Situation nationale: l’ADR appelle à une résistance citoyenne

566 8
Bruno Nabaloum
Bruno Nabaloum

Ceci est une déclaration de l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR) à l’endroit des Burkinabè et des militants, à l’occasion du nouvel an. Face à la situation nationale marquée entre autres, selon elle, par la volonté de Blaise Compaoré de faire un “coup d’État constitutionnel”, le parti lance “un appel patriotique à l’ensemble des démocrates, patriotes et révolutionnaires afin qu’ils opposent une résistance citoyenne à l’entreprise de démolition de notre chère patrie par le régime de la IVe République en [les] invitant à poursuivre la lutte…” Lisez plutôt.

Peuple du Burkina Faso,

Militantes et militants de l’ADR,

Chers camarades,

Les trois cent soixante cinq (365) jours de l’an 2013 sont arrivés à terme le 31 décembre dernier et l’année 2014 vient de prendre le relais ce 1er janvier. En ce début de la nouvelle année, le Présidium suprême de la révolution (PSR) de l’Alliance des démocrates révolutionnaires  voudrait vous présenter ses vœux les meilleurs. Puisse l’année 2014 être pour vous source de santé parfaite, de longévité, de paix du cœur, de succès, de prospérité,  de bonheur partagés et surtout de luttes victorieuses !

Peuple  du Burkina

Camarades,

Au cours de l’année écoulée, vous vous êtes résolument engagés dans plusieurs champs de combat afin de contribuer à l’instauration d’une véritable démocratie dans notre pays, condition sine qua non d’un épanouissement des masses laborieuses. Dans cette logique, l’ADR comme il est de coutume, a  participé à l’animation de la vie politique à travers :

– différentes publications (déclaration sur la situation nationale, le 30 août  2013 ; déclaration le 10 octobre 2013, à l’occasion de la commémoration de l’an 26 de l’assassinat du camarade président Thomas SANKARA) ;

– l’organisation d’une conférence de presse conjointe sur la situation nationale, le 31 août 2013 ;

– des interviews et  participations régulières à des émissions interactives sur la vie de  la cité  sur certaines chaînes nationales ;

– des participations aux assemblées générales régulières de l’opposition politique légale dans le cadre du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) ;

– des contributions aux travaux des commissions ad hoc créées par le CFOP-BF ;

– des participations à l’organisation réussie des journées nationales de protestation contre la mise en place du Sénat et la révision de l’article 37 de notre Loi fondamentale,  les 29 juin et 28 juillet 2013.

Peuple du Burkina

Chers camarades des villes et des campagnes,

Le bilan ainsi présenté nous donne quelques motifs de satisfaction au regard des résultats obtenus. En effet, malgré un environnement médiatique hostile à la diffusion de notre idéologie, le marxisme-léninisme, l’ADR est parvenue de nouveau à faire passer la voix du peuple grâce à une presse qui croit aux valeurs démocratiques et à la pluralité de l’expression des idées politiques. Toute chose qui nous a permis de survivre aux actes attentatoires posés contre notre parti sous la houlette des sbires zélés du pouvoir de la IVe  République. Que les promoteurs de ces médias et leurs animateurs soient sincèrement  remerciés et félicités.

En outre, la résistance citoyenne du  peuple burkinabé a contraint le président COMPAORE et ses fidèles lieutenants à suspendre leur projet de  pouvoir dynastique.

 Peuple du Burkina

Chers camarades,

L’entreprise de démolition  de notre chère patrie a atteint son paroxysme le mardi 31 décembre 2013. En effet, lors de son message adressé au peuple, le chef de l’Etat était plein d’agressivité. En témoignent la peinture mirobolante de la situation nationale qu’il a faite pour faire plaisir à ses mentors occidentaux d’une part, et sa volonté affichée d’opérer un coup d’Etat constitutionnel pour une pérennisation de son pouvoir personnel d’autre part. A ce propos, il y a lieu de se demander si  monsieur Blaise COMPAORE vit sur le sol burkinabé ou s’il est entrain de rêver sur une autre planète  quand on sait que la majorité des Burkinabé est incapable de s’offrir quotidiennement deux (2) repas en dépit de la publicité creuse de son Gouvernement sur l’existence  de  boutiques témoins par ailleurs ponctuelles.

De même, il appelle tous nos compatriotes à avoir le sens de la préservation de la paix et de la cohésion sociales cependant qu’il insiste amplement sur le tripatouillage de la Constitution.

Chers Camarades,

Comme on peut le constater, la paix dont il est question est la docilité demandée à notre peuple pour pouvoir jouir impunément des richesses et des privilèges mal acquis par ceux qui veulent tout pour eux seuls et rien pour les autres au nom de qui pourtant ils prétendent gouverner le pays. C’est pourquoi, l’Alliance des démocrates révolutionnaires lance un appel patriotique à l’ensemble des démocrates, patriotes et révolutionnaires afin qu’ils opposent une résistance citoyenne à l’entreprise de démolition de notre chère patrie par le régime de la IVe République en vous invitant à poursuivre la lutte chaque fois que les appels à la manifestation seront lancés par le Chef de file de l’opposition politique (CFOP), par le Front de résistance citoyenne, par le Balai citoyen ou par toute structure sérieuse qui rejette la mise en place du Sénat et qui s’oppose à la pérennisation du pouvoir personnel de monsieur Blaise COMPAORE par des moyens directs ou détournés qu’est le référendum.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014 !

GLOIRE ETERNELLE AUX PEUPLES EN LUTTE !

POUR LE RENFORCEMENT DE L’UNITE DE L’OPPOSITION REELLE, EN AVANT !

VIVE L’UNITE D’ACTION DE TOUTES LES FORCES VIVES !

Nous vivrons ou nous mourrons, c’est pour la Patrie !

INTEGRITE-DETERMINATION-VICTOIRE

Ouagadougou, 10 janvier 2014.

Pour le Présidium suprême de la révolution,

le 2e Membre

Bruno NABALOUM



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. VOTRE DISCOURS ME LAISSE SANS MOT.D'ORES ET D?J? JE SUIS VOTRE SYMPATHISANT.UN DISCOURS TOUCHANT, INTERPELLATEUR ET J'EN SUIS FIER! MON PROPHET THOMAS NE S'EST PAS SACRIFIE POUR RIEN.T?T OU TARD SES ID?AUX TRIOMPHERONT AU FASO.J'ADORE!

  2. Les partisans de la violence pour le pouvoir, ?tes vous pr?t ? vous bruler, ? d?truire toutes les institutions du pays juste pour le pouvoir? Ou ?tes vous pr?t ? vous s’assoir sur une table pour trouver un consensus pour une transition apais?e?

  3. nous vivrons ou mourrons = incitation ? la violence ,ce qui conduit ? la d?stabilisation des institutions de la r?publique .or nous avons besoin de paix pour construire ce pays

  4. Il faut qu’on arr?te d’attiser la haine, la violence, m?me ceux qui ont pris les armes sont venu nous conseiller le dialogue. Ils savent de quoi ils parlent. Ne prenons pas l’avenir du pays ? la l?g?re.

  5. qui parle de citoyennet? parle d’acceptation des proc?dures l?gales dans la r?solution des diff?rends et non par des m?thodes d?stabilisatrices comme certaines personnes aspirent .

  6. il n’?tait pas question d??tre docile pour rester au pouvoir mais plut?t c’est pour une coh?sion ,pour la paix afin de poursuivre notre d?veloppement d?j? entam? .un pays ne saurais se d?velopp? dans l’incompr?hension

  7. il faut dire que les publicit?s sur les boutiques t?moins ne sont pas creuses .arr?tez de sous estimer les efforts fait par le gouvernement ;les boutiques t?moins sont belles et bien r?elles .c’est de la mauvaise foie de dire des contres v?rit

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *