Corps de la paix américain: 30 nouveaux volontaires

30 nouveaux volontaires du corps de la paix américain ont prêté serment ce mardi 17 décembre 2013 à l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Ouagadougou. Les nouveaux volontaires viennent de toutes les régions des États-Unis. Ils serviront dans le secteur de la santé communautaire et dans le secteur du développement économique        communautaire. Ils seront mis à la disposition des communautés de 8 régions.

Les nouveaux 30 volontaires du Corps de la paix ont prêté serment (Ph : B24)
Les nouveaux 30 volontaires du Corps de la paix ont prêté serment (Ph : B24)

Les 30 nouveaux volontaires du corps de la paix ont été formes à Leo et dans les villages environnants pendants 9 semaines où ils ont vécu dans des familles d’accueil dans les villages de Mouna, Sanga et Zoro.

Ils ont amélioré leur français et ont appris les langues nationales parlées dans leur futures communautés telles que le Moore, le jula, le lobiri et le muni. Ils seront affectes dans 30 villages repartis dans huit régions du Burkina Faso.

 Neuf travailleront dans le cadre du programme de développement économique communautaire. Ils viennent renforcer le travail de 17 autres volontaires déjà sur le terrain.

Ces volontaires sont engagés dans le combat pour la sécurité alimentaire à travers : la transformation et la conservation des produits agricoles et naturels, les activités génératrices de revenus et la formation sur les concepts élémentaires d’entreprenariat liés aux activités agricoles.

2 000 volontaires au Burkina

21 autres nouveaux volontaires travailleront dans le cadre du programme santé communautaire qui voit son effectif passer à 45 volontaires.

Les volontaires de la santé communautaires travaillent avec les communautés de base dans la prévention du paludisme, du VIH/SIDA, de la malnutrition, la sensibilisation sur l’hygiène, la planification familiale et la maternité à moindre risque à travers le renforcement des capacités des agents de santé communautaire.

Les 30 volontaires vont travailler efficacement afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement du ministère de la santé et de celui de l’agriculture et de la sécurité alimentaire.

L'ambassadeur des USA d'Amérique au Burkina, Tulinabo S. Mushingi (Ph : B24)
L’ambassadeur des USA d’Amérique au Burkina, Tulinabo S. Mushingi (Ph : B24)

Ces nouveaux volontaires rejoindront bientôt 95 autres volontaires sur le terrain et qui travaillent dans les domaines de la santé publique, de l’éducation et du développement économique communautaire. Ils rejoignent ainsi donc le rang de plus de 210.000 volontaires à travers le monde dont 2 000 au Burkina Faso.

L’ambassadeur des États Unis d’Amérique au Burkina Faso, Tulinabo S. Mushingi, a dans son discours rappelé que l’idée de créer le corps de la paix a été présentée par le président John Kennedy.

Il cite ce dernier qui disait : « Notre corps de la paix n’est pas conçu comme un instrument de diplomatie ou de propagande ou de conflit idéologique. Il est conçu pour permettre à notre peuple d’exercer plus amplement ses responsabilités dans la grande cause commune de développement dans le monde ».

La paix et l’amitié constituent la mission et la vision du corps de la paix depuis 1961.

Marilyne COULIBALY  (Collaboratrice)

Pour Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page