Fuite des capitaux : ces flux illicites qui valent dix fois l’APD

447 5

Fuite de capitauxSelon le nouveau rapport publié le 12 décembre 2013 par l’ONG américaine Global Financial Integrity (GFI), les pays en développement ont perdu 946,7 milliards de dollars, sortis illégalement de leur territoire en 2011, soit une hausse  de 13,7 % par rapport à 2010 et 250 % par rapport à 2002.

Les fuites illicites de capitaux enregistrées dans les pays en 2011 représentent  environ dix fois l’Aide publique au développement (APD) nette qui a été accordée la même année aux 150 pays qui ont fait l’objet de l’étude.

Ainsi entre 2002 et 2011, ce sont au total 5900 milliards de dollars qui sont sortis de ces pays ; un manque sérieux à gagner au moment où tous les pays riches comme pauvres mènent une lutte acharnée pour stimuler la croissance économique.

La région Moyen-Orient et Afrique du Nord a enregistré la plus grande croissance des flux financiers illicites (31,5 % en moyenne par an), suivi de l’Afrique subsaharienne avec 19,8 % en moyenne par an sur la même période.

«Les sociétés écran anonymes, l’opacité des paradis fiscaux, et les techniques de blanchiment d’argent basées sur le commerce, ont drainé presque 1000 milliards de dollars des pays les plus pauvres du monde en 2011», a soutenu le président de GFI, Raymond Baker.

L’Afrique de l’Ouest est  encore la plus  touchée en termes de rapport au Produit intérieur brut (PIB), avec le Nigéria en tête de liste en Afrique et 10e au classement mondial. Le Burkina Faso est 94e avec 296 millions de dollars de fuites illicites.

Le Sénégal se classe 144e avec seulement 1 million de dollars. Les flux illicites ont représenté 5,7 % du PIB de la région en 2011. La RDC classée 52e mondial ferme la marche du top 10 africain.

  • Nigeria (10e à l’échelle mondiale/ 14,2 milliards  de dollars de fuites annuelles moyennes)
  • Afrique du Sud (13e / 10,1 milliards de dollars)
  • Égypte (26e / 3,6 milliards)
  • Soudan (30e / 2,6 milliards
  • Côte d’Ivoire (37e / 2,3 milliards)
  • Éthiopie (39e /  2 milliards)
  • Zambie (41e /  1,9 milliards)
  • Togo (42e / 1,8 milliards)
  • Algérie (50e / 1,5 milliards)
  • RD Congo (52e / 1,5 milliards).

 Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

Source : agenceecofin.com

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. Voila la raison pour laquelle les gens veulent ? tout pris modifier la constitution pour pouvoir encore mieux piller le pays en ces temps o? l’or et m?taux pr?cieux prolif?rent au BF. WADE Karim en est un exemple qui rime avec le cas Fran?ois KOMKAOURE

  2. Des sommes colossales plac?es dans des banques ? l’?tranger qui suffiraient ? d?velopper l’Afrique, dixit Thomas SANKARA. Les voleurs qui nous dirigent doivent en avoir plein dans ces banques ? l’?tranger!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *