Echanges commerciaux entre l’Afrique occidentale et centrale : vers la création d’une compagnie commune

792 0

Dakar-Port-DRL’Afrique de l’Ouest et du Centre ont envisagé la création en 2014, d’une compagnie de transport maritime dénommée Sealink dans l’optique de renforcer les échanges commerciaux entre les deux régions.

Cette compagnie devrait assurer le transport des passagers et le fret  avec trois navires à l’entame du projet et doper ainsi les relations commerciales et économiques entre l’Afrique centrale et occidentale.

Trente milliards de F CFA sont nécessaires pour mettre en place cette société de transport maritime inter-région avec un capital qui sera constitué d’actions (100 millions d’actions réparties entre les pays membres) tenues à 30 % par des sociétés privées et 70 % par des particuliers.

Sealink aura pour ambition d’offrir une flotte sûre, moderne avec une gestion internationale expérimentée et un avantage concurrentiel effectif dans les régions où, il règne le manque de navires de transport de marchandises une fois ces marchandises parvenues dans les ports africains par l’intermédiaire des navires étrangers.

C’est d’ailleurs ce manque de transport maritime qui constitue la raison première de la création de cette compagnie afin de booster les échanges économiques et commerciaux au sein du continent et raffermir les rapports entre les ensembles économiques régionaux.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

Source : jeuneafrique.com



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *