Démissions au CDP : Les félicitations se mêlent à la méfiance sur la toile

656 8

Ils sont 75 membres du parti au pouvoir, CDP, à avoir donné leur démission. La première actualité politique importante de 2014. Si importante que des journaux de la place ont affiché zéro invendu ce lundi dans la capitale Ouagadougou. Les réactions à chaud sont diverses. Sur la toile, des internautes sont mitigés, voire méfiants et  sceptiques quant à la bonne foi des démissionnaires.

OrdinateurIls sont nombreux, sur Facebook et sur les médias en ligne, à avoir applaudi l’annonce de la démission des « pontes » du CDP. « Enfin la démocratie véritable va commencer au Burkina Faso ! C’est le plus (beau) cadeau de nouvel an que Dieu a offert à notre démocratie et partant à notre peuple !», dira un internaute.

« C’est les plus bons moments que j’ai jamais vécus dans ma vie, s’exclame un autre.  2014 sera une année d’abondance ».

Certains y voient là les prémices du « changement au Burkina », le début « de la vraie démocratie » et louent le courage de ceux qui ont su « quitter le navire pendant qu’il est encore temps ».

Mais les applaudissements et les hourras sont parfois assortis de réserves. « J’espère seulement qu’ils n’iront pas dans la mouvance présidentielle », s’inquiète un internaute.

D’autres sont plus dubitatifs. Leur scepticisme tient en la personne même des démissionnaires. « Beaucoup  de vigilance les gars !  On les a déjà vus à l’œuvre. Sont-ils capables de nous proposer l’alternative que nous suivons? Il ne s’agit pas de quitter le CDP mais de renverser un système », résume cet internaute.

« CDP bis » ?

« Lorsque des présumés “Citoyens déchets” veulent se transformer en “Citoyens Balayeurs”», ironise le mouvement « Le Balai Citoyen ». Ce dernier a d’ailleurs repris le commentaire d’un blogueur sur sa page Facebook.  « On a du mal à croire que ce collectif de fossoyeurs des libertés et prédateurs du denier public ait été touché par la rédemption au point de passer avec armes et bagages dans l’opposition », peut-on y lire.

Des commentaires vont plus loin. Ils pensent à un plan échafaudé depuis le palais de Kossyam qui a pour but de fragiliser l’opposition « réelle ». « N’est-ce pas pour mettre des bâtons dans les roues de Zéph? Certes, ils y avait des problèmes. Mais une telle démission inquiète. Peut-être c’est un recul du CDP pour mieux sauter. En politique tout est possible », déclare un internaute.

Il va dans le même sens que celui qui pense que le futur parti que créeront les démissionnaires sera « un CDP Bis ».

La marche-meeting du 18 janvier 2014, « un test »

« Vont-ils créer leur parti et espérer remporter les prochaines élections avec l’objectif d’éviter à Blaise Compaoré et à eux-mêmes toute future poursuite éventuelle devant les juridictions ? », s’interroge « Le Balai Citoyen ».

Il va sans dire que « Roch et Cie » ont du pain sur la planche pour convaincre de leur bonne foi. Mais ce lecteur du Net leur lance un « test » : la journée de protestation du 18 janvier 2014 programmée par l’opposition. « Nous verrons justement de quel côté ils se situent », a-t-il lancé.

Rassemblés par Abdou ZOURE

Pour Burkina 24  



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. l’opposition(upc,unir/ms…)dont vous parlez est PRO-BLAISO.rappelez vous,que ZEPH a ?t? d?put? sous la coloration du BIG CDP

  2. BURKINABE DE L'ETRANGER |

    je vous assure que CDP va toujours demeurer avec ces leaders meme si ?a sera sous une autre forme

  3. La suite reste ? venir.
    Si ces d?missionn?s forment un parti politique c?est comme c?est toujours le CDP qui dirige le pays.

    IL FAUT DONC QUE L?OPPOSITION AIT CELA A L?ESPRIT (UPC, UNIR/PS, UNIR/MS?..)

  4. Bless?, le monstre se rassemble et joue son va-tout
    Chaque coup en l?endroit et ? temps pour en venir ? bout.
    Vous qui contre lui avez sonn? la charge
    N?ayez de cesse que vous voyant au large
    Abandonnant sur la rive un hideux cadavre
    Pour aller faire de la cit? lib?r?e un havre.

  5. Esp?rons que ces d?missions soient plut?t r?fl?chies et qui pourront nous conduire vers une d?mocratie de haut rang.nous les souhaitons la bien venue dans l??dification d'une d?mocratie durable et pour toujours.si tel est le cas une fois de plus soyez les bienvenus

  6. Attention mes fr?res
    Mr Blaise COMPAORE voulait une opposition pour “renforcer” sa d?mocratie.
    Il confia la mission ? Mr Salif DIALLO qui contacta Mr Emile PARE et Mr Laurent BADO Ces derniers ont re?u un financement mais n’ont pas pu cr?er l’opposition de Mr COMPAORE.
    Comme le CDP n’arrive pas ? employer tout ses cadres, alors Mr COMPAORE a d?cider d’utiliser certains pour cr?er son opposition au fin de “renforcer” sa…(pardonnez) la d?mocratie.

  7. Il ne manquait plus que ??. A ?couter l'ancien maire en la personne de Simon COMPAORE sur radio savane fm, je suis sid?r? de son analyse ? savoir que si ta maison est truff?e de bestioles nuisibles, vaut mieux d?m?nager.
    Je trouve que c'est pas sage. Vaut mieux prendre les pr?cautions pour s'en d?barrasser que de fuir la maison. T?nors que vous ?tes, je pense qu'il ?tait politiquement sage de tenter un congr?s extraordinaire pour sauver le navire. Fracasser le bateau prouve que vous n'?tiez pas de militants convaincu et que le m'as tu vu est dans vos esprits. O? ?tiez vous quand Salif DIALLO avait pris son courage ? deux mains. Je crois savoir que vous l'aviez m?me bl?mer.Maintenant que bl?meur a ?t? bl?mer, on commence ? crier SUR LES TOITS.
    On en voit des part politique en EUROPE ou des leadersont ?t? mis ? l'arri?re plan apr?s leur briance( LIONEL JOSPIN, SEGOLENE ROYALE, NICOLAS SARKHOZI, mais ils restent toujours militant de leur parti et organise leur lutte interne. C'est ?? le militantisme. Fracasser une porte de parti parce qu'on a ?t? mis ? l'arri?re plan, prouve votre orgueil ? toujours ?tre devant ou rien.
    Vous faites la honte de la famille.
    Le seul ? pouvoir soulever sa t?te dans ce trio reste SALIF DIALLO.
    JE LE RESPECTE JUSQU?? DEMAIN
    A BON ENTENDEUR

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *