Armée nationale : Traoré et Zagré reçoivent leurs galons

659 8

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, en tant que ministre de la Défense et des anciens combattants, a officiellement remis les épaulettes de Général de division à Honoré Nabéré Traoré, Chef d’Etat major général des forces armées, et de Général de brigade à Pingrénoma Zagré, Chef d’Etat major adjoint des forces armées, ce 6 janvier 2014 au Palais de Kossyam, apprend-t-on de la Direction de la communication de la Présidence du Faso

Le Président du Faso a officiellement remis les galons aux généraux. Ici, le désormais général de division Honoré Traoré (Ph : Présidence du Faso)
Le Président du Faso a officiellement remis les galons aux généraux. Ici, le désormais Général de division Honoré Traoré (Ph : Présidence du Faso)

Aux micros de la Direction de la communication, Honoré Traoré a considéré cette nomination comme «une invite à porter encore plus haut, leur engagement républicain au service de la Nation, dans le cadre de leurs attributions respectives».

Il a indiqué qu’il agira pour «mériter la confiance» du Chef de l’Etat et  «accomplir les hautes charges qui sont les leurs avec un sens élevé de la responsabilité et un esprit de sacrifice».

Souhait du dialogue

Le Chef d’Etat major général des forces armées burkinabè a également fait le voeu que «l’esprit de dialogue et de paix si cher au Président Blaise Compaoré et pour lequel il ne ménage point ses efforts» soit «une valeur sociale et républicaine partagée par tous, afin que le Burkina Faso demeure un havre de paix qui continuera d’inspirer les autres Nations du monde».

En rappel, par décret présidentiel pris le 30 décembre 2013, le Président du Faso, usant de son “pouvoir discrétionnaire” , a avancé en grade quatre officiers supérieurs de l’armée nationale burkinabè, dont le ministre en charge des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, qui sera officiellement Général de brigade de la Gendarmerie nationale à compter du 1er avril 2014.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. Non!le G?n?ral m?ritera sa nomination en temps opportun. Un G?n?ral n’est pas un soldat ni m?me un petit capitaine au service d’un individu ou d’une famille…

  2. Cela ressemble au pr?paration de quelque chose. Un peu comme pour assurer ses arri?res. Mais vivement que le Burkina demeure v?ritablement un "havre de pais" comme le souhaite le Chef d'?tat major g?n?ral des arm

  3. D?montrez nous chers G?n?raux que vous ?tes aux services de la nation toute enti?re et pas seulement le Pr?sident Compaor?. Les mobilisations populaires ? venir nous ?claireront.

  4. Ces demissions ne sont pas etonantes vu le poids politique de salif Diallo dans le Yatenga.esperons k ces militants ayant prit la mesure de l’historicit? du moment s’engagent a oeuvrer avec l’opposition pour un veritable altermance et la democratisation reel de notre pays pour le plus grand bonheur du peuple burkinab

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *