Journée de protestation de l’opposition : Que fera maintenant Blaise Compaoré ?

619 29

Le mercure du climat politique ne fait que monter au Burkina Faso. Depuis l’annonce par le chef de l’Etat à Dori le 12 décembre 2013 d’un éventuel recours au référendum pour départager la classe politique, l’on constate un levé de boucliers contre lui.

Blaise Compaoré, Président du Faso (Photo d'illustration - DR)
Blaise Compaoré, Président du Faso (Photo d’illustration – DR)

Cette annonce a sonné comme un réveil pour le chef de file de l’opposition politique (CFOP) qui semblait sommeiller depuis ses deux marches de juin et juillet 2013.

Cette trêve donnait de toute évidence la place à la négociation en vue de trouver un consensus. En a t-on vraiment tiré profit ? La réponse pourrait sembler négative sinon, la rupture entre le pouvoir et l’opposition n’aurait pas atteint un tel pic comme il a été donné de constater lors de la marche meeting de ce 18 janvier.

 Beaucoup émettait d’ailleurs des inquiétudes quant à cette marche organisée par le chef de file de l’opposition. Ces inquiétudes tenaient en deux risques : celui de rassembler moins de monde que lors des deux précédentes marches et celui de ne pas pouvoir contenir un éventuel débordement des marcheurs. Sur les deux points, nul doute que le pari a été tenu.

Comme un scénario hollywoodien

Politiquement, il convient de relever que l’opposition burkinabè, au fil du temps, entre dans l’histoire du pays. Cela fait trois grandes manifestations de rue qui montrent si besoin en était que l’opposition jouit d’une certaine maturité doublée de popularité et engrange tout doucement de bons points.

La logique dans laquelle se trouve l’opposition depuis le vote de la loi sur le sénat en 2013 se poursuit et comme dans un scénario hollywoodien, le parti au pouvoir connait actuellement des défections de grosses pointures.

Des défections qui viennent grossir les rangs de l’opposition et c’est dans ce contexte que s’est tenue la marche du 18 janvier.

Les anciens barrons du CDP en prenant place au milieu des dirigeants du CFOP renforcent du même coup, des convictions déjà déterminantes.  Bon nombre d’observateurs se posaient la question de la sincérité des démissionnaires du CDP qui annonçaient leur adjonction à l’opposition.

Les démissionnaires du CDP demandent de les juger sur le terrain

 La présence à la place de la nation marque un début de cette sincérité de leur part, ce d’autant plus que la foule a exigé qu’ils se présentent à la tribune.

Même s’ils n’y ont pas pris la parole, l’acte en vaut la chandelle, politiquement. Il reste qu’ils ont été accueillis à bras ouverts mais mis en garde. Le reste, c’est aux démissionnaires de le faire pour gagner la bataille de l’opinion.

Et quand Roch Marc Christian avance qu’il faut les attendre dans l’action, c’est un éclairci dans les intentions réelles de conquérir très prochainement le pouvoir à partir de l’opposition.

Alors pendant que le CDP (parti au pouvoir) vole en éclats, l’opposition se construit et la marche meeting ne fait que le confirmer. Que fera alors le chef de l’Etat ?

La Rédaction

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 29 commentaires

  1. IL fera un referendum pour elucider sur ce point: le peuple veut-il, oui ou non, qu’il se presente encore? bien sure que la majorit? repondra favorablement mais avec une forte tendance du”non” dans OUAGA seulement. maintenant vous savez la suite si la majorit? avec lui…

  2. il va mener le BF a bon port. la tempete est forte et la mer est houleuse (situation instable de la sous region), seul un bon capitaine experiment? peut amener le navire ? bon port: le BLAISO. ou peut-etre D BASSOLE.

  3. L’avenir du Burkina c’est nous la jeunesse. Relevons le d?fi avec une vision claire. N’attendons pas que tout soit g?ter avant de venir construire. Emp?chons par des actes responsables que les politiques d?truises notre beau pays. C’est ? nous de discerner le vrai du faux dans le climat politique actuel

  4. Burkina 2015 ne d?pend ni de ce que fera ou pas Blaise ni de l’opposition mais de Nous jeunesse du Burkina. Ne rentrons pas dans les querelles politiciennes. Faisons un pas en arri?re et prenons la situation ? notre guise. 2015 c’est pour nous la jeunesse

  5. Pourquoi l’opposition a le droit d’utiliser le peuple ? travers les marches meeting pour combattre Blaise alors que Blaise n’a pas le droit d’utiliser le m?me peuple ? travers le referendum pour combattre l’opposition? Ouvrons les jeux la jeunesse sinon nous subirons les cons?quences de cette situation

  6. le burkina compte plus de 15 millions d’habitants .ces milliers de personnes ne represzntent pas tout le burkina.s’il veut se representer nous le soutiendrons car c est un homme de valeur.il a mouille le maillot pour la patrie.ces demissionaire hum…ceux la meme que le peuple critique (l’entourage de blaise est bad)veulent dire qu’ils sont blanc comme neige.peuple du burkina faso enlever de vos coeur l’aigreur ?a va droit a la ruine.ces opposants vont nous promettre des vestes pour aller au champs .changer nos vies a l’UO .c’est l afrique ils vont rien faire chacun pense a sa poche .j ai connu le burkina lorsque la seule rue eclaire etait la rue du zinda en plus avec des ampoulee neo sortez un peu du burkina vous verez pourquoi respecter BLAISE COMPAORE

  7. si tel est son scenario bravo. On a rien contre personne. Seulement une seule personne ne peut terminer la vie d`une nation. S`il veut il peut meme presenter francois.

  8. LES 3 ACTES DE BLAISE COMPAORE
    CONNAISSANT L’ENFANT TERRIBLE DE ZINIARE IL VA:
    1 PARLER AU PEUPLE EN PARABOLE
    2 DISSOUDRE L’ASSEMBLEE
    3 FAIRE UN REMANIEMENT GOUVERNEMENTLE

  9. IL LIBRE DE VOULOIR SE PR?SENT? AUX ELECTIONS.
    LA LOI INTERDIT -IL AUTRUI DE SE PR?SENTER? DE M?ME CE FAMEUX ARTICLE 37 EST MODIFIABLE
    ET C’EST PAS LA RUE QUI METTRA UN FREIN A CETTE VOLONTEE SI ELLE EXISTAIT.
    PLUS SIMPLE C’EST LE R?F?RENDUM QUI DIRA SI L’ON PEUT LE MODIFIER OU PAS

  10. POUR CE QUI EST DE NOTRE PART LE PR?SIDENT RESTE SERIN ETANT UN CITOYEN TOUT COMME VOUS ET MOI IL LIBRE DE VOULOIR SE PR?SENT? AUX ELECTIONS.LA LOI INTERDIT -IL AUTRUI DE SE PR?SENTER? DE M?ME CE FAMEUX ARTICLE 37 EST MODIFIABLE ET C’EST PAS LA RUE QUI METTRA UN FREIN A CETTE VOLONTEE SI ELLE EXISTAIT.PLUS SIMPLE C’EST LE R?F?RENDUM QUI DIRA SI L’ON PEUT LE MODIFIER OU PAS

  11. Le pr?sident Blsaise Compaor? ne peut plus rien nous apporter, car derri?re son parti tout est vide. Arr?tons nos enfantillages et voir la v?rit? en face et redresser notre pays ensemble, car la temp?te est forte, et nous risquons tous d?y passer. Les d?missions en cascade au sein d?un parti, les insultes des uns et des autres, le peuple n?en veux pas entendre de tous ces sarcasmes, voyons les choses sur un autre angle car la crise est d?j? l?. L?ordre et la discipline qui avait marqu? les premi?res ann?es du pouvoir de Blaise Compaor? ont c?d? la place au d?sordre et a l?indiscipline, la tricherie du CDP suivie de ses mensonges, les pots de vin, les trafics d?influences, l?enrichissement rapide injustifi?, les d?gradations humaines et morale au milieu des chefs coutumiers, l?incivisme, le laxisme du pr?sident et son entourage, la corruption rampante, l?ins?curit? et la violence sous toutes les formes, sont les signes d?une grave crise qui guette le pays des int?gre. Ce que nous assistons a pr?sent, c?est la faute a un parti au pouvoir qui s?est laisser manger par la ruse de la corruption, et qui ne s?en sort plus. La seule solution pour ces barons du CDP, c?est de mettre le pays en feu et en sang pour masquer leur m?fait. Peuple Burkinab? r?veilliez-vous et prenez votre responsabilit?, et ne plus se laisser berner par des cam?l?ons dirigeant. Oublions le s?nat, l?article 37, le r?f?rendum, et tous ces suceurs de sang, luttons pour une alternance pacifique pour un pays d?mocratique et ?mergent car nos enfants les m?rites.

  12. il fera tout pour ecarter ses vieux acolytes dont il connait la mauvaise foi par rapport au bienetre de la nation, garantira la continuit? de sa vision avec la jeunesse avant de quitter. souvent on defend une cause noble contre de v?reux qui font tout pour amener le peuple ? vous tourner le dos.

  13. Wait and see. En politique comme en politique, la confiance absolu est banni. Et comme il est insaisissable dans ces objectifs, ya lieu de ne pas crier victoire d'abord. La majorit? des marcheurs ?tant de la jeunesse et je pense que beaucoup n'en poss?de pas de carte d'?lecteur. Une chose est de crier et une autre est de galvaniser les gens ? s'enr?ler. Je crains fort que le jeu de ces d?missionnaires n'en ressemble ? celui de feu Cyril Goungounga dans l'ADF. A bon entendeur

  14. Mon cher Wouro la strat?gie de candidat unique au 1er tour est d?pass?. Comme les citoyens votent syst?matiquement r?gion et clan; l’opposition pourra faire strat?giquement le plein au 1er tour et le candidat CDP n’aura pas alors les 50% au 1er tour; puis au 2?me tour l’opposition soutiendra alors son candidat, qu’on appelle CANDIDAT COMMUN.

  15. eh, bien! c’est simple, il ne fera rien. il va dormir et se reveiller chaque matin siroter son th?, pendant que les oposant se battent entre eux pour le pouvoir. quand ils auront fini de se zigouiller entre eux-meme, alors les affaires reprendront de plus belle avec sa promesse: travailler avec une nouvelle generation, la jeunesse. voyez-vous combien c’est simple?

  16. @wouro, tu crois que Soungalo repr?sente quelquechose dans l’ouest ? Il ne fait que graisser les journalistes pour qu’on parle de lui. Il n’a rien fait jusqu’? pr?sent pour Bobo. Les rss ont par contre plein de soutiens dans la zone. Les sous de djangui ne suffiront plus.

  17. Vous voulez savoir ce que Blaise verra??ok je vous le dit : il pr?sentera Sougalo ouattara aux ?lections pr?sidentielles qui mobilisera les ?lecteurs de l’ouest. Les nouveaux d?missionnaires avec Roch comme candidat auront une partie des ?lecteurs intellectuels, quelques chef traditionnels et les ?lecteurs du nord. L’opposition qui n’aura pas un candidat unique se verra ?limin? au premier tour car oblig? de partager les voies de ses ?lecteurs entre ses candidats(zeph, ablass?, benwend?,…). Le second tour verra le cdp oppos? au partie des d?missionnaires et les magouilles donneront la victoire aux CDP pour la continuit? avec BC et BF dans les couloirs en tant que conseillers et avec une main mise sur le pouvoir du style poutine en russie…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *