Municipales partielles : Me Barthélémy Kéré invite les électeurs à se départir de la “corruption électorale”

153 6

C’est ce vendredi 7 février 2014 que s’ouvre la campagne électorale pour les municipales partielles du 23 février 2014.

Le président de la CENI Me Barthélémy Kéré      Photo  : B24
Le président de la CENI Me Barthélémy Kéré Photo : B24

Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Bathélémy Kéré, qui  dit son institution active pour réussir l’organisation de ce scrutin, a appelé dans un message tous  les acteurs politiques à la pondération.

Il leur a demandé de  “faire la preuve de leur patriotisme en se démarquant de tout comportement de nature à inciter à la violence, à la haine et à l’intolérance”.

Aux électeurs, il a demandé, entre autres, de ne pas être victimes ou comptables d’une éventuelle corruption électorale.

Qu’ils se sentent libres d’exercer leur droit de vote au profit  des femmes et des hommes qu’ils jugent capables d’impulser une dynamique de développement et de progrès à leur commune ou à leur arrondissement”, a souhaité Me Kéré.

Pour des problèmes de dysfonctionnement, le Conseil municipal de sept communes avait été dissous le 27 novembre 2013 par le Conseil des ministres. Il s’agit des communes de Bagré, de Dandé, de Guiaro, de Pensa, de Soubakaniédougou et de Yamba et de l’Arrondisement 4 de Ouagadougou.

» » » Lire :  Message du Président de la CENI

Selon Me Kéré, 14 partis et formations politiques ont engagé 879 candidats pour conquérir 207 postes de conseillers municipaux. Ils seront 115 605 électeurs inscrits et autorisés à choisir qui de ces candidats sont  à même de siéger à leur destinée.

De ces sept communes, l’Arrondissement 4 détient le record “d’élections partielles”. En effet, après l’élection initiale du 12 décembre 2012, les résultats avaient été invalidés puis des élections complémentaires ont eu lieu dans le premier trimestre de l’année 2013.

Le scrutin du 23 février prochain portera à trois le nombre de “rounds” pour désigner l’équipe dirigeante de cette mairie. La campagne électorale prendra fin le 21 février 2014.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 6 commentaires

  1. juste dire a ceux ki chronik dans le vide frauder ou pas x7 vos ognons vous pensez k vous partis politique sont limpides ou saint merde africain ne peut etre serieu a 100 mm zephh, roch et leur parti ils sont tous parey mm tete mm ambition mm mentalit? des bourreurs de crane

  2. Me vos appels sont tout a fait compr?hensible mais adress? vous ? certaines personnes bien connu en mati?re de fraude. Commenc? par le CDP ce sont eux qui sont au pouvoir et manipule tout a leur guise. Ils ont fait de l’impunit? un axe de conqu?te du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre