Fiasco des Etalons au CHAN 2014 : La faute à Paul Put ou Brama Traoré ?

504 19
Pendant le CHAN 2014, il y a eu confusion de rôle au sein de l'encadrement technique des Étalons locaux
Pendant le CHAN 2014, il y a eu confusion de rôle au sein de l’encadrement technique des Étalons locaux

Pour leur première participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), les Étalons locaux du Burkina sont sortis dès le premier tour. Au moment du bilan de cette compétition qui regroupe les joueurs évoluant dans leur propre championnat, la question se pose de savoir qui porte le chapeau de cette désillusion quand on sait que les entraînements étaient dirigés par l’entraîneur de l’équipe A, Paul Put, tandis que Brama Traoré se contentait de suivre sur le banc de touche.

L’équipe burkinabè n’a rien montré pendant le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2014. Tactiquement, techniquement, physiquement, dans l’intelligence du jeu… à tous les niveaux, les Étalons locaux ont été en deçà des attentes.

L’espoir d’un bon parcours de l’équipe locale burkinabè était pourtant de mise à la 3ème édition du (CHAN) après la victoire de cette formation à la 6ème édition du tournoi de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et les nombreux matches amicaux auxquels elle a pris part. Mais au finish, la déception était totale.

Pourtant, le Burkina Faso a participé à cette compétition avec deux entraîneurs. Paul Put, l’entraîneur de l’équipe A et Brama Traoré qui a en charge les locaux. Paul Put, après sa revalorisation salariale s’est vu nommé superviseur des équipes nationales comme il l’avait demandé. A ce titre, il a voulu s’immiscer un peu plus dans la gestion des sélections burkinabè.

La conséquence immédiate, Paul Put plutôt que de se contenter du rôle de conseiller est allé plus loin, plus qu’il n’en faut. C’est lui qui a entrainé l’équipe nationale locale pendant sa préparation à la place de Brama Traoré relégué au rôle d’adjoint dans les faits.

Albert Bambara, l’adjoint de Brama, n’a presque pas eu de rôle dans la gestion de l’équipe. C’est encore Paul Put, selon les informations venant d’Afrique du Sud qui a dirigé les entraînements de l’équipe locale à la place de Brama Traoré.

Selon certains confrères, c’est lui qui donnait la composition de l’équipe. A la mi-temps, il rejoignait les vestiaires pour donner des consignes.

C’est vrai que Paul Put a réussi l’exploit de décrocher une place de finaliste à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013. Cependant, le bon sens aurait voulu que Brama Traoré fasse ses preuves comme il l’a fait lors du tournoi de l’UEMOA.

Cette débâcle, Brama Traoré pourrait l’expliquer par le fait qu’il n’a pas eu les mains libres. Lui et Put n’ont pas forcement la même vision de jeu. En exemple, alors que lui accordait toute sa confiance au portier Mohamed Kaboré, Paul Put préférait le portier de l’AS SONABEL et ancien du RCK, Mohamed Diarra.

Supposons que les Etalons atteignent la finale et remportent le trophée. Brama Traoré pouvait-il s’attribuer ce succès ? Non. Car consciemment, il se serait rendu compte que tout le travail a été fait par Paul Put. De l’autre côté, il ne peut pas se dédouaner de cet échec puisqu’il a laissé faire. 

La Fédération burkinabè de football (FBF) doit prendre ses responsabilités. Selon des sources proches de la FBF, lors du renouvellement de son contrat, Paul Put a demandé à entraîner l’équipe locale.

La FBF ayant déjà confié les rennes de cette sélection à Brama Traoré, a refusé. C’est pour satisfaire tout le monde que Paul Put a reçu le titre de superviseur. Une stratégie qui satisfait tout le monde mais en trompe-l’œil.

Pour tirer les leçons, Sita Sangaré doit être clair. Soit Paul Put entraîne l’équipe A et celle locale en même temps comme le fait Stephen Keshi, soit il donne les pleins pouvoirs à Brama Traoré.

A présent et après cette débâcle, la question se pose de savoir ce qu’il en sera avec les Étalons juniors et cadets. Sidi Napon entraîne les juniors et l’on se demande quel sera le rôle de Paul Put avec cette sélection.

Va-t-il aussi vouloir prendre la sélection junior en main comme il l’a fait avec les locaux? Quand on sait les divergences entre les deux hommes, Sidi Napon ne va pas se laisser faire.

Put avait signifié qu’il ne pouvait pas travailler avec lui. Sidi Napon, qui a quitté la sélection A, voudra  aussi montrer que Put a eu tort. 

Boukari OUEDRAOGO

Pour Burkina 24 

Il y a 19 commentaires

  1. Tu m’a mis sur mes nerf (journaliste), mais pourquoi sauter sur Put comme ?a ? Il fallait nous dire pour l’?quipe championne a ?t? renouvel? ? 80% pour jouer ce Chan ? Ce que vous avez ecris est tr?s grave, vous etes entrain de monter le peule ? Paul Put pourquoi tout ?a ? Vos joueurs ont bien jou?s alors ? O? bien c’est Put qui leur ont dit de ne pas marquer ? O? est l’equipe qui a remport? le tournoi en RCI ? Merde de toi !

  2. mr le journaliste.maux de ventre n.est pas maux d.yeux nous avons tous suivi les trois matchs des nos chers etalons locaux.en toute sincerite c.etait nul.il peinaient pour garder le ballon.ce n.est ny la faute a paul put ni la celle de brama traor? mais celle de la fbf et des ”etalons”walai il n.on rien foutus de bon je me demande souvent si c.etaient les memes qui eu la cup uemoa qui ont jouer en afrique du sud.c.etait du n.importe quoi.

  3. cher journaliste je te demande juste d??tre professionnel car avec le conditionnel tu pourrais ?tre le meilleur journaliste au monde. Je ne sais pas ce que Paul Putt vous a fait mais reconnaissez au moins que vous vous ?tes trompes sur son compte car le monsieur est bon.

  4. mr arret? des commentaires unitile qu’est ce que il a avoir ds cette histoire mr paul put .burkinabe meme koi , c’est comme si on ne reflechi pas ,arret? de ns troubl? la tete ,les joueurs on ?t? ts nul , on la vue , et vs etes la , a dire des truc pault put ou ses brama .arr?t? si n’on sa va clash? merdre

  5. Les amis de gr?ce ne vous voil? pas la face; ou ne faites pas semblant de ne pas voir les choses. Cette ?limination des ?talons est simplement du au niveau de notre championnat. De gr?ce n’accusez aucun des entraineurs ils ont travaill? avec ce qu’ils avaient.

  6. Pourquoi veux tu forc?ment faire porter le chapeau ? Paul Put ou ? Brahma? Est ce que les joueurs ont ?t? ? la hauteur? En mon sens les entra?neurs ont jou? leur partition en pla?ant les hommes qu’il fallait. C’?tait maintenant aux joueurs de bien s’organiser pour marquer. Avec des joueurs qui ne pouvaient m?me pas conserver la balle une bonne minute comment veux tu qu’ils fassent de bons r?sultats m?me s’ils ont le dieu du foot comme entra?neur? De gr?ce, arr?tez de monter les lecteurs contre les entra?neurs pour rien.

  7. le burkina n’a pas une equipe.c’est un ramassi de nuls.meme jose morinho et capelo associ?s ne peuvent rien pour ces nullards. vous verez aussi en championats de clubs africain. c’est par labas que commeence le chan

  8. Mr le journaliste ,stp laisse Put tranquil ,en rappel pour te rafraichir la memoire c’est gr?ce a ce dernier que le Burkina a pu franchir le 1er tour d’une CAN depuis 15 ans et on etait ? un pas du mondial 2014.

  9. Non non non, ce n'est ni la faute de Put ni celle de Brama mais c'est ? la FBF d'en porter l'enti?re responsabilit?, elle a laiss? s'installer le d?sordre, qu'elle l'assume pleinement donc. Brama a commenc? un travail de fond avec son ?quipe (ce qui lui a valu la coupe de l'Uemoa) il fallait le laisser continuer. Lorsque j'ai vu le pr?si de la FBF dire qu'il allait lui associer Put, je me suis ?cri? que c'?tait une tr?s mauvaise option. H?las, cela fut fait et en voici les r?sultats. C'est vraiment regrettable qu'il semble aujourd'hui vouloir faire porter la responsabilit? ? l'encadrement, je suis pas d'accord avec lui. On ne r?colte que ce qu'on a sem?.

  10. Les joueurs eux m?mes n’ont pas montr? grand chose sur le terrain. vu les trois matchs. cette comp?tition n’est pas faite pour les moyens! ce n’est pas la faute aux entra?neurs,hors mis le gardien qui ?tait no comment, les autres c’?tait du hasard.

  11. Eh Monsieur si tu na rien a ?crire cherche toi de quoi faire, il a aider Brama si l’equipe avait eu un le troph? c’est pour ts les burkinab?s et non a Paul put ou a Brama. le journalisme c’est pas ton job tu devais ?tre un planton pour collect?r les information inutiles

  12. Mr Sangare, s’il vous plait pourquoi mettez vous 2 capitaines dans un meme bateau et esperer avoir un bon resultat? Les pros et les locaux ce n’est pas meme chose meme si c’est le ballon rond, il ne se joue pas de la meme maniere! Brama Traore, est au Burkina, vit au Burkina, connait les joueurs du championnat Burkinabe. Peux t-on bien supperviseur un domaine que l’on ne connait ou maitrise pas? La reponse et le?on sont claires et limpides! Servez vous de ca pour la prochaine fois! Ce qui est sur moi je n’en veux pas aux joueurs. Merci

  13. compaore cheick amadou |

    en tout cas que la coh?sion revienne pour qu’il puisse s’entendre et bien faire le travail et garder toujours la tete haute avec une bonne mention merci

  14. Pas etonnant cette debacle des etalons quand c?est le flou au niveau de l?encadrement. Je pense que Presi SANGARE peut faire confiance a TRAORE, et P PUT peut intervenir en tant que conseiller . Il faut laisser TRAORE continuer le travail (voire resultat tournoi UEMOA).
    Courage a tous. VIVE LES ETALONS DU B FASO

  15. C’est quoi cette article , a la premi?re d?sillusion vous tapez directement sur paul p?t foutez lui la paix oui bande de jaloux restons solidaire face au succ?s tout comme face a la d?faite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre