Etalon d’Or 2013 : Laurent Pokou en « Guest Star »

504 0
Idy Debarso en compagnie-de l'Etalon d'Or 2012
Idy Debarso en compagnie-de l’Etalon d’Or 2012

Après Robert Brazza pour la 1ère édition en 2012, les Faso Foot Awards « Etalon d’Or », reçoivent pour la 2e édition, Laurent Pokou, de son nom complet Laurent N’Dri Pokou. Il est joueur et entraîneur ivoirien de football, né le 10 août 1947, mais surtout ancienne gloire du football africain très connu sous le nom de « l’homme d’Asmara ». A six jours de l’évènement, Burkina 24 reçoit le promoteur, Idrissa SONDE Debarso.

Burkina 24 (B24) : C’est quoi l’innovation de « Etalon d’Or 2013 » ?

Idrissa SONDE Debarso (IDS) : La plus grande innovation des « Etalon d’Or 2013 », est sans conteste le « Burkina Foot Expo ».

Il s’agit d’exposer en une journée l’histoire du football burkinabè à travers ses archives audiovisuelles dans un salon pour la promotion, le développement et la professionnalisation. L’objectif étant de mieux faire connaître notre football en lui donnant plus de visibilité.

Les exposants sont: la FBF et le MSL, les 8 premiers clubs de la D1 et 4 premiers clubs de la D2, les écoles de foot, les équipementiers, les médias sportifs spécialisés, les photographes sportifs, les auteurs sur le football burkinabè, les associations de foot, etc.

L’autre surprise sera aussi Laurent Pokou, la “guest star” de cette édition. “L’Etalon d’Or” 2013 verra donc la participation d’une gloire du football africain, « l’homme d’Asmara »

B24 : Initialement prévue pour le 29 décembre 2013, la cérémonie « Etalon d’Or 2013 », a été reportée au 5 janvier 2014. Qu’est-ce qui a motivé ce report ?

IDS : Même si le report nous cause quelques soucis de calendrier notamment au niveau de la présence des Etalons à la cérémonie, il s’est avéré utile.

Le report a été d’abord motivé par le souci de permettre au public de voter davantage pour les Etalons en compétition, quand on sait que le vote du public compte pour 60%, plus il vote, mieux ça vaut. C’était aussi le souhait des sponsors qui ont décidé de nous accompagner pour cette 2ème édition.

B24 : Après le succès de l’édition 2012 animée par Robert Brazza que l’on ne présente plus, ne craignez-vous pas un flop pour la présente édition, vu l’image forte des étalons footballeurs vices champions d’Afrique ?

IDS : Aucune inquiétude à ce niveau. Nous avons mobilisé les mêmes compétences et notre ambition est depuis le début de valoriser nos footballeurs, et avec leur parcours sud-africain, nous sommes encore confortés dans cette conviction.

Après aussi l’autre aspect qui détermine le succès d’un évènement, c’est forcément l’accompagnement des sponsors à qui nous rappelons encore  le fort potentiel de cet évènement qu’ils devraient tous accompagner. Sinon, nous avons toujours l’accompagnement de notre ministère de tutelle et de la FBF, avec le soutien du Ministre et du Président, ce qui quelque part est déjà un gage de succès.

B24 : A 6 jours de l’évènement, pouvez-vous nous dire à quel niveau vous en êtes côté organisation ?

IDS : Au niveau organisation nous sommes prêts, à ce stade nous sommes dans les derniers réglages et la cérémonie devrait bien se passer. 

B24 :Comment sera désigné le lauréat de 2013, qui succédera à Alain Traoré, « Etalon d’Or 2012 » ?

 IDS : Le jury a déjà travaillé à indexer le 11 type des footballeurs potentiels « Etalon d’OR ». Ce 11 type est soumis au vote du public par sms en disant que la note du public compte pour 60% sur la note de chaque candidat.

Un premier dépouillement sera fait le vendredi 3 janvier, qui nous permettra d’aller à la cérémonie avec les 4 finalistes à qui le jury donnera une nouvelle note.

Les votes se poursuivront pendant la cérémonie et on arrêtera les votes ¼ d’heure avant la fin pour faire le dépouillement final et le calcul des points de chacun. Là le jury, en superposant les 2 notes, proclamera le gagnant.

L’événement « Etalon d’Or » vise à mettre en valeur les footballeurs burkinabè en particulier ceux qui portent et défendent les couleurs nationales. C’est un évènement qui s’inscrit dans une perspective novatrice, avec une implication accrue du public burkinabè à son football. Ainsi l’idée de l’évènement s’articule autour de l’élection du meilleur footballeur burkinabè de l’année à la seule condition que celui-ci ait été sélectionné en équipe nationale sur la période concernée. Le lauréat est désigné par un jury et par le vote du public via SMS.

Comment voter

Pour voter pour votre candidat, il suffit d’envoyer par sms au 3103, les initiales prénom et nom du candidat. Ce qui donne et dans l’ordre alphabétique:

1- AB pour Aristide Bancé
2- DD pour Daouda Diakité 
3- CK  pour Charles Kaboré
4- MK pour Mohamed Kaboré 
5- BK  pour Bakary Koné  
6- DK  pour Koné Djakaridja 
7- PN pour Préjuce Nacoulma 
8- JP  pour Jonathan  Pitroipa 
9- FR pour Florent Rouamba 
10- AT pour Alain Traoré 
11- SY pour Steeve Yago  

 

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *