Me Bénéwendé Sankara reconduit à la tête de l’UNIR/PS

512 11

Me Bénéwendé Stanislas Sankara a été reconduit à la tête du Secrétariat exécutif national (SEN) de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), parti d’opposition, par le premier congrès ordinaire du parti, tenu du 21 au 22 décembre 2013.

Me Bénéwendé Sankara a été reconduit à la tête de l'UNIR/PS (Ph : B24)
Me Bénéwendé Sankara a été reconduit à la tête de l’UNIR/PS (Ph : B24)

Il dirige un secrétariat de 18 membres, dont deux femmes.

A la clôture du congrès, ce 22 décembre, il a reçu une motion de soutien. Le Congrès lui a assuré tout “son soutien indéfectible” malgré les “attaques, les médisances de toutes sortes“.

La motion explique ce soutien par ses 15 ans de “lutte sans compromission” et tous les succès qu’il a engrangés.

2015 se jouera hors du Burkina

Dans son discours de clôture, le nouveau président a indiqué aux membres du SEN que la confiance doit “régner au sein de l’organe dirigeant” et à l’endroit des militants, a rappelé que leur engagement doit “se traduire dans le désintéressement total, le don de soi et le sacrifice“.

Interrogé sur la démission de Fidèle Kientéga, l’un des cadres du parti, qui déclare qu’il n’est plus apte à  diriger le parti, Me Sankara a indiqué que “c’est du passé“.

La clôture du congrès a aussi été marqué par une recommandation sur les sorties que le parti doit faire dans les parties du monde où se trouvent de nombreux Burkinabè. Pour Moumouni Pograwa, représentant de l’UNIR/PS en Côte d’Ivoire, la présidentielle de 2015 “risque de ne pas se jouer au Burkina, mais hors du Burkina“.

Ce premier congrès s’est tenu sous le thème “une nouvelle dynamique pour une alternative sankariste  avec l’UNIR/PS“.

Quelques membres du SEN

– Président : Me Bénéwendé Sankara

– Vice-président : Nestor Bassière

– Secrétaire national chargé de l’administration : Me Ambroise Farama

– Secrétaire national adjoint chargé de l’administration : Ousmane Ouédraogo

– Secrétaire national chargé des structures : Athanase Boudo

– Secrétaire national adjoint chargé des structures : Lassina Sawadogo

– Secrétaire national chargé des relations extérieures : Désiré Traoré

– Secrétaire national chargé des relations extérieures : Benoît Ilboudo

 

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 11 commentaires

  1. Les Burkinab?s sont plus que jamais ?clair?s sur la mise en place du SENAT et de la modification de l?article 37 suit aux propos du Pr?sident Blaise au lendemain de la f?te du 11 d?cembre ? Dori. Nous sommes plus que unis et Blaise, son fr?re et ses compagnes seront hors des commandes du pays apr?s 2015. NA LARA AN SARA

  2. ceci est belle exemple qui justifie le r?f?rendum. si les congressiste a l’image du peuple on vou? un soutien ind?fectible a Me SANKARA malgr? des avis controvers?, pourquoi le peuple ne pourrait pas ?tre consult? pour la reconduction du blaiso?

  3. C’est ?? l’alternance! En plus juste 2 petits postes pour les femmes et on parle de genre. Ce parti est en entrain de donner le mauvais exemple de la gestion du pouvoir.

  4. la charit? bien ordonn? commence par soit m?me.on pr?ne l’alternance mais il n’est pas une r?alit? au seins de son propre parti!

  5. Patrice De Guessebzanga |

    Me SANKARA soyez b?nis, le seignuer est avec vous et le peuple aussi. Ils vous ont trop vilipend?, calomni? sali, mais faut ?tre grand Homme pour rester d?bout. RESTE DEBOUT MON FRERE.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *