Référendum sur l’article 37 : “Cela pourrait faire immensément mal au Burkina”, selon Ablassé Ouédraogo

253 16

Ablassé Ouédraogo, Président du parti politique d’opposition, Le Faso Autrement, a réagi aux propos du Chef de l’Etat burkinabè sur un éventuel recours à un référendum pour modifier l’article 37 de la Constitution.

Ablassé Ouédraogo, président de "Le Faso Autrement" (Ph : Dr)
Ablassé Ouédraogo, président de “Le Faso Autrement” (Ph : Dr)

Dans une déclaration, Ablassé Ouédraogo, qui était jusque-là convaincu que Blaise Compaoré ne sera pas de la partie en 2015,  estime que ce dernier fait dans “la provocation”, car, de son avis, la majorité des  Burkinabè ne veut pas d’une “pérennisation” de l’actuel locataire du palais présidentiel de Kossyam.

Ne contestant pas néanmoins l’idée du référendum, car étant légalement autorisé par la Constitution, le Président du Faso Autrement se pose cependant des questions sur “l’utilité” et  “la pertinence” d’une telle démarche dans un climat social burkinabè qu’il juge “en constante détérioration”.

Ablassé Ouédraogo  croit savoir en effet que ce projet pourrait être dangereux pour le Burkina. A ce propos, il rappelle, selon ses termes, que “le Président COMPAORE avait déconseillé un tel exercice à son frère TANDJA en lui disant avec force, depuis Tunis, qu’il allait droit dans le mur“.

“S’il accepte de partir du pouvoir par la grande porte, il deviendra l’homme le plus adulé de son pays, du continent et aussi du monde”

L’ancien collaborateur de Blaise Compaoré, dans sa déclaration, lui a réitéré le même conseil, car, dit-il, “il (Blaise Compaoré, ndlr) commettrait une grave erreur qui pourrait être fatale à la 4e République et que lui aussi, il allait tout droit dans le flanc de la montagne et que cela pourrait faire mal, immensément au Burkina Faso et certainement, par ricochet, à lui-même”.

Ablassé Ouédraogo a terminé son point de vue en indiquant au Président du Faso comment il pourrait emboîter le pas à Nelson Mandela qu’il dit être son modèle.

S’il accepte de partir du pouvoir par la grande porte en novembre 2015 en respectant simplement la Constitution et son article 37 qui limite les mandats présidentiels au nombre de deux, incontestablement il deviendra l’homme le plus adulé de son pays, du continent et aussi du monde. Et là, il aura vraiment appris de Nelson Rolihlahla MANDELA”, foi d’Ablassé Ouédraogo !

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 16 commentaires

  1. Les Burkinab?s sont plus que jamais ?clair?s sur la mise en place du SENAT et de la modification de l?article 37 suit aux propos du Pr?sident Blaise au lendemain de la f?te du 11 d?cembre ? Dori. Nous sommes plus que unis et Blaise, son fr?re et ses compagnes seront hors des commandes du pays apr?s 2015. NA LARA AN SARA

  2. Je suis vraiment surpris surtout de la classe politique Burkinab?.Quand on parle d’opposition on met tous ceux qui arrivent ? critiquer le Pr?sident compaore. Non et non. Le vrai opposant c’est Norbert TIENDREBEOGO du FFS. Ablasse OUEDRAOGO pour un g?teau refus? par le Pr?sident COMPAORE. Le Chef de file pour avoir ?t? pr?maturement cong?di? du Gouvernement sous le Front populaire et que sais-je encore. Honte et honte. Je ne parle pas de Maitre SANKARE.

  3. Je suis vraiment ?tonn? des propos de M Ablass?; ou bien c’est moi qui ne comprends ce qu’il veut dire. Parce que je ne sais vraiment pas ce que Blaise peut faire sur cette terre pour ?tre adul? par quelqu’un. A ne moins qu’il nous ram?ne Thomas Sankara, Norbert Zongo… On ne doit jamais mentionner le nom de Blaise Compaor? ? cot? de celui de Nelson Mandela. Ce sera une catastrophe. Respectons la m?moire de cet homme (Mandela) hors paire. A ne moins que vous ne vouliez blaguer tuer mon pr?sident Compaor?, si non aucun conseil ne peut lui p?n?trer pour qu’il laisse le pouvoir.

  4. La responsabilit? de la paix incombe ? tous les Burkinab?. Elle incombe d'avantage au PF et son r?gime en place. Disposant de toute la "force" permise par la loi, le PF ne devrait pas "faire la force" en modifiant l'article 37 m?me si le peuple veut qu'il reste au pouvoir (ce qui n'est pas le cas). C'est un signe de grandeur d'?me politique et patriote que de respecter la constitution pour le bien de tout le pays et non celui d'un parti politique. Il n'y a pas longtemps, le PF d?conseillait ? l'ex pr?sident nig?rien M. Tandja ce que lui m?me envisage aujourd'hui. C'est ? ne rien comprendre… Je continue ? garder espoir que le d?nouement de cet ?pisode de la vie de notre pays sera indolore, pacifique et ouvrira une grande porte ? un changement v?ritable et profond qui va profiter aux "petits" citoyens.

  5. D?ailleurs sur la mise en place du SENAT, il l?a dit sans d?tour que le SENAT sera mis en place mais
    Sur l?article 37, il parle de r?ferendum au cas ou il n?y a pas de consensus.
    Il oublie que sa fais 27 ans qu?il est au pouvoir, il oubli que le peuple int?gre du Burkina n?a plus besoin de lui apr?s 2015.
    Pour moi, c?est ? d?autres de parler de la modification de l?article 37 et non Blaise.
    (…).

    A BON ATTENDEUR, SALUT!
    NA LARA AN SARA!

  6. Ablass? on se connait bien, et nous connaissons bien le cam?l?on de zianr?, ne faisons pas d?illusion, notre Compaor? suit les pas de Gnassingb? Eyadema et d?Omar Bongo. Personne, je dis personne ne pourra le d?vier de ces pas sauf la mort. Nous savons tous que notre pr?sident est un agitateur et aussi un boutefeu. A Kossyam depuis quelques ann?es, il a su s?adapter ? son environnement, pr?parer l?apr?s 2015, ce n?est pas un peuple peureux comme nous les burkinab? qui feront reculer le propri?taire de nos constitutions, il a tu? pour r?gner. Il assume tout ce qu?il fait sans avoir peur, par ce qu?il a su apprivoiser son peuple a sa merci : m?me si les tortures au conseil de l?entente n?existent plus, les tords moraux font peur au peuple meurtri.
    Le s?nat sera mis en place, l?article 37 sera modifier, en 2020 notre cam?l?on sera candidat ? sa propre succession. Ce n?est pas une opposition fabriqu? par notre pr?sident bien aim? qui le fera peur. Comme disait une personne dans ce forum, le d?bat actuel sur le s?nat et l?article 37 n?est qu?un jeu politique pour endormir le peuple.

  7. Je pense que le Pr?sident du Faso a perdu le nord et tous ceux qui ont vendu leurs ?mes au diable et lui voue un culte de personnalit? se rev?illerons tard, la constitution de notre pays n’est pas faite ni pour une famille ni pour un parti politique, s’ils comptent sur le tripatrouillage de la loi fondamentale pour se p?r?niser au pouvoir car il manque d’autres burkina qui puissent dirriger le pays, qu’ils essayent, Tandja allait tout droit au mur et lui serait droit dans un b?ton arm? et la cons?quense pour lui et le peuple sera incalculable. Qu’il se r?tire en paix et eviter le chaos au pays sinon il n’yaura pas de m?diateur pour le burkina

  8. a mon avis je considere blaiso comme le chanter iviorien disait qu’un cabri mort na pa peur de couteaux .il na rien na perdre que le burkina sefondre ou pas pouvoire pouvoire et encore pouvoire est son seul embition pour etre egale a lui meme point bare

  9. Ces opposants devraient ferm?s leurs bouches par ce que c’est eux qui permis ? Blaise d’aller loin dans ce syst?me.

    Pourquoi n’as tu pas rendu ta demission quand Norbert Zongho et ses compagnons ont ?t? calcin?s par ce regime compaor? en 1998.
    C’?taient ? ce moment que Mr Ablass? Ou?draogo ministre des affaires ?trang?res d?vrait prouv? le peuple par une d?mission radicale.

  10. Son objectif n’est pas le referendum. Il cherche ? cr?er des troubles pour s’?terniser au pouvoir. Au besoin, Dj?di?r? va lui faire un coup d??tat et c’est le progr?s continu pour une soci?t? ?mergente. Si Ablass? ?tait une alternative cr?dible……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre