Sénégal : les étudiants burkinabè accueillent les nouveaux

485 0
Vue d'ensemble  d'une partie des participants
Vue d’ensemble d’une partie des participants

Le samedi 28 décembre 2013 a été une journée particulière pour la communauté estudiantine burkinabè au Sénégal. C’est ce jour qu’a en effet, choisi la FEFAS (Fédération des Etudiants du Faso au Sénégal) pour organiser le grand “Yendou”.

Organisé par le nouveau bureau de cette fédération, le Yendou, qui est une sorte de kermesse à la sauce sénégalaise, est destiné à offrir aux étudiants en début d’année académique, l’occasion de se retrouver pour ce qui concerne les anciens, et l’occasion d’accueillir et d’intégrer les nouveaux.

Ainsi donc, dans l’enceinte de la cour de l’ambassade du Burkina à Dakar, les étudiants, au-delà de la centaine, s’y sont retrouvés et y ont passé la journée en pleine convivialité.

Au rythme des sonorités de la mère patrie, un certain nombre d’activités prévues et d’autres improvisées ont jalonné la journée.

C’est dans cet esprit que pendant que certains se laissaient aller aux jeux de sociétés, d’autres heureux de se retrouver après des mois de vacances et une reprise laborieuse, profitaient de l’occasion pour échanger à bâtons rompus, toute chose qui donnait du contenu à cet air de famille que les étudiants burkinabè du Sénégal cultivent chaque jour.

Les plus jeunes découvraient la communauté, leur famille désormais. Les présentations ont eu lieu tout au long de la journée et la magie se faisait naturellement entre frères comme ils se plaisent à le dire. Un déjeuner collectif a eu lieu, déjeuner à la sénégalaise où dans un esprit de fraternité, les uns et les autres, en groupes, ont savouré un bon tchiep (Riz gras sénégalais).

Le conseiller culturel de l’ambassade du Burkina était de la partie comme à chaque fois que les étudiants sont au centre d’une activité, pour apporter son soutien et ses encouragements.

Il faut dire également que des étudiants d’autres nationalités, ivoirienne, nigérienne, gabonaise et d’autres se sont joints à la ferveur du Faso pour célébrer ce moment d’intégration qui caractérise la communauté estudiantine cosmopolite à Dakar.

La FEFAS qui réunit en son sein sept amicales d’étudiants burkinabè a reçu les félicitations de nombreux participants qui ne demandent qu’à revivre de tels instants, à l’instar également de la sortie au parc zoologique de Hann organisée sous la mandature de l’ancien bureau.

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *