le risque est substantiel.

Les journées portes ouvertes sont également l’occasion pour la Banque mondiale de faire découvrir ses différentes actions au Burkina Faso. En cinquante ans, la Banque mondiale a apporté des appuis multiformes au pays. En plus des aides financières, elle accompagne le gouvernement Burkinabè dans la réalisation d’analyses sectorielles et thématiques pour poser les bons diagnostiques afin de mieux planifier les investissements dans le temps et dans l’espace.

Le portefeuille actuel de la banque mondiale au Burkina est riche de 889 millions $US, Mercy Tembon, Présidente résidente pays de la Banque mondiale © BURKINA 24
Le portefeuille actuel de la banque mondiale au Burkina est riche de 889 millions $US, Mercy Tembon, Présidente résidente pays de la Banque mondiale © BURKINA 24

Le portefeuille actuel de la banque mondiale au Burkina Faso est riche de 16 projets nationaux estimés à 889 millions de dollars US soit environ 444 millions de FCFA. A cela, il faut ajouté 06 projets régionaux d’une valeur totale de 123 millions de dollars US soit environ 62 milliards de FCFA. Autant de projets à découvrir lors de ces 48h.

La présidente résidente pays de la Banque mondiale a émis le souhait que cet anniversaire marque une nouvelle ère dans les relations entre le Burkina Faso et la Banque Mondiale pour une lutte acharnée contre la pauvreté, la malnutrition, l’insécurité alimentaire et les inégalités. Elle s’est aussi engagée à promouvoir davantage la bonne gouvernance, le genre et la recherche d’une croissance inclusive pour une prospérité partagée au Burkina Faso.

Marilyne COULIBALY (collaboratrice)

Pour Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Depuis quand la banque mondiale a d?velopp? un pays. Ouvrons les yeux et bien. Notre pays est un laboratoire de la Banque Mondiale o? toute la merde est exp?riment?e. Pourquoi l’institution n’arrive pas ? se frayer une place en Asie? Ce sont des institutions de domination des pays pauvres aux mains des grandes puissances. Revoyez le discours de SANKARA au sommet de l’OUA.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *