PRESIDENCE DU FASO : le corps diplomatique présente ses vœux

451 0

Le corps diplomatique au Burkina Faso a choisi le 7 janvier 2014 pour présenter ses vœux de nouvel an au président du Faso. Tour à tour, le représentant des organisations internationales, celui des organisations inter-africaines et le doyen du corps diplomatique au Burkina Faso ont souhaité des vœux de santé, de bonheur, de paix et de prospérité pour 2014.

Le corps diplomatique a présenté ses voeux au Chef de l'Etat (Ph : Présidence du Faso)
Le corps diplomatique a présenté ses voeux au Chef de l’Etat (Ph : Présidence du Faso)

Le président du Faso était à sa place pile à l’heure sur le coup de 10 h pour la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an de la part du corps diplomatique résident au Burkina Faso.

Issus des organisations internationales, des organisations inter-africaines, ces hommes et femmes ont formulé leurs vœux de santé, de bonheur, de paix et de prospérité. Ces vœux ont été présentés au président du Faso par la voix du doyen du corps diplomatique et consulaire au Burkina Faso, le Nonce apostolique Monseigneur Vito Rallo.

La cérémonie de présentation de vœux a été l’occasion pour Pascal Karorero, qui s’est exprimé au nom des organisations internationales, de saluer les efforts consentis par le président du Faso, Blaise Compaoré en faveur « de la paix et de la sécurité au niveau mondial et notamment dans la sous région de l’Afrique de l’ouest ».

 Edorh Messan, de la BOAD qui a pris la parole au nom des organisations inter-africaines, a, quant à lui, salué «  la bonne performance du Burkina Faso au plan économique en 2013 avec notamment un taux de croissance du PIB réel d’environ 6,8 % après avoir réalisé une performance de 9% en 2012 ».

Le Nonce apostolique Monseigneur Vito Rallo a  aussi fait un tour d’horizon de l’actualité sous régionale et internationale et a lui aussi reconnu les efforts du président du Faso.

Poursuive « le dialogue avec toutes les composantes de la vie   sociale et politique »

 Il dit suivre avec tous les Burkinabè l’évolution de la situation nationale et souhaite que le premier responsable poursuive « le dialogue avec toutes les composantes de la vie   sociale et politique ».

Monseigneur Vito Rallo a arraché le rire à son auditoire en reconnaissant le mérite des « vaillants Etalons qui n’ont pas démérité » tout en félicitant l’ambassadeur de l’Algérie pour la qualification de son pays au mondial Brésil 2014.

Le président du Faso dans son allocution de réception de vœux a tenu à remercier le corps diplomatique, car pour lui cela est une réelle marque d’attention à son endroit pour sa famille et pour tous les Burkinabè.

Il leur a également formulé des vœux. Il a relevé que « le contexte de paix et de quiétude au Burkina Faso a été un ferment pour la mise en œuvre du programme quinquennal « Bâtir ensemble un Burkina émergent dont la force réside non seulement dans ses orientations économiques, mais aussi à la place qu’il confère à la promotion intégrale de l’homme au sein d’un environnement de liberté et de démocratie ».

Dofini BANLO (COLLABORATEUR)

Pour Burkina 24

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *