Bagrépole : Un centre de formation pour les jeunes agents agricoles

1365 0
© Burkina 24
© Burkina 24

Un centre de formation a été officiellement lancé sur le site du pôle de croissance de Bagré, le 27 janvier 2014. L’Institut de formation en développement rural (IFODER) a l’ambition de fournir aux exploitations du pôle de Bagré, des jeunes aguerris aux connaissances de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, etc.

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, responsable premier du pôle de croissance de Bagré a assisté au lancement officiel  de l’IFODER, à Bagré, dans la province du Boulgou, région du Centre-est.
L’IFODER, selon le Directeur général de Bagrépôle, Issaka Kargougou, est la descendante du Centre de formation en aquaculture et a pour ambition de « soutenir la formation des jeunes en entreprenariat agricole  et assurer le renforcement en continue des capacités des acteurs » du pôle de Bagré.
Le Centre  offrira quatre types de formation, indique-t-il. Il s’agira de formations initiales dispensées aux jeunes apprenants dans les classes et fermes de l’IFODER et complétées par des stages d’immersion dans les exploitations du pôle de Bagré.
Les trois autres types de formations sont des recyclages ou des formations à la carte pour les acteurs qui le voudront.
Le Centre forme des agents de développement rural et des techniciens supérieurs en agro entreprenariat. Pour cette année, 140 élèves âgés de 18 à 27 ans venant de 32 provinces du pays sont inscrits, informe Issaka Kargougou.
Ces formations sont faites en partenariat avec le Service national de développement (SND). A ce titre, son Directeur général Colonel Hamado Dabré estime que l’IFODER est un « défi » et une « opportunité » car, dit-il, « il permettra de dérouler (la) feuille de route (du SND) dans le domaine agro-sylvo-pastoral ».
De l’emploi à Bagré
En ce qui concerne l’intégration professionnelle des apprenants du centre, Bagrépôle sera le premier employeur. « Ceux qui ne voudront pas s’installer à leurs propres comptes, trouveront preneurs dans les périmètres aménagés ici-même à Bagré », assure le DG du SND.
Le cas contraire, ils pourront toujours monnayer leurs connaissances « chez les nombreux promoteurs agricoles disséminés partout à travers le territoire national », a complété le Colonel Hamado Dabré.
Le lancement de l’IFODER se fait dans le cadre de la seconde session 2013 du Comité national de pilotage des pôles de croissance qui a lieu ce 27 janvier à Bagré.
Lors de la cérémonie, 7 ambulances  ont été remises aux 7 communes de concentration  du projet Bagrépole. Des producteurs et des groupements de producteurs ont également été récompensés. Près de 700 millions (697 634 113) de F CFA de dédommagement ont été remis aux personnes affectées par ledit projet (sur 2582 ha).
Abdou ZOURE
Pour Burkina 24


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. J’aimerais ne former en agriculture et je suis a la recherche d’un centre de formation en agricultures

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *