République Centrafricaine: des violences dans le but d’un nettoyage ethnique, selon Amnesty

515 0

Dans un rapport publié ce mercredi 12 février, Amnesty International fait état de violences exercées par les milices anti-balaka, dans le but de procéder à un nettoyage ethnique des musulmans en République centrafricaine.

Des biens appartenant à des musulmans ont été pillés et incendiés dans la zone PK 26, au nord de Bangui à la fin janvier.© Amnesty International
Des biens appartenant à des musulmans ont été pillés et incendiés dans la zone PK 26, au nord de Bangui à la fin janvier.© Amnesty International

Selon Joanne Mariner, conseillère d’Amnesty International pour les situations de crise, “les milices anti-balaka mènent des attaques violentes dans le but de procéder au nettoyage ethnique des musulmans en République centrafricaine”.

L’organise de défense des droits de l’Homme déplore par ailleurs “la réponse trop timorée de la communauté internationale“. “Les troupes internationales de maintien de la paix n’ont pas réussi à stopper la violence. Elles y ont consenti dans certains cas, en laissant les milices anti-balaka remplir au niveau du pouvoir le vide créé par le départ de la Séléka”, a déclaré Donatella Rovera, conseillère d’Amnesty International pour les situations de crise.

Dans leur rapport les chercheurs d’Amnesty déclarent avoir recueilli de nombreux témoignages de première main sur les attaques de grande ampleur menées par les anti-balaka contre des civils musulmans dans les villes de Bouali, Boyali, Bossembélé, Bossemptélé et Baoro, dans le nord-ouest de la République centrafricaine. Autre constat fait dans le rapport, les troupes internationales n’étaient pas déployées dans ces villes, laissant les civils sans protection.

Pour Amnesty International les soldats de la paix doivent faire barrage au contrôle des milices anti-balaka et déployer des troupes en nombre suffisant dans les villes où les musulmans sont menacés.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *