Trucage de matchs en Belgique : Pour comprendre la supposée implication de Paul Put

390 4

L’entraîneur des Étalons Paul Put est accusé par la justice belge de trucages et de corruption dans le milieu du football en lien avec les paris en Belgique. Une affaire qui porte le nom de « Zheyun Ye », un homme d’affaire chinois, considéré comme le cerveau. Burkina 24 explique comment Paul Put s’est trouvé mêlé à cette affaire.

L'entraîneur des Étalon, Paul Put © Burkina 24
L’entraîneur des Étalon, Paul Put © Burkina 24

Qu’est ce qui est reproché à l’entraîneur des Étalons Paul Put ?

Ce dernier aurait participé au trucage des matches de son équipe à savoir Lierse qu’il entraînait lors de la saison 2004-2005. Il aurait aligné son équipe B à deux reprises pour que celle-ci perde. Ce que l’actuel entraîneur des Etalons aurait nié. La trichérie ne concerne pas uniquement Paul Put mais aussi d’autres entraîneurs, dirigeants, jouueurs etc. du football belge. Le cas qui a le plus éveillé les soupçons est la defaite de St-Truidence face à la Louvière (1-3) avec deux bourdes du gardien Dušan Belić. Des surveillants d’une société anglaise ont constaté que de fortes sommes ont  été misées sur le resulat de cette partie. Au fil du temps, des reportages et des témoignages vont allés dans ce sens et mettre petit à petit en lumière les pratiques douteuses. Des joueurs ont reçu de l’argent de la part de l’homme d’affaire Zheyun Yé pour lever le pied.

Pour le cas de Paul Put, les soupçons sont plus vifs à cause de son licenciement par son club Lierse lui reprochant officiellement d’avoir aligné l’équipe B deux matchs de suite. Mais, ce détail ne va pas convaincre les journalistes qui  mèneront des enquêtes plus minutieuses. Le nom de Paul Put et du gardien de but de La Louvière sont les plus cités lorsque se révèlent de grosses suspicions. Pour l’ensemble des rencontres falsifiées, Paul Put aurait versé près de 50.000.000 de francs CFA à repartir entre les joueurs. Des joueurs de Lierse Cliff Mardulier et le capitaine Laurent Fassotte reconnaissent en 2006 avoir perçu de l’argent. Une large enquête sera ouverte pour comprendre le phénomène.

A la suite de ce scandale, l’Union Royale Belge des sociétés de Football et Association (URBSFA) suspend à vie Paul Put  en affirmant ceci : «Il a introduit Yé et son homme de confiance. Il a payé les primes pour falsifier des rencontres. IL a fait pression sur les joueurs pour qu’ils entrent dans la combine.» Lierse est rétrogradé en 3ème division mais sera acquitté en appel. Paul Put voit également sa peine communié en trois ans de suspension mais perd son affiliation avec l’URBSFA. C’est alors qu’il décide d’aller entraîner en Afrique en commençant notamment par la Gambie de 2008 à 2011 équipe avec laquelle il élimine le Sénégal (mais sans se qualifier) lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique de 2010 et une place de vice-champion d’Afrique avec les Étalons du Burkina en 2013.

Concernant cette affaire, Paul Put avait fait comprendre qu’il avait été menacé. Des circonstances qui pourraient jouer en sa faveur. 

 Les prévenus dans l’affaire Zheyun Ye 

 Zheyun Ye (considéré comme le cerveau), les anciens du Lierse Paul Put, Cliff Mardulier, Marius Mitu, Laurent Delorge, Laurent Fassotte, Igor Nikolovski, Hasan Kacic, Yves Van der Straeten, Patrick Deman et Ninoslav Milenkovic, un agent de joueurs, Frederico Avellino, et des personnes liées alors à la Louvière, Gilbert Bodart, Olivier Suray, Pietro Allatta, Laurent Denis et Filippo Gaone.

Related Post

There are 4 comments

  1. Qu’il r?ponde devant la justice de son PAYS ne nous regarde pas du tout ;mais qu’on veuille ouvrir une enqu?te sur la finale de la CAN ou les ?liminatoires du MONDIAL 2014 c’en est trop car les ETALONS ne r?vaient pas d’y arriver l? ! pas de transposition insens?e SVP !

  2. L’argent mene ? tout . Volontairement et involontairement on peut commettre des gaffe pour encaisser quelques sommes pour arrondir les fins de moi. D’aucuns ?mettent des doutes sur la finale contre Nigeria ou la prestation des joueurs ?taient douteuse et m?me le dernier match des ?talons contre l?Alg?rie on ne comprend pas pourquoi on a refus? que les supporters burkinab? fassent le d?placement de Blida. En attendant les condamnations effectives ou leur blanchiments dans cette affaire la presse et les observateurs du foot doivent ouvrir une enqu?te sur le cas des 2 matchs des ?talons. Nous burkinab? on est souvent trop tol?rant et les gens viennent nous niquer ici partir

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *