Sénat : les anciens chefs d’Etat en appellent à la sagesse de Blaise Compaoré pour « calmer le jeu »

594 31

Les corps constitués du Burkina ont présenté leurs vœux au Chef de l’Etat, ce 30 décembre 2013 au Palais présidentiel de Kossyam. Des doléances ont été formulées. Parmi celles-ci, les anciens chefs d’Etat, par la voix du Président Jean-Baptiste Ouédraogo, en ont appelé à la « sagesse » de Blaise Compaoré pour « calmer le jeu » sur la question du Sénat et de la vie chère.

L'ancien président du Faso Jean-Baptiste Ouédraogo lors d'une audience avec le Premier ministre le 24 octobre 2012 (Ph : Premier ministère)
L’ancien président du Faso Jean-Baptiste Ouédraogo lors d’une audience avec le Premier ministre le 24 octobre 2012 (Ph : Premier ministère)

Tradition respectée, les corps constitués du Burkina ont présenté leurs vœux au Chef de l’Etat, mais aussi leurs doléances tant sur le plan du renforcement institutionnel et financier des institutions que sur celui de la bonne gouvernance et de la cohésion sociale.

On notera dans le discours lu par leur porte-parole, Poussi Sawadogo, Secrétaire général du gouvernement, et publié sur le site de la Présidence du Faso,  les appels lancés au Chef de l’Etat à « calmer le jeu » sur les questions du Sénat et de la vie chère.

La société civile et la chefferie coutumière ont invité  Blaise Compaoré « à privilégier une approche consensuelle dans la mise en œuvre des réformes politiques, notamment dans la mise en place du Sénat ».

« Calmer le jeu »

Les anciens présidents, représentés par le président Jean-Baptiste Ouédraogo, ont quant eux confié être  “fort préoccupés par les crises socio-politiques internes suscités par la vie chère et l’installation du Sénat”.

Ils ont dit alors  au Chef de l’Etat compter  « sur (sa) sagesse et sur (son) sens de l’écoute pour créer les conditions de dialogue dans l’objectif de calmer le jeu dans ces domaines sensibles ».

D’autres doléances ont été faites par les visiteurs d’un soir du Palais de Kossyam. Le Barreau a par exemple insisté sur « la nécessité de mettre en place un mécanisme d’aide juridictionnel pour faciliter l’accès des plus démunis à la justice ».

 Les différentes forces de sécurité et paramilitaires ont demandé « une dotation suffisante et régulière en effets d’habillement, en armement et en munitions, en moyens de mobilité ».

Blaise Compaoré, le 28 décembre 2013 à la Présidence du Faso (Ph : Présidence du Faso)
Blaise Compaoré, le 28 décembre 2013 à la Présidence du Faso (Ph : Présidence du Faso)

En réponse, Blaise Compaoré a indiqué avoir « suivi avec beaucoup d’attention » «les recommandations pertinentes de traitement » des problématiques soulevées par  les corps constitués.

« L’avenir appartient aux nations qui auront su préserver leur stabilité, leur dignité et aussi leur capacité à franchir les difficultés de toutes natures, pour valoriser leurs acquis en matière de liberté, de démocratie et de progrès », a-t-il déclaré.

 Le Président du Faso a alors appelé les corps constitués à  se « mobiliser davantage dans la communion et la solidarité » afin d’apporter « les réponses les plus durables aux préoccupations légitimes de toutes les couches et catégories sociales de notre pays ».

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 31 commentaires

  1. Vraiment la sagesse devrait pr?valoir dans la gestion de cette crise. En toute chose, l’int?r?t sup?rieur du peuple devrait ?tre le ma?tre mot de tout dirigeant d?mocratique. Il y en va pour sa propre s?curit?, car comme nous apprend P?ricl?ce, le meilleur rempart pour la s?curit? d’un prince, c’est l’amour de son peuple.

  2. M.Jean Baptiste!tu sais bien que blaise est tr?s intelligent ? condition que tu expliques pendant longtemps et surtout avec des gestes et des dessins pour qu’il comprennes. Les sous-entendus et autres paraboles ne sont son fort.
    Dis-lui clairement de ne surseoir ? son SENA et de ne toucher ? notre article 37.

  3. si je lis les journaux j’ai envis defois de pleurer.comment un journaliste devient depend du pouvoir en place et incapable de verit?.voila ce que devait etre le titre.”blaise re?oit ses visiteurs tout en les refussants un debat sur l’article 37″.

  4. JBO attention! 3 anciens + lui donne 4 chefs d??tat vivants le 30 mars 2000. le 30/12/2013 vous ?tes 2. il aime ?tre 1 donc attention. il a demand? PARDON A VOTRE NOM de “ses crimes” QUE VOUS AVEZ COMMIS DE 1960 ? 2000. Vous vous ?tes amnistier. Plus de choses vous unissent maintenant (car tu as oubli?s et peut-?tre pardonn? un 17 mai), il adore faire ses amis. donc attention!

  5. Anciens chefs d’Etats, il y en a combien ?
    Consulter la nation, c’est bien, mais en 1987 Blaise a consult? qui pour faire son coup d’?tat ? Vendeur d’illusion, notre peuple a grandit. Blaise avait institu? le complot comme syst?me de gouvernement, maintenant il veut comploter contre la constitution.

    La d?mocratie, ce n’est pas la conspiration par la modification des textes, c’est un engagement ? les respecter.

  6. ? toutes ces personnes qui sont entrain de dire qu’? part compaor?( monsieur z?ro tu es vraiment z?ro) il n’y a pas une autre personne capable de diriger le Burkina, ? toutes ces personnes qui sont entrain de chioler que l’avenir du pays est menac? je vous dit ? tous que vous ?tes pass?s ? c?t?. Le Burkina est une r?publique et la r?publique sous-entend l’alternance et dans son sens profond du terme. on ne va pas rester dans ce bourbier politique dirig? par les m?mes t?tes qui font une rotation dans les postes de responsabilit?. soyons honn?te, il y’a des hommes capables de diriger ce pays. je suis n? trouv? ce monsieur avec sa bande et depuis rien de changer. qu’il ai piti? des g?n?rations pr?sentes et futures.

  7. z?ro, tu es vraiment z?ro,en 1987, blaise n’a pas laiss? sankara pr?parer sa succession et merci pour avoir reconnu que les dirigeants actuels “bouffent” si pour toi, venir au pouvoir c’est pour “bouffer” tu as bien trouv? ton nom: z?ro

  8. Z?ro, tu croix qu’? part Blaise, personne d’autre ne peut gouverner le pays ?
    Dans l’opposition il y a des gens mieux que ton Compoar?. Je pense ? Zeph, Arba, Sankara, Ablass?, Bado, Barry etc. Le Burkina sera fort si Blaise quitte le pouvoir.

  9. Effectivement si je ne comprend pas pourquoi il faut apporter de l’eau au moulin ou du carburant au moteur de l’opposition avec histoire du senat; au dela du fait qu’il est inscrit dans la constitution qu’est BC gagne ou perd en mettant en place ou non le s?nat ? A la place du PF si effectivement je veux continuer ? ?tre PF apr?s 2015, j’accepte tout ce qu’exige l’opposition( non mis en place du s?nat et non modification de l’article 37) mais je peut mettre tout en oeuvre pour parvenir ? mes fins et c’est relativement facile

  10. Contrairement ? ceux aveugl?s par le d?sire de remplacer les dirigeants actuels pour “bouffer” je pense que leur r?ves risque fort de se transform? en cauchemar si effectivement BC devrait partir en 2015 sans avoir “pr?par?” son rempla?ant. Dites moi de fa?on honn?te, qui parmi les hommes politiques aujourd?hui ( pouvoir ou opposition) peut mener sereinement la barque BF ? Tous ceux qui semblent adul?s par les populations risquent fort d’etre hu?s par les memes populations en moins de 3 ans d’exercice du pouvoir si ils venaient ? ?tre elus PF en 2015; et l?, ce sera v?ritablement le debut du calvaire pour le Burkina

  11. en republique le president est un simple citoyen alors pourquoi les corps constitu?s doivent aller lui pr?ter allegeance? c’est pour la meme raison que dans les r?publiques vraies le mandat presidentiel est limit?.dol?ances:le budget c’est l’affaire du parlement et du conseil des ministers,pas de l’individu blaise.pdt JBO dites ? blaise que le retour ? la limitation des mandats a contribu? a ramener le calme apr?s le drame de sapouy.j’ai fait les moyennes d’ann?es de vie et de pouvoir de 3 dictateurs africains mobutu,bongo,?yadema que le people “r?clamait”:70 ans et 37ans comme quoi les longs r?gnes finissent par rendre malades et envoyer les indispensables au tombeau.

  12. le peuple qui n’est pas capable d’assumer sa revolte ne m?rite pas que l’on s’appitoie sur son sort. Il repondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur condescendence d’un chef d’Etat qui pr?tend le sortir de sa mis?re cinquantenaire.Seule la lutte lib?re!

  13. le senat va couter 6 millards de francs aux pauvres contribuables burkinab? que nous sommes par an. Et il va servir ? engraisser une poigne? de malheureux porcs de senateurs. pendant que le gouvernement dit ne pas pouvoir supporter une augmentation de la grille indemnitaire en faveur de plus de 200 mille travailleurs de la fonction publique, il peut financer un senat. on a pas besoin d’etre ?conomiste ou intellectuel pour comprendre la situation. le gouvernement veut nous affamer pour mieux nous detruire.

  14. ?uvrons toujours pour la paix. Ne soyons pas ceux l? qui ?teignent le feu des voisins pour allumer notre maison. Je pense que la sagesse aurait voulut que chacun de nous puisse s’avoir qu’il n’est pas super homme et que nul n’est indispensable. Non ? la modification de l’article 37.

    Il se pourrait qu’il a d?j? deux anciens chefs d’Etat on en sait jamais.

  15. foutaise blaiso va s,ent?ter et il va le regretter. C? pas rester par la force au pouvoir le probl?m,mais c? le gerer ds la trankilit? ki sera katanga… il ya d? exempl 1 peu partou… EST CE QUE BLAISO peu y dmeur? 1definima??? ALORS LAISSE ?A ET ENTRE ds l,histoire si tu aimes vr?ma tn peuple.

  16. Burkina24, ton titre est faut.
    Dit tout simplement ” S?nat : l’ ancien chef d?Etat appelle ? la sagesse de Blaise Compaor? pour ? calmer le jeu “

  17. Les anciens pr?sidents, repr?sent?s par le pr?sident Jean-Baptiste Ou?draogo, ont quant eux confi? ?tre ?fort pr?occup?s par les crises socio-politiques internes suscit?s par la vie ch?re et l?installation du S?nat ?. Il en reste combien pour en avoir un repr?sentant?

  18. Blaise COMPAORE dit lors de son point de presse du 11 d?cembre sur le s?nat”ce n’est pas ? moi blaise COMPAORE qu’on doit dire de n’est pas appliqu? la constitution” .mais IL faut autant ajouter que; ce n’est pas moi qu’on doit dire de modifier l’article 37.Dans tous les cas votre mandat prend fin au plus tard en 2015

  19. s’il n’y a pas de consensus il est l?gale et l?gitime pour le pr?sident de demander l’avis du peuple burkinab?. la sagesse voudrait que le peuple burkinab? aille s’exprimer pacifiquement et non par la violence.

  20. Le pr?sident Jean-Baptiste Ou?draogo qui est le seul et unique ancien chef d’Etat actellement en vie est arriv? au pouvoir par un coup d’Etat.

  21. mon pr?sident, la stabilit? de ce pays est conditionn?e par votre d?part en 2015. quand aux reformes pour renforcer la d?mocratie ce sera apr?s vous car nous savons depuis bogand? que vous n’?tes pas et vous ne serez jamais d?mocrate. d?mocratie officiers sup?rieurs

  22. Il reste qui des anciens chefs d’Etat en dehors du pr?sident Jean Baptite? Messieurs les anciens chefs d’Etat, pourquoi avez vous ignor? la r?vision de l’article 37 par un r?f?rendum qui va co?ter cher au citoyen? Alors que pendant ce temps, les malades sont couch?s ? m?me le sol dans nos structures sanitaires sans le minimum de soins.

  23. je pense que si nos pr?descesseurs ont pu destabiliser le pour le 3 janvier,ce ne pas nous qui ne le pourrons pas.que les representants convoque une session extraordinaire parce qu’il agir maintenant.trop c’est trop.il faut un mot d’ordre avant le 6.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *