CHAN 2014 : l’absence de Pierre Daila dans la défense se fait sentir

770 4

Les Etalons locaux du Burkina pour leur première participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) ont réalisé, au bilan à mi-parcours, une défaite et un match nul en deux sorties. L’équipe burkinabè a laissé voir de nombreuses carences en défense et cela s’explique en partie par l’absence de l’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) Pierre Daila.

Pierre Daila manque à l'équipe des Étalons locaux (ph. Atiana Serge Oulon)
Pierre Daila manque à l’équipe des Étalons locaux (ph. Henry Boly)

La défense burkinabè connaît des balbutiements depuis le début du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2014. Face à l’Ouganda, les errements de l’axe central a occasionné deux buts à l’équipe adverse (2-1). Contre le Maroc, ces mêmes errements ont failli coûter cher à l’équipe burkinabè qui s’en est sortie avec un  nul (1-1).

Pendant cette rencontre, n’eut été la maladresse des attaquants des Lions de l’Atlas, ils auraient pu s’imposer assez largement. Ces difficultés s’expliquent en partie par l’absence de l’ancien défenseur de l’Etoile Filante de Ouagadougou et du Bouloum Poukou Sport (BPS) de Koudougou.

Ce joueur teigneux, énergique et prompt dans les interventions a signé au Stade Malien de Bamoko. Ce qui a empêché l’entraîneur des Etalons Brama Traoré de le convoquer dans la sélection locale.

Le règlement du CHAN n’autorise pas les joueurs évoluant hors de leur championnat à prendre part à la compétition. Si Ousseni Gnégné et Mbah Koné ont souvent des problèmes de communication, il s’avère que c’est l’un des points forts de Pierre Daila, très attentif et qui intervient toujours au bon moment. Pierre Daila n’a pas peur du contact et son intelligence de jeu lui permet d’être toujours dans les bons coups.

Pour le dernier match de groupe contre le Zimbabwe, Brama Traoré doit insister sur le regroupement défensif et notamment de l’axe central pour pallier l’absence de Daila.

Pour sa part, Pierre Daila voit son arrivée au Stade Malien comme un nouveau tremplin pour sa carrière.



Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. Ca servira un grand lecon pour les burkinabe d’avoir vendu leur defensseur pour les malien qui ont fait le contraire eu ki nont pa laisser leur joueur partir pour qu’il ai loin dans cette competition quand au joueur pierre daila il nest pa patriotique cest tout il a choisi l’argent au detriment du burkina meme si cest a cause du burkina que stade malien la vue joueu

  2. Je le dit les burkinabe sont comme cela mai pourquoi ne pa le laisser joueur apre il signe nou nous somme du cote du mali les malien naccepterai faire ce genre de chose

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *