Actualité nationale: un citoyen interpelle la RTB et le CSC

712 27

Dans les lignes qui suivent, un citoyen interpelle la Radio Télévision nationale du Burkina, sur la place qu’elle accorde à l’actualité politique dans notre pays. Dans le même sens, l’auteur de la lettre ouverte que nous publions, estime que l’instance de régulation des médias devrait veiller à ce que ce média de service public joue pleinement son rôle d’informer les populations sur les sujets importants du moment.

Dans l’expression bouillonnante de la démocratie, surtout à travers le débat combien passionnant qui se mène dans notre pays, il y a bien des médias qui semblent être à côté de la plaque. De ceux-là on ne peu pas ne pas citer la Radio-télévision du Burkina (RTB) et dont le slogan évocateur est : « la RTB, toujours au cœur des grands évènements ». Quand après s’être nourri avec délice dans les autres médias le citoyen se rue aux brancards pour aller prendre le dessert sur la RTB on tombe des nues, rien au menu.

Pendant, que l’avenir du pays se discute à travers une médiation de l’ancien chef de l’Etat Burkinabè, Jean-Baptiste Ouédraogo, que le débat qui oppose le parti présidentiel et la mouvance à l’opposition et ses satellites vire au pugilat verbal, à des empoignades caustiques à travers les différents médias conventionnels ou sur l’Internet, la RTB continue de faire la sourde et se contentant de faire le tour des ateliers, séminaires, dons de matériels, installations de bureau du Congrès pour la démocratie et le progrès, conférence de presse de partis ou formations politiques pendant les JT.

Le seul média qui couvre tout le territoire et dont les agents étaient entrés en rébellion  avec leurs hiérarchies pour immixtion dans le traitement de l’information surtout en ce qui concerne l’opposition politique observe un mutisme assez inquiétant sur la situation politique nationale et sur les questions qui opposent profondément les Burkinabè et qui pourraient les conduire au bord du précipice. Ce mutisme laisse libre cours aux rumeurs, bruits et toutes sortes de colportages qui partent grossir et surtout qui finissent de convoyer le citoyen ignorant en brousse.

Les radios communautaires et commerciales font leurs choux gras sur la production des journaux de tout bord et sur les rumeurs pour continuer à tenir en haleine un public de plus en plus demandeur d’information et de sensation forte. Une information souvent distillée à dessein sans que le seul média, qui est crédible aux yeux des populations rurales, ne daigne dire mot. Et quand les « gens importants » de Ouagadougou débarquent dans les campagnes, ils occupent le terrain pour toutes sortes d’informations qui contribuent certainement à exacerber les positions déjà difficiles à cause des démissions au sein du CDP.

A vouloir trop brandir l’épouvantail de la « radio mille collines » en laissant l’espace à toute sorte de colportage, la RTB sera coupable de crimes graves si son mutisme continue et si notre pays descend dans les abysses des troubles. Il est urgent et même très urgent que la RTB, malgré tout, contre vents et marées, initie des débats contradictoires sur les questions éminemment politiques et de l’heure pour que les populations sachent faire la part des choses et pour préserver la paix sociale dans notre pays. Le travail des médias du service public s’inscrit dans ce registre et il est temps que tout le monde se secoue afin que l’on puisse débattre sans passion et avec retenu dans cette jungle où chaque jour il y a une incertitude.

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) ignore-t-il le grondement qui vient du fin fond des populations livrées à elles-mêmes ? Le CSC ferme-t-il les yeux délibérément ? L’instance de régulation doit se rendre compte que depuis la démission de certains ténors du CDP et la création du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), une partie importante de la population voit déjà la présente classe dirigeante comme faisant partie de l’histoire et cela n’est pas bon signe malgré les appels des uns et des autres au calme et à la retenue. Et comme en politique la surenchère est l’arme par l’excellence et il est impérieux que les acteurs politiques dans leur ensemble signent très prochainement un protocole d’apaisement pour faire baisser les tensions.

Aristide Ouédraogo

Citoyen burkinabè

[email protected]

78 89 32 71



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 27 commentaires

  1. Merci a l’auteur de cet ecrit pour avoir touche du doigt une triste realite. Franchement, j’ai une grande honte a l’egard de la TNB, en general, et particulierement des personnes comme les Adjima David Tombiano! Un journaliste dont le manque de professionnalisme le dispute a son parti pris. Son attitude diverge selon qu’il s’agit d’un invite de l’opposition ou du pouvoir. Pour certains, il utilise la maniere inquisitoire et pour d’autre la mainiere accusatoire. La TNB est tout simplement une honte nationale. Je n’aurais jamais pu y tarvailler surtout que je rechigne a vehiculer des faussetes ou a biaiser la verite.

  2. AH! la RTB tu m?rite bien ton ta d?finition de Radio T?l?vision Blaisiste. Nous ne doutons pas qu’il existe des journalistes qualifi?s dans votre ?curie mais vous ?tes franchement d?cevant. Nous n’attendons pas de vous que vous attaquiez le pouvoir mais donn? un espace aux opposants. Lors de l’?pisode de la d?mission des t?nors du CDP votre silence a ?t? assourdissant, m?me l’internationale a relay? l’info mais vous avez mis environ 48H a en faire en cas. vous avez r?v?l? votre politique aux yeux de ceux qui doutait de votre asservissement au CDP. Je donne ma main a coup? si une autre t?l? r?ussi a couvrir tout le territoire: vous serez d?class? en terme d’audimat. D?j? a Ouaga vous n??tes plus les leaders depuis longtemps. Un sondage vous le prouvera.

  3. Le CSC bande les muscles pour dire attention vous en faites trop, surtout pour es medias priv?s. Mais que fait-elle si il se rend compte qu’on ne fait pas assez? Et le CSC et la RTB seront certainement poursuivis pour complicit? et association de malfaiteurs s’ils ne jouent pas leur r?le de ciment de la nation et de veille pour assurer la coh?sion natioale. Meme si vous etes la voix de votre maitre, sachez ?tre responsables en prenant des initiatives.

  4. C’est le grand probl?me de nos pays . le fonctionnaire est pris en otage par la mal gouvernance sournoise. On ne te dit rien mais on te met dans les probl?mes d?s que tu travaille correctement pendant que tes coll?gues pillent le pays et servent les int?r?ts de quelques politiciens verreux. Le Burkina m?rite ce qui lui arrive. On a zigouill? les dignes fils du pays ici et des salauds ont applaudi. Comment peut on accepter la mort de Sankara , de Norbert , d’autres anonymes pour d?lit d?int?grit? et personne ne bronche. La roue de l’histoire tourne et il faudra mettre de l’ordre dans tout ?a . Sinon ne comptez pas si sur la RTB et le CSC qui sont des boites ou on a plac? ceux qui savent manger et savent parler pour ne rien dire de bon.

  5. adjirma thiombiano, le peupl te regarde.continue a servir le CDP mais sache que tu est pay? par le contribuable burkinab? et non ton CDP.tu fait honte aux journaliste int?gres.si c? pa un mouvencier,c? un cdpiste k tu invite.tu est nulle comme ton emission

  6. Vous croyez quoi?Que la RTB va passer son temps ? salir le nom du pays?si tels est votre sohait alors il a ?chouer.

  7. La RTB, toujours incapable de traiter ind?pendamment ses dosiers malgr? la protestation de ses pitoyables journalistes. Vous ternissez l’image de notre tr?s ch?re patrie, chers dirigeants. Le peuple pour lequel vous ?tes l?_bas a besoin d’informations justes et fiables du pays. Il n’ya pas que le CDP et le FEDAP/BC ici au Faso.

  8. Rien d’?tonnant aucun d?bat ne sera organis?, la RTB et Sidwaya servent le parti au pouvoir CDP donc ne compter pas sur ces media pour regler nos probl?mes et sensibiliser la population

  9. Oufff enfin un article qui critique la rtb, il ?tait temps. Pour faire court les m?dias burkinab?s sont contr?les (dans ce sens qu'ils sont limit?s dans la publication de leurs articles) cependant, le cas de la rtb reste le plus critique (le sommet des sommets), mais franchement je me demande comment certains arrivent ? suivre la rtb. Tjrs les m?mes titres depuis des ann?es pdt la rentr?e congr?s par ci congr?s pas l? et pendant les vacs campagnes agricoles. Et nous voici ridicules ? l'international. pfff Null

  10. ce sont r?actions fantaisistes.
    Faites des analyses qui pourraient aider si besoin en ?tait pour que ces organes am?liorent leur service et non expression de haine qui n’ont rien de constructifs .

  11. dommage!malgre les taxe sur nos factures d SONABEL pour soutenir la RTB; mai ces la honte pour ceux ki la suive a l internationale.tjrs installation des membre provincial du CDP par ci par l? inoguration d un forage a guishen monter d drapo o minitere d ceci .pourtan l actu politik nationle e inter es tres nouri en ces moment pour etre bien cot? .mai domage k SIDWAYA n daigne meme pas en faire un titraille sur tou ce ki ses passer. honte aux directeurs de ces deux media publics!!!!!!!

  12. la rtb est ridicule. Elle tente de releguer les info phare de la journ?e au second plan. Quand a ardjma david il fait du journalisme de mis?re et constitue la mis?re du journalisme. Quand tu invite quelqu un c est pour qu il eclairecisse l auteur et non pour repeter la mm chose.

  13. Cest votre point de vue. Mais sachez que c est le cdp qui est au pouvoir.il doit etre mieux servi que les autre.si les autres partis ont la chance d etre a la place du cdp un Jour , ce serait pareil!!.ce que vous preferez ce sont les medias qui insultent le cdp du debut a la fin

  14. Vu ? la t?l? M. ou Gl Gilbert D. lors du renouvellement des structures CDP du Passor?. Il lui est demand? un peu de retenue. est-il en disponibilit? ou quoi? CDP a plus besoin de militants convaincus de nos jours que de forte mobilisation de foule.

  15. Juste comme remarque. Le v?ritable slogan de notre CHAINE NATIONALE est “silence, le gouvernement travaille et fait tout pour vous”. la vie est belle donc

  16. Une T?l? nationale tr?s nulle! Depuis le d?but des tourments politiques du CDP, aucun opposant n’a eu encore la chance d’?tre invit? ? une ?mission quelconque de la TNB. D?gueulasse! Des journaleux comme les Adjima Thiombiano sont plut?t des courtisans des palais que des professionnels journalistes. Son ?mission Point de vue me fait piti?. Il d?terre m?me de momies ou zombies pour des id?es ridicules.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *