Manifestations du 18 janvier : Appel aux citoyens à éviter tout dérapage

691 30

Dans la déclaration qui suit, Sidi Mohamed Sidibé invite les manifestants à éviter tout dérapage lors de la journée nationale de protestation initiée par l’opposition ce 18 janvier 2014. Il appelle également les démissionnaires du CDP, parti au pouvoir, à rejoindre l’opposition en participant à la marche de Ouagadougou. 

Les Ouagalais sont sortis nombreux pour dire non au sénat (Ph : B24)
Des manifestants  à une marche de l’opposition à Ouagadougou, le 29 juin 2013 (Ph : B24)

Citoyens du Burkina Faso,

Jeunesse du Faso,

Hommes, femmes,

 Notre pays traverse en ce moment une situation politique sans précédent. Jamais dans les batailles politiques de notre histoire, nous n’avons assisté à un divorce d’envergure aussi cinglante entre caciques de nos clans politiques sans bain de sang ou sans que la marche de nos institutions en soit compromise.

« Il n’est jamais sans peine et sans conséquence d’abandonner un enfant que l’on a enfanté. En général, on consent à se sacrifier pour que vive sa progéniture »

 Un vent nouveau de conscience et de culture politique souffle désormais. Ceci est incontestablement l’héritage de plusieurs années de lutte, d’apprentissage et de conscientisation de nos masses actives.

 Sans conteste, nous marchons aujourd’hui au-devant d’une démocratie véritable. Et nous devons de façon idoine, à jamais protéger ces acquis de toutes menaces.

 Certes cela n’est aucunement une victoire sur la dérive de gouvernance et de main mise sur le pouvoir dans sa globalité.

 Mais force est de constater qu’un espoir est né quant à l’avènement d’une alternance. Les démissionnaires du CDP nous ont montré qu’un homme quel que soit son rang dans la hiérarchie des responsabilités peut se tromper.

 Mais la vraie responsabilité d’un homme se mesure à l’aune de sa capacité à reconnaître ses erreurs surtout quand la destinée de son pays en est menacée et à les assumer. Il n’est jamais sans peine et sans conséquence d’abandonner un enfant que l’on a enfanté. En général, on consent à se sacrifier pour que vive sa progéniture.

« Certains tenteront par tous les moyens de jeter le discrédit et l’anathème sur eux, pour les confronter au peuple qui souffre. Mais ne nous trompons pas de combat »

 Mais eux l’ont fait, au nom de la démocratie, pour que vive et reste débout leur Nation. Ils ont abandonné le CDP !

 Cela doit renforcer toutes les luttes déjà engagées jusqu’à la victoire finale du peuple, pour le maintien et la consolidation de notre démocratie.

 Cela montre également ô combien cette lutte est légitime. La gouvernance d’un pays ne peut en aucun cas être clanique, familiale ou tribale. Les lois et les constitutions ne peuvent être faites ou défaites au gré d’ambitions personnelles. Nous continuerons donc à nous y opposer avec toute la vigueur qui convient.

 J’appelle de mes voeux ces démissionnaires à se ranger dans le camp de l’opposition et la route qui mène au bonheur du peuple ne sera que plus facile à arpenter.

Car dans le contexte actuel de déchirure éloquente entre le peuple et ses dirigeants, déchirure à laquelle ils sont jusque-là restés sourds, toutes forces utiles sont à considérer. Et les expertises des démissionnaires ne sont pas des moindres.

Certains tenteront par tous les moyens de jeter le discrédit et l’anathème sur eux, pour les confronter au peuple qui souffre. Mais ne nous trompons pas de combat.

S’ils avaient commis des forfaitures, nous aurions dû le savoir et certainement nous les aurions combattus.

 Ce n’est certainement pas à cet instant du combat, où des avancées se gagnent chaque jour par le peuple, qu’on nous servira des raisons risibles et dilatoires pour nous détourner de nos nobles objectifs. Surtout quand cela vient du Clan malsain qu’ils ont courageusement quitté.

« Restons fidèles à nos nobles objectifs et évitons toutes formes de débordement. Il en va de notre victoire finale»

 J’ose en toute modestie, me faire messager pour porter à eux, l’invitation à participer à la marche prévue par l’opposition le 18 Janvier 2014 à Ouagadougou et dans les provinces. Ce qui scellera de façon solennelle leur retour au sein de l’opposition, mais surtout au sein du peuple que leur clan originel voudrait toujours servile.

 C’est pourquoi, j’appelle avec ferveur, tous ceux qui forts de leurs convictions pour la défense de la paix, n’ont cessé de se battre, à rester vigilants.

Nous devons leur donner l’assurance de notre disponibilité à collaborer avec eux, pour ne pas faire le jeu du régime qui a déjà commencé à leur jeter l’opprobre avec la collaboration d’une justice compromise et bâillonnée.

 La réussite de ces manifestations dépendra de notre mobilisation et de notre sens de la responsabilité. Restons fidèles à nos nobles objectifs et évitons toutes formes de débordement. Il en va de notre victoire finale. Car l’ampleur de ces manifestations sera la tonalité de l’écho de nos protestations en Afrique et dans le monde.

 Puisse le Burkina Faso sortir grandi de ces troubles et puisse la paix, éternellement régner sur lui.

 Sidi Mohamed SIDIBE

 Opposant issu de la diaspora

 Strasbourg France



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 30 commentaires

  1. n,doussou mandi au bf |

    au burkina il n,ya pa de vraie democratie meme si on part au referendum ils vont truque les chifres pour gagne car depuis 1987 a nos jours tous les chifres des elections sont fraudes par blaise et son cdp non au senat a larticle 37 au referendum blaise ca suffit degage

  2. yacou et bogota vous ne valez rien ces lavenir de vos enfents qui sont en danger,meme si nos marche vont rien change nous es pa des suivistes ni des hypocrites ces des bandes de voyous qui pillent notr faso si vous etiez concient vs nalez pa dire tel chose il faut bien reflechir avant de dire tel propos arrongance k dieu ait pitie vs

  3. Richard kabor? que dieu ai piti? de toi si toi tu as d?cide de rest? dans la m?diocrit? et surtout dans l'ignorance qui dure d?j? depuis des ann?e alors nous on d?cid? de prendre notre destin? en main

  4. Quand l'opposition veut faire croire ce que le peuple n'a pas dit, elle r?fute toute id?e de r?f?rendum. Sinon que le #r?f?rendum par d?finition est un proc?d? de #d?mocratie semi-direct par lequel l'ensemble des #citoyens d'un territoire donn? est appel? ? #exprimer une #position sur une #proposition qui leur est faite, concernant une mesure qu'une autre #autorit? a prise ou #envisage de #prendre.

  5. S’ils sont aussi nombreux qu’ils veulent le faire coire alors pourquoi ne aller au referendum? Que des vendeur d’illusion. la r?alit? est l?, le peuple Burkinab? toujours partant pour le PF Blaise COMPAORE et c’est l? la vrai raison du refus de l’organisation d’un #R?f?rendum

  6. je cois que la marche saveur n?cessaire pour l’opposition, mais encore mieux la “strat?gie arabes” la meilleur pour tout burkinab? , courage pour la suite de la lutte …..

  7. la pluie a t-elle benit la marche ou l’a t-elle maud…? en tout cas, ?a entrav? la marche et c’est loin d’etre une benediction, puisque personne ne voulait une pluie. …colere de DIEU contre la marche? ah,internautes, la question est pos?e.

  8. Je suis d?sol? que vous dites qu’ils ont abandonn? le CDP. Pour moi c’est tout ? fait le contraire c’est le CDP qui leurs a abandonn? parce qu’ils n’ont pas accept? le changement interne. Le CDP actuel pr?ne le changement interne. Ceux qui ne sont pas pr?t pour la prise du pouvoir des jeunes, ne demandez ? la jeunesse de vous soutenir.

  9. Le changement c’est bien mais le changement positif dans la paix est mieux. Donc pr?nons le dialogue pour trouver un terrain d’entente.

  10. toi tu sais ce c est l eau dans la vie de l homme,ne va pas a cette marche ce matin ,non a la chaleur des esprits dans ce pays

  11. H? Dieu est merveilleux, cette pluie matinale le jour m?me de la marche de l’opposition prouve que Dieu existe au Burkina. La pluie est venue ce grand jour pour apaiser les c?urs.

  12. et voila de plus une une preuve prouvant la volont? du tout puissant a garder notre ch?re patrie calme et fra?che donc chers jeunes n allez pas contre la volont? de DIEU non a la marche ce matin

  13. A vous la jeunesse burkinabe, vous avez atteint une grande maturite , ne vous laissez pas donc manipuler par des pouvoiristes. Depuis longtemps, vous avez faire preuve de maturite ne venez pas gacher cela pour des ideologies anarchistes. Partez au referendum, vous seriez mieux entendu par vos votes et non pas par des marches.N’oubliez pas qu’il est tres dificil de caser une marche. C’est le beau pays qui va prendre les pots casses et non le president BLAISE.

  14. vive le pays reel; que tous ceux qui sont epris de paix et de progres viennent pour batir une nation enfin forte et emergente.
    n’en deplaise aux detracteurs.
    que le peuple sorte pour manifester sa despprobation ? toute chose qui ne grandit un ?tat ou qui sent une volont? de confiscation des libert?s.

  15. Blablabla,nous allons marcher pian!si depuis 26 ans le cdp n’ est pas capable de pr?senter un autre candidat,?a n’engage que ses militants.non ? la patrimonisation et ? la clanisation de l’ ?tat.vive le peuple affam? et martyr.

  16. @ l’enfant terrible,
    A vous lire, ca donne envie de vomir. Souvenez-vous que quand on a mis l’article 37 dans la constitution, on n’a pas eu besoin d’un referendum. Alors “pourquoi faire un referendum pour savoir qu’une femme est du genre f?minin, et qu’un homme porte des testicules” pour reprendre les termes de Sayouba Traore dans lefaso.net.

  17. marcher? oui. mais ? cot? de ZEPH. Comme ?a, ya pas moyen de s’eclipser me laisser. evitons de casser, jusqu’a present le BLAISO n’a brutalis? aucun manifestant. le BLAISO est pacifique!

  18. Ne jugeons pas M.COMPAORE pour le temps qu il a mis au pouvoir mais jugeons le par ses actons et nous verons que pour le progr?s de ce pays actuel c est lui ou personne

  19. chers amis evitons les marches,les casses.pronons une transition paisible au BF.cette marche n’est pas la bienvenue.je conseille ? chacun de nous de rester chez lui

  20. jeunesse du faso non a la transition sans changement ses gens parlent pas notre langage ne les suivez pas soutien au president pour une vraie transition non surtout a la marche

  21. quand il pleut chacun attrape sa t?te et je pari qu’ils se chercherons en cas de cas et le marcheur sera entre les mains du tout puissant eh ! yako marcheur

  22. si vous avez pr?vu de actes de vandalisme dites nous pourqoi dire deux choses a savoir il n aura rien! et ne cassez pas!si des pr?cautions de il n aura rien vraiment alors l hypoth?se de casse est normalement a banir on vous comprend vous voulez vous d?sengager des actes des marcheurs jeune ne te vend pas en participant a cette marche a ces avides du pouvoir NON A LA MARCHE

  23. jeunesse le pouvoir n’est pas dans la rue mais plut?t dans les urnes .?vitons de mettre notre vie en danger pour des brouteurs

  24. si ont utilisait les outils que nous donne la d?mocratie, cet appel au peuple a ?viter tout d?rapage n’aurait pas lieu. l’opposition utilise le peuple pour ses fin personnel sinon pourquoi rejeter les moyens que nous offre la d?mocratie!

  25. vaut mieux ne pas tromper enfants des gens au lieu de les dire des conseils de savoir vivre qu avez fait des concertations politques?Ne nous derrangez pas

  26. On ne peut faire fi de casse lors de cette marche du faite que la securit? sera assur? par des voyoux et non des forces de l ordre de notre pays.Que chacun reflechisse encore a cette marche et evitons d ?tre des suvistes

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *