Médiation interne : Une question de mandat bloque le 2e face-à-face opposition et majorité

739 44

Après le report de la semaine dernière, les représentants de la majorité et de l’opposition se sont rencontrés ce lundi 10 février 2014 à Ouagadougou sous l’égide  de la médiation interne dirigée par l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo, indique un communiqué ayant sanctionné les travaux.

Le SEN du CDP Assimi Koanda (g.)  et le Chef de file de l'opposition Zéphirin Diabré  (Ph : B24)
Le SEN du CDP Assimi Koanda (g.) et le Chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré (Ph : B24)

Mais selon ce communiqué, les deux parties se sont quittées dos à dos. L’opposition, dès l’entame des négociations, a “exigé que la Majorité présente un mandat du Président du Faso l’investissant du pouvoir de négocier“. Ceci sans doute pour garantir que les résultats qui seront issus de cette médiation seront appliqués.

Mais la majorité a répondu, selon le communiqué, que “d’une part, que sa délégation était  conforme à la lettre d’invitation de la Médiation adressée aux partis de la majorité présidentielle et d’autre part, qu’elle n’avait pas besoin d’un mandat du Président du Faso pour discuter avec l’Opposition dans le cadre de cette médiation“.

» » » Lire aussi : Communiqué de presse n°2 du Groupe de médiation 

Le groupe de médiateurs, en réponse,  a assuré à ses interlocuteurs “qu’il prendrait à court terme les initiatives nécessaires à la validation et à l’application des résultats auxquels parviendrait la médiation“.

Mais les deux parties ne sont pas tombées d’accord et ont alors remis la balle dans le camp du groupe des médiateurs pour qu’il trouve une solution au problème posé. Ce dernier leur a demandé de “privilégier l’intérêt supérieur du Burkina Faso pour sortir le pays de cette crise“.

Le communiqué ne précise pas si une autre rencontre est prévue.

En rappel, un groupe de médiateurs internes, présidé par un ancien chef d’Etat burkinabè, s’est auto-saisi pour tenter de trouver une solution à une probable crise qui pourrait naître à la fin du mandat de l’actuel président burkinabè, Blaise Compaoré.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 44 commentaires

  1. Mon Cher Adama
    Je comprend que vous Avez un interet particulier a ce que Blaise s’eternise au pouvoir. Ici votre raisonnement me parait hallucinant
    En fait il ne s’agit pas d’aller ou pas contre son gre. Ici on parle de respecter la Constitution. Comme les Coups d’etat sont banis par la communaute internationale, il ne faut pas n’on plus permettre a un individu de se cacher derriere une democratie de facade pour s’eterniser Au pouvoir.
    Chers Leaders de l’opposition et demissionaires du CDP. Je vous conseille d’user de toutes vos Relations internationales pour denoncer l’attitude de la famille Compaore qui tente de prendre En hotage la democratie burkinabe. Insister, et mobiliser tous les defenseur de la democratie dans le Monde pour que par la Pression internationale ils fassent ceder Blaiser. Ne ne laisser pas prendre le devant dans ce domaine Car il veut faire croire qu’il est une garantie pour la stabilite dans la sous Region. Demontrer que cela est faut et qu’il n’a jamais fait reussir une mediation. Example c’est la C?te d’ivoire et le Mali.

  2. Si l’opposition na pa les arguments n?cessaire pour discuter sur la table de n?gociation qu’ils nous disent la v?rit? au lieu de tourner en rond avec une histoire de mandat. M?me si on le dit pas on sait que la majorit? a d?j? l’aval du pr?sident pour mener ces n?gociations sinon ils n’iront a cette m?diation.

  3. on ne regard pas la duret? d’un pr?sident pour parler de l’ambigu?t? mais de ce qui l’a r?alis? en terme de d?veloppement et d’?panouissement.Un pr?sident n’est pas un chiffon

  4. Pour mettre fin ? ce d?bat st?rile,allons au referendum pour permettre au peuple de d?cider de son avenir.Quand on dit du peuple qu’il n’est pas capable d?appr?cier les enjeux d’un referendum,on n’oublie du coup que c’est ce m?me peuple qui va ?lire le pr?sident du Faso en 2015.

  5. Vous pensez qu’il suffit que Blaise part en 2015 pour que le Burkina soit un pays de paix, un pays avanc? etc. mais vous vous trompez ?norm?ment. Regardez le senegal, apr?s Wade le senegal est dans des probl?mes grave pour avoir des financement de r?alisation de leur projet. Donc il ne suffit pas de changer de pr?sident contre son gr? il faut que le pr?sident pr?pare son successeur.

  6. Le pr?sident JBO a tort d'avoir fait foi en Blaise. Voil? qu'il fait dire par le CDP qu'il n'a jamais dit ??. Si ?? commence comme ?? comment ?? va finir?
    Le mandat est le seul moyen de CREDIBILER le processus, ? d?faut JBO et les sages seront roul?s dans la farine, l'opposition sera roul?e dans la farine. S'ils ne veulent pas prendre leurs responsabilit?s qu'on les destituent imm?diatement, personne ne s'en offusquerait, pas m?me l'opinion internationale encore moins la nationale.*

  7. L opposition a besoin de garder son energie pour les choses serieuses a venir. Chaque second qui passe raccroche le peuple vers 2015

  8. Bon, en tout cas, tout ce qui peut garantir le respects des d?isions de la m?diation est bon ? prendre. Si on ne gocie dans le flou, quelle gatantie?

  9. Demandez donc au Pr?sident de faire une d?claration sollennelle pour dire qu'il acceptera les conclusions de la m?diation. Car c'est du d?j? vu. En quoi cela va engager Blaise? On avait que les decisions non consensuelles seront ecart?es et voil?. On a eu le college des sages, rien. On a propos? une cersion du senat, il en modifi? pour en faire un senat personnel. A ce rythme on ne voit rien qui sera accept?. Rien de ces conclusions ne seront accept?es. Cette mediation ne servira ? rien. Le pouvoir a deja sa decison. L'opposition n'a pas de concessions ? faire, qu'elle campe sur ses positions. De toutes fa?ons on verra par o? la modification se fera ici au Faso.

  10. Zeph ne negocie rien avec ces gens la car tu perd ton temps et ils sont sans doute de mauvaise foi.Blaiso est un faux mediateur et ses partisants son pires.Ce qu’ils doivent savoir cest que ns sommes plus intelligents qu’eux,ns n’achetons pa poisson dans l’eau.

  11. Pardonner les burkinab?s BLAISE COMPAORE a ?t? elu d?mocratiquement donc s’il y’a une menace de la paix dans ce pays c’est normale qu’on passe ? la dialogue

  12. Blaise, tu n’a plus une opposition mouton.Cette opposition est dure ? cuire, ce n’est pas l’opposition de Ram Ou?drogo et de Hermann Yam?ogo. c’est pas des chercheurs de postes minist?riels. Z?ph et compagnie, chapeau bas.Vous ?tes un espoir!

  13. l’opposition a parfaitement raison. qui veut r?viser l’article 37 pour se repr?senter? est-ce Kounda ? est-ce Yoda?
    Alors que le b?n?ficiaire s’en vienne comparaitre! ou a d?faut mandater!

  14. A mon avis mettons cette m?diations en berne, et continuons notre pression sur un pouvoir corrompue qui veut d?truire notre beau pays avec la corruption ? ciel ouvert. Si on s?en souvient le coll?ge des sages qui ?tait notre v?ritable r?f?rence pour guider nos apprentis d?mocrates, a ?t? trahi par le pr?sident Blaise Compaor? en 1999 apr?s leur loyaut?, car les sages avaient hauss?s le ton en tranchant sur le d?bat de l?alternance dans leur rapport du 30 juillet de la m?me ann?e ? la page 14, au titre des recommandation pargraphe2.2.2.2 <<>>. Surtout dans leurs propositions de la solution finale ? la page 16 au pragraphe2.3.1, les sages ont demand? ceci :Revenir sur la modification de l?article 37 de la constitution et r?introduire le principe de la limitation ? deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Pendant tout le d?bat de la m?diation le pr?sident Blaise Compaor? avait mandat? et certifi? le groupe du CDP pr?sent, vu qu?ils avaient le feu aux fesses ? cause de l?assassinat cruel du journaliste Norbert Zonggo. En effet, la r?vision de l?article 37 en 1997, quoique conforme ? l?alin?a 164 alin?as 3 de la constitution, touche un point capital de la d?mocratie de notre pays : le principe de l?alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991.
    Si le groupe du pouvoir refuse aujourd?hui d??tre mandat? et certifi? par le Blaise Compaor?, c?est qu?il y a du tripatouillage en l?air, et manque de bonne foi, comme ils feront tout pour truquer le r?f?rendum. Aucun sage ou m?diateur ne pourra faire reculer les objectifs du FEDAP/BC ni du CDP de permettre le pouvoir a vie de la famille Compaor?. Je doute la bonne foi des trois sages de la m?diation, car avant d?accepter cette mission, ils devaient exiger un mandat certifi? par le Pr?sident Blaise Compaor? d?accepter par la suite tous les accords qui seront conclu par les partisans, opposants ou gouvernant, il est garant de nos constitutions et tous ce qui touchent des accords pour la coh?sion sociale. Les m?diateurs sont des manipul?s, et doivent le savoir, car ils seront humili?s et mis aux placards.

  15. A mon avis mettons cette m?diations en berne, et continuons notre pression sur un pouvoir corrompue qui veut d?truire notre beau pays avec la corruption ? ciel ouvert. Si on s?en souvient le coll?ge des sages qui ?tait notre v?ritable r?f?rence pour guider nos apprentis d?mocrates, a ?t? trahi par le pr?sident Blaise Compaor? en 1999 apr?s leur loyaut?, car les sages avaient hauss?s le ton en tranchant sur le d?bat de l?alternance dans leur rapport du 30 juillet de la m?me ann?e ? la page 14, au titre des recommandation pargraphe2.2.2.2 <<>>. Surtout dans leurs propositions de la solution finale ? la page 16 au pragraphe2.3.1, les sages ont demand? ceci : <>>. Pendant tout le d?bat de la m?diation le pr?sident Blaise Compaor? avait mandat? et certifi? le groupe du CDP pr?sent, vu qu?ils avaient le feu aux fesses ? cause de l?assassinat cruel du journaliste Norbert Zonggo. En effet, la r?vision de l?article 37 en 1997, quoique conforme ? l?alin?a 164 alin?as 3 de la constitution, touche un point capital de la d?mocratie de notre pays : le principe de l?alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991.
    Si le groupe du pouvoir refuse aujourd?hui d??tre mandat? et certifi? par le Blaise Compaor?, c?est qu?il y a du tripatouillage en l?air, et manque de bonne foi, comme ils feront tout pour truquer le r?f?rendum. Aucun sage ou m?diateur ne pourra faire reculer les objectifs du FEDAP/BC ni du CDP de permettre le pouvoir a vie de la famille Compaor?. Je doute la bonne foi des trois sages de la m?diation, car avant d?accepter cette mission, ils devaient exiger un mandat certifi? par le Pr?sident Blaise Compaor? d?accepter par la suite tous les accords qui seront conclu par les partisans, opposants ou gouvernant, il est garant de nos constitutions et tous ce qui touchent des accords pour la coh?sion sociale. Les m?diateurs sont des manipul?s, et doivent le savoir, car ils seront humili?s et mis aux placards.

  16. JBO sait maintenant qu'il risque d'?chouer de renvoyer ses militaires ? la caserne par la m?diation. Une autre alternative et c'est ce qui lui reste, faire un coup d'Etat pour g?rer la transition des 2 ans qui restent et remettre le pouvoir au civil.

  17. Ce pr?alable pos? par l’opposition peut sembler exag?r?, d?plac? voir m?me comme un signe de refus du dialogue. Mais en y regardant de plus pr?t, en revenant sur l’histoire r?cente du BURKINA, force est de reconnaitre que BLAISE COMPAORE a l’art de revenir sur ses engagements, d’enterrer les accords ou les d?tourner. J’en veux pour preuve les conclusions du conseil des sages: enterr?. Les engagements prit lors des marches pour la faim en 2008: enterr?. vous qui dites que n?gocions ensuite si Blaise n’applique pas les accords, nous le sanctionnerons. Comment compter vous y prendre? Les marches? les sitting?. Ben on le fait d?j? donc soyons vigilants.

  18. PASSAK? toi m?me tu a dit qu’il parait non . Eviter de faire courir des fausse rumeurs , si on vous a payer aussi allez y devant ici on boss on conscientise .

  19. il faut rappeler ? Mr Z?pherin que Mr KOANDA n’est pas venu ? la m?diation entant qu’un ministre mais plut?t le SEN du CDP de sur quoi pour defender les int?r?t physiques et moraux du parti de ce fait il n’ a pas besoin d’un mandat du pr?sident. Mr DIABRE defender vos id?o et arr?ter de nous distraire merci

  20. il faut ?viter de faire perdre le temps aux citoyens .il n’y aura pas de compromis entre les deux partis .allons donc ? l?essentiel !laissons le peuple d?cid? car c’est la meilleur voie de sortie de crise .on est fatigu? de cette situation maintenant.

  21. shimbeth on n’est pas la pour raconter l’histoire du pr?sident JBO. Ce qu’il a fait ou pas fait durant son mandat de pr?sident ne nous int?resse pas ici. Ce sont ses conseils, sa qualit? de sage et de n?gociateur qui nous int?resse. L’essentiel est qu’il nous aide ? sortir de crise.

  22. Mr zepherin,Blaise est le candidat de la majorit?,donc la majorit? na pas besoin d’un mandat sign? par blaise pour n?goci? avec l’opposition,disiez clairement que vous voulez n?goci

  23. cher forum, parait que kanazo? inoussa a fuit le pays. la direction des impots l’a mis en demeure de pays 75 miliards ? cause de ses attaches avec roch marc christian kabor

  24. Dans tous ces d?bats, vous ?tes-vous pos? la question a qui profite le temps actuellement? L'opposition n'ayant pas un agenda cach? qui la presse ? monter des sc?narios ou des intrigues quelconques, elle est plus sereine et ne fait qu'attendre les assauts du camp adverse et les cueillir. Pendant ce temps, le temps est contre Boulanger-en -chef et ses partisans qui imaginent tous les stratag?mes pour prolonger son mandat au-del? de 2015 alors que notre Constitution ne le lui permet pas!

    Refuser donc de discuter franchement ne peut lui profiter, car c'est lui qui a besoin de vite modifier la constitution et non l'opposition! En rappel, le protocole de la CEDEAO en son article 2, section 2, alin?a 1 interdit toute modification constitutionnelle non consensuelle 6 mois avant toute ?ch?ance ?lectorale et cela ?tant, il n'y a que 16 mois pour r?ussir ou ?chouer dans la modification de notre Constitution. Nous nous armerons de tous les moyens pour emp?cher cette modification qui ne profite qu'? une seule personne; alors que toute loi doit ?tre g?n?rale et impersonnelle! Nous n'allons pas commencer ? tailler des lois sur mesure avec ce cas au risque que ?a ne fasse jurisprudence!

  25. L?Opposition politique, vous avez tout notre soutien. Tenez bon, car le peuple qui a soif de v?rit? et de justice vous soutient. Une seule personne, soit il le pr?sident de la r?publique, ne peut pas mener 16 millions de burkinab? en bateau. O? est notre fiert? et notre int?grit? ? De plus, les langues se d?lient ; nous apprenons maintenant que ce ne sont pas des m?diateurs ? autosaisis ? comme on tente depuis longtemps de nous faire croire, mais plut?t des m?diateurs ? instruits ? par l?autre pour faire passer la pullule am?re. Monsieur JBO, m?me pendant votre passage ? la t?te de l??tat volta?que d?alors, vous n?avez jamais eu suffisamment de courage pour prendre une d?cision. Vous ?tiez ? la merci d?un SOME YORIAN GABRIEL qui ?tait, en r?alit?, le vrai pr?sident ! Rappelez ?vous bien de cette p?riode de votre vie qui, malheureusement fait aussi parti de notre histoire commune et ineffa?able, l?histoire du Burkina Faso. M?me en votre qualit? du pr?sident de la Hte Volta, vous n?aviez pas pu emp?cher les ?v?nements du 17 mai 1983. Si vous avez d?cid? aujourd?hui de revenir au-devant de la sc?ne politique, vous avez cette occasion en or pour vous racheter devant l?histoire et montrer ? la face des volta?ques d?hier, Burkinab? aujourd?hui, que vous n??tiez pas arriv? dans l?histoire par infraction. Alors, dites la v?rit? ; rien que la v?rit? ? votre envoyeur : les Burkinab? ont assez de lui. Qu?il n?a pas une journ?e de plus ? la t?te de ce pays ! Combien de c?urs meurtris ! Combien de veuves et d?orphelins dans la cit? uniquement pour le go?t du pouvoir, du luxe et des honneurs d?un seul homme! Dieu existe ? C?est path?tique ! Qu?il sachant lire les signes du temps ! Qu?il sache quitter les choses avant que les choses ne le quittent ! Qu?il sache m?diter cet adage de chez nous qui dit ceci : ? L?humilit? pr?c?de la gloire, mais l?orgueil pr?c?de la chute ! ?

  26. “l’interet superieur de la nation” implique qu’on laisse tous ces gate-gates ? cot? pour negocier. bien dit JBO. ZEPH doit comprendre qu’il faut laisser tous ces details ? cot? pour attaquer le fonds du probleme:trouver un compromis. oubien s’il veut pas negocier, qu’il dise la verit?, c’est tout!

  27. Pourquoi s?ent?ter pour une m?diation avec un homme qui a tout pris dans la caisse de l??tat durant 27 ans pour acheter un pouvoir a vie ? Les m?diateurs avec leur sagesse ne peuvent rien pour que le cam?l?on de Ziniar? revienne ? la raison. La seule solution est la fermet? de l?opposition dans la rue qui est l?gitime pour un peuple meurtrie. <<>> Mr. Blaise Compaor? doit respecter nos constitutions car le Burkina a besoin d?un changement. La nouvelle g?n?ration a besoin d?un avenir, vous retardez l?avancement du pays.

  28. Mon cher joel on voit que tu ne connait rien ? la n?gociation ni ? la m?diation sinon tu devrai savoir qu’en m?diation, on est pas la pour plaire mais c’est pour faire ce qui est juste et acceptable. Le reste c’est une prise de position est on en a pas besoin en mediation

  29. pauvre yam?ogo arouna! sans mandat de la part du PF en cas de non respect des clauses qui sera le fautif? le PF ou ses repr?sentnts? j pense que c’est bien ses repr?esntants;et si ces derniers ne sont plus dans le camp de Blaise? ce ci pour dire qu’avec ce pr?si qui pense qu’il peut manipuler tout le monde c’est mieu si y aun mandat qui atteste qu’il portera la responsablit? en ca de non respect desdites clauses

  30. et si le BLAISO ne signe pas ce foutu papier… qu’est-ce que vous allez faire? refuser de negocier? en tout cas , ces vous qui allez perdre, parceque pour le moment vous avez une position de force, mais bientot ?a ne sera pus le cas.

  31. ne manchons pas les mots |

    Ne me dites pas que c’est la strat?gie que vous avez trouver pour toujours rester dans la cours! vu que le MPP veux vous voler la vedette vous voulez mettre le pression la o? il ne faut pas. Alors il vont nomm? ROKI leader de l’opposition soit disant que tu n’est pas apte coop?rer et le tour est jouer. Vive l’ombre du CDP le MPP

  32. Attendez
    C’est quoi cette affaire de mediation
    Vous voulez me dire qu’apres 28 ans au pouvoir Blaise n a toujours pas de solution a ca succession? Apr?s tout ce qui s’est pass? dans Autre pays African il n’a toujours pas tirer de Lecons?
    Mr Jean baptist Ouedraogo ne vous en mellez pas. Actuellement Blaise est entrain de vouloir se jouer des acquis d’une autre mediation (le college des sages).
    Chers opposants, n’accepter jamais in deal avec ce Monsieur. La seule chose qu’il doit faire, c’est de s’en aller a la fin de son mandat.
    Au plan sous regional ce n’est pas Lui qui fait la stabilite. Partout ou il a ete mediateur, un camp Lui en veut a mort.

  33. Proud to be burkinabe |

    Je pense que l’opposition a vu juste si non qu’est ce qui obligerai le pr?sident a respecter les conclusions de cette mediation?rien.On se rappel que si on est arrive la c’est par ce qu’il na pas respecter ce que le college des sages lui avait conseiller de faire .

  34. eh dite a zeph que le pr?sident n est pas oblig? de n?gocier avec lui c est par respect au peuple qu il envoie des gens a cette n?gociation ,si a la place du pr?sident lui il se sera pas cr?dible ,on sait le president homme de parole alors qu il aille se faire voir sur kwam? nkuruma

  35. Boulanger en chef dit qu'il n'a pris aucun engagement pr?alable avec les m?diateurs! Et comme "chat ?chaud? craint l'eau froide", l'opposition exige, avec raison, qu'il donne mandat aux n?gociateurs de la majorit? pour parler en son nom et prendre ainsi des engagement! Quand quelqu'un n'a pas de parole de scout, comment on peut n?gocier avec lui?

  36. quelle ambigu?t?? Pourquoi trainer tout un peuple un seul homme qui est pr?sident depuis plus de 25 ans? ET SI LA MORT LE SURPRENAIT? QU’ALLEZ VOUS FAIRE? VOUS COMMENCEZ A FAIRE HONTE

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *