Nöel : Les églises évangéliques invitent les Burkinabè à se laisser imprégner par “le pardon” et “l’amour du prochain”

693 5

Ceci est le message de la Fédération des missions et églises évangéliques (FEME) qui souhaite aux Burkinabè une bonne fête de Noël et les invite à se laisser imprégner par les sentiments de pardon et de l’amour du prochain. 

La FEME souhaite une bonne fête de Noël aux Burkinabè (Ph : Le Quotidien)
La FEME souhaite une bonne fête de Noël aux Burkinabè (Ph : Le Quotidien)

« A Toutes nos Autorités Politiques Militaires Administratives Religieuses et Coutumières à notre vaillant Peuple des villes et des campagnes

La Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (F E M E) vous adresse ses meilleurs vœux de Joyeux Noël et de bonne et heureuse année 2014.

Cette période qui nous conduit vers la fin de l’année 2013 et le début du nouvel an, marque des moments de fête pour beaucoup, des opportunités d’affaires pour les uns, des temps de partage pour les autres et pour certains, de précieux moments de retrouvailles en famille …Les raisons ne manquent pas pour trouver une occasion de célébrer Noël. Aussi bonnes soient-elles, il ne serait pas superflu de relever ici, celles desquelles les autres tirent leur origine. Les maître-mots de Noël sont :
1) PAIX (Luc 2 : 14)
2) SALUT (Mat. 1 :20)
3) JOIE (Mat 2 :10 ; Luc 2 :10)

Jésus, l’auteur de Noël fut présenté par le prophète Esaie au 8ème siècle avant le premier noël comme le Prince de la paix. L’évangéliste Luc écrit dans le 3è évangile qui porte son nom qu’une multitude d’anges se présentèrent aux bergers louant Dieu en disant Gloire à Dieu dans les lieux très haut ! Paix sur la terre et bienveillance envers les hommes.

Mais sous l’instigation de Satan, les hommes ont refusé cette bienveillance. Déjà à la naissance du Prince de la paix c’était le massacre des nouveaux nés parce qu’un monarque, Hérode, craignait pour son trône. Nous sommes encore étonnés qu’à l’approche de la commémoration de la naissance du Prince de paix, on entende partout des bruits de haine, de troubles, de guerres

La paix véritable qu’est venu apporter Jésus à notre monde passe par la paix des cœurs c’est à direla réconciliation avec nous-mêmes, une conscience libérée de tout remords. De celle-ci découleront la paix dans les foyers, cellules de notre société, la paix dans les pays et les continents. Les personnes ayant expérimenté ce genre de paix, témoignent de la joie qui les habitent et respirent aussi la joie de vivre et de construire une société agréable.

Dans un monde où les uns parlent de nouvel ordre mondial, où les crises se multiplient, les catastrophes naturelles mettent à nu les limites de l’homme et de ses technologies, le message de noël résonne comme un doux refrain interpellant ceux qui président aux destinées politiques, économiques, sociales et religieuses à penser et à agir autrement. Il Propose un autre ordre nouveau dans lequel, le Créateur se mettant à la place de sa créature, apporte de la nouveauté dans toutes les sphères de la vie. Cette nouveauté est source de paix et de joie, ingrédients nécessaires au développement de la personne et de son environnement.

Alors nous invitons le peuple Burkinabè à se laisser imprégner par les sentiments que l’homme de noël est venu apporter et enseigner à toute l’humanité qui sont :
- amour du prochain qui nous incite à désirer servir plutôt que d’être servi,
- le pardon qui peut aller jusqu’à septante fois sept fois par jour. Si chacun de nous acceptait d’avoir ses sentiments, nous ne connaitrons que paix, joie et salut durant toute cette nouvelle année 2014

Joyeux Noël et bonne année 2014, paix dans tous les cœurs, dans tous les foyers, dans nos services, dans nos villages et dans nos villes. Enfin dans tout le Burkina Faso.

Que Dieu nous exauce ! »

Pasteur Samuel YAMEOGO
Président de l’Association des Evangéliques d’Afrique
Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques du Burkina Faso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 5 comments

  1. La t?te de jean a ?t? coup? ? cause la v?rit? qu’il a dit le roi.

    Dite ? blaise que la paix et le pardon ne peuvent pas se construire dans l’hypocrysie.

    1.abandon du senat = pardon du peuple
    2.abandon de ta candidature en 2015 = la paix sociale
    3.justice pour tous les crimes commis depuis 1987 = l’amour des orphelins, orphelines, veuves burkinab

  2. Merci pasteur de vos demandes a Dieu de nous b?nir. Merci des versets de Luc de Mathieu qui sont de la v?rit? venant de J?sus notre sauveur. Un sauveur pour la paix, pour la d?mocratie, pour la tol?rance et surtout pour la justice. Je crois que ce sauveur ne r?pondra pas ? vos demandes si vous vous taisez sur une situation nationale tr?s gave qui peut envoyer vos fid?les dans une fournaise. J?sus r?pond aux justes. Alors vous fermez les yeux sur l?injustice de notre pays, vous encouragez l?impunit? en vous m?lant trop ? d?cisions destructrices de l?avancement de notre pays comme la mise en place du s?nat et la modification de l?article 37 qui fermera la porte de l?alternance. Je crois en Dieu tout puissant capable de tout, ? condition que nous soyons justes envers les uns et les autres. Prions Dieu pour que nos gouvernants nous ?coutent. Joyeux No?l au peuple Burkinab?, que la gr?ce de Dieu vous inonde pour l?ann?e 2014.

  3. Non au Senat |

    Quand il s’agissait de se prononcer sur la mise en place de Senat, vous etiez muet, malgre les appels des uns et des autres pour contrer le Senat !!

  4. En cette fin d’ann?e beaucoup de structures et d’institutions publiques offrent un 13? mois ? leurs agents avec l’argent du contribuable.Pendant ce temps les fonctionnaires qui ont des salaires de mis?res doivent trimer encore avec le maigre salaire ? la fin de l’ann?e. Si c’?tait aux mis?reux qu’on offrait un 13? mois je pouvais comprendre cela. Mais des gens qui ont d?j? de gros salaires et on leur donne encore un 13? mois sous pr?texte qu’ils sont les EPE. Cette injustice doit s’arr?ter…………

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *