Le Nigéria pourrait être la première économie d’Afrique en 2014

470 3

Nigéria Afrique du SudA partir de janvier 2014, le Nigéria, deuxième producteur de pétrole d’Afrique, pourrait supplanter l’Afrique du Sud, jusque-là première économie du continent africain, selon des experts de la firme Renaissance Capital (Rencap), spécialisée dans l’investissement sur les pays émergents.

L’économie nigériane serait actuellement sous-évaluée et, le redressement des données par l’institut nigérian de la statistique (NBS) va restituer au pays sa véritable place dans un continent en pleine et perpétuelle mutation économique.

Les analystes de Rencap revoient à la hausse les estimations du Produit intérieur brut  (PIB) du Nigeria de 53 pour cent. «Le NBS a presque terminé son travail de redéfinition de la base de calcul, et notre nouvelle estimation est qu’une réévaluation de 45% à 60% est probable, et 53% représentent pour nous la marge moyenne. Les données définitives sont attendues pour janvier».

Alors si l’analyse se confirme en janvier, le Nigéria qui aurait 405 milliards $ de PIB, devancerait ainsi l’Afrique du Sud dont les prévisions de PIB en 2013 se situent à 307 milliards $. Le PIB par habitant va connaitre une progression significative, passant de 1700 $ par tête à 2400 $.

Au demeurant, la capitalisation boursière sur le Nigerian Stock Exchange est évaluée à 77 milliards de dollars, tandis que les volumes de négociation d’obligations sur le marché secondaire représentent environ 20% du chiffre d’affaires de l’Afrique du Sud, selon Samir Gadio, un des spécialistes des marchés émergeants de la Standard Bank à Londres.

Malgré ces promesses qu’affiche le Nigéria, de nombreux défis subsistent encore en termes de développement. Des millions de Nigérians vivent encore en dessous du seuil de pauvreté, et la contribution de l’agriculture au PIB va décroitre de 40% à 25% ou 30%, entre autres.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

Sources : agenceecofin.com

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. ?a c’est une bonne nouvelle.?a doit ?tre une motivation pour les autres pays africains qui doivent lutter avec leur derniere energie pour detronner le nigeria,car l? o? il y a la concurrence economique le developpement devient obligatoire.

  2. L?Afrique n’est pas si pauvre qu’on le pense . Le paradoxe nig?rian montre si besoin en ?tait qu’il faille am?liorer davantage la redistribution sociale interne ? chaque pays africain

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *