Togo: les élus se mettent aux réseaux sociaux

470 0
-

Les députés togolais vont pouvoir communiquer plus largement en utilisant les réseaux sociaux. Ils ont bénéficié d’une initiation à l’utilisation des ces médias sociaux, dans le cadre d’un projet de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

En Afrique de l’ouest, la dynamique de l’usage des réseaux sociaux par les élus nationaux et locaux se fait de plus en plus sentir. Après le Burkina Faso, c’est au Togo que des initiatives internes aux parlements voient le jour, pour faire des TICs et des réseaux sociaux les vecteurs de lisibilité et de visibilité de l’action parlementaire ».

Au Burkina Faso comme au Togo, le constat est le même : peu d’élus ont investi ces nouveaux espaces de communication et de démocratie, qui présentent l’avantage de rapprocher les décideurs et les citoyens. « Nos parlementaires ne communiquent pas suffisamment ou le font mal », constate Patricia Dagbanzonvidé, la 3ème vice-présidente de l’Assemblée nationale du Togo. C’est ce que constat qui a justifié un séminaire de deux jours, organisé les 12 et 13 décembre derniers, au profit des députés togolais.

Ceux-ci se sont formés à l’usage des réseaux sociaux pour une meilleure visibilité et une amélioration de leurs actions de communication. Initié dans le cadre du programme Noria de l’Assemblé parlementaire de la Francophonie, le séminaire vise à aider les parlementaires togolais « à comprendre les enjeux et les limites des réseaux, savoir les utiliser à bon escient, en faire un élément de stratégie, sans pour autant en être le jouet ou la victime », selon Mireille Ezza, directrice du programme.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *