Sénat et article 37: Les résultats d’un sondage réalisé par des Burkinabè de l’étranger

762 34

Des Burkinabè de l’étranger, dans le document qui suit, ont dit avoir pris l’initiative de faire un sondage au sein de la communauté des Burkinabè vivant en Allemagne sur la mise en place du Sénat,  la modification de l’article 37 de la Constitution et l’amnistie de Blaise Compaoré et des acteurs politiques. Ils livrent les résultats de ce sondage dans l’écrit qui suit, parvenu à Burkina 24.

-

Préoccupé(e)s par la situation socio-politique dans leur mère-patrie, des Burkinabè vivant en Allemagne tiennent à témoigner qu´ils ne restent pas indifférents á ce qui se passe au pays.

Dès le départ, nous avons montré notre volonté de nous impliquer dans les discussions relatives à l’évolution politique dans notre cher Burkina Faso.

 C’est ainsi qu’au plus fort des débats sur l’institution du sénat, nous avons organisé par exemple un sondage en ligne pour recueillir les avis des Burkinabè en Allemagne sur le sujet.

Cela nous avait permis d’atteindre notre objectif, celui d’occasionner des échanges francs et constructifs sur la question au sein de la communauté burkinabè en Allemagne.

 Dans son ouvrage « conversations avec moi-même », Nelson Mandela soutient qu’«un dirigeant doit toujours encourager et accueillir avec équanamité un échange libre et sans entraves».

Par cet écrit nous voulons donc réitérer notre attachement à des échanges fructueux dans l’unique et seul intérêt de notre commune patrie, le Burkina Faso.

 Dans l’intention de contribuer à la recherche, à travers le dialogue, de solutions à la crise actuelle au Burkina Faso, nous avons à nouveau initié une concertation en ligne depuis le 12 janvier 2014.

Elle concerne outre la question de la mise en place du sénat, la modification de l’article 37 et l’amnistie pour Blaise Compaoré et les autres acteurs politiques.

 Le maximum de Burkinabè en Allemagne, sans considération de tendance ou de bord politique, a été contacté pour la consultation, initiative qui a sucité dès son lancement un grand intérêt et de l’engouement.

C´est ainsi que nous pouvons noter en terme de participation une progression sensible de 60% par rapport à la prémière initiative en ligne relative à la mise en place du Sénat qui a eu lieu entre Juillet 2013 et Août 2013.

 Avant de livrer les résultats du sondage il faut signaler que des réactions de tout genre nous ont été adressées dans le cadre de l’initiative du sondage en ligne, à savoir en substance:

 –          Des propos frisant l’intimidation et la menace provenant de personnes se réclamant du Pouvoir actuel,

–          Des encouragements et félicitations provenant d’autres personnes se réclamant de l´opposition actuelle,

–          Des conseils et recommandations d’une troisième catégorie de personnes sans affinité politique affichée, qui se dit tout simplement préoccupée par la paix sociale au Burkina Faso.

 Nous tenons aussi à balayer toute suspicion sur les motivations des initiateurs du sondage que nous sommes. Nous avons lancé cette concertation en ligne en tant que patriotes et membres de la société civile qui sont très soucieux de la paix et du développement du Burkina Faso.

Nous jouissons d´une indépendance morale, intellectuelle et n’appartenons à aucun parti politique.

 Le sondage en ligne initié depuis le 12 janvier 2014 concernait quatre questions numérotées A,B,C et D. Elles sont d’un grand intérêt national et constituent les enjeux majeurs pour une transition apaisée au Burkina Faso.

Pour chaque question, il y avait des options de réponses selon qu’on est pour, contre ou abstinent. Les répartitions des voix sur les options liées aux questions sont les suivantes :

A)    Mise en place du Senat ?

–          93,33% des participant(e)s se disent NON favorables à sa mise en place actuellement

–          3,33% des participant(e)s se disent favorables à sa mise en place actuellement

–          3,33% des participant(e)s seraient favorables en casde nécéssité

B)    Modification de l´article 37 de la constitution ?

–          93,33% des participant(e)s se disent NON favorables,

–          6,67% des participant(e)s se disent favorables

–          0,00% des participant(e)s seraient favorables en casde nécéssité

C)    Amnistie pour Mr. Blaise Compaoré ?

–          60,00 % des participant(e)s se disent NON favorables,

–          26,67% des participant(e)s se disent favorables

–          13,33% des participant(e)s seraient favorables en cas de nécéssité.

D)    Amnistie générale pour les acteurs politiques ?

–          80,00% des participant(e)s se disent NON favorables,

–          10,00% des participant(e)s se disent favorables

–          10,00% des participant(e)s seraient favorables en cas de nécessité.

 Pendant que le sondage se déroulait, nous avons aussi reçu une proposition émanant d’autres compatriotes. Celle-ci a pour but d’enrichir et de renforcer l’implication des Burkinabè en Allemagne dans la résolution de la crise.

Les compatriotes proposent en effet l’organisation d’une rencontre qui réunirait tout Burkinabè en Allemagne et qui se sentirait interpellé par la situation dans sa patrie.

 A cette rencontre des personnalités burkinabé, allemandes ou autres pourraient également être invitées – l’objectif étant, selon les auteurs de cette proposition, de réunir autour d´une même table toutes les tendances possibles afin de mener des réflexions dans l’unique et seul intérêt commun de la patrie.

Il devra en résulter des propositions pertinentes à même de contribuer à la réussite d´une transition politique apaisée au Burkina Faso.

 La diaspora burkinabè en général et celle de l’Allemagne en particulier a, fort de ses expériences ici et là, des points de vue à même de contribuer à la recherche de solutions objectives et utiles pour tous.

 Les concertations pour la tenue d’un éventuel forum de Burkinabè vivant dans différentes régions de l’Allemagne sont toujours en cours. Pour peu qu’un grand nombre de compatriotes affiche son intérêt pour la rencontre, elle se concrétisera sans doute bientôt        .

 La réussite d´une transition politique apaisée reste une préoccupation de toute Fille et tout Fils ainsi que des Ami(e)s du Burkina Faso.

Dipl. Ing. Jean-Eric Yanna et Dipl. Ing. Passam Tiendrébeogo, 

 Burkinabè en Allemagne

NDLR : Le titre est de la Rédaction B24



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 34 commentaires

  1. Les sondages sont la c’est vrai! Ca ne suffit pas je crois qu’il serait mieux d’avoir l’avis de toutes la population. Pour que cela se r?alise ns avons une solution aller vote et ns serons mieux situ?e.

  2. TOUT CE QUI PEUT METTRE UN PAYS EN RETARD;EST LE DERAPAGE POLITIQUE DE TOUT LES ABORD.LE POLITIQUE NE SE SOUCIS PAS DE LA POPULATION;MAIS DE LA FORTUNE QUIL PEUT AVOIR EN TANT QUE HOMME POLITIQUE.DONC SIL VOUS PLAIT NE METTONS PAS NOTRE CHERE PATRIE A FEU ET A SANG POUR DES PITOYABLES PERSONNES QUI VONT BIENTOT SUBIR LA COLERE DE DIEU.LA SOUFFRANCE QUON NA SUBI PENDANT PLUS DE 25 ANS,SERA RECOMPENSEE SANS QUON EST PRIS DES ARMES.JEUNESSE DU BURKINA;CONTINUONS A NOUS FORMER ET ANOUS CULTIVER DAVANTAGE CAR LAVENIR NOUS APPARTIENT.ET A NOUS DE SAUVER CE PAYS DE LA MAIN DES VAUTOURES.JE VOUS REMERCI.

  3. Boniour je souhaite la paix pour mon pays il ne faut pas que nos voisins se moquent de nous le pouvoir est comme un escalier on monte et on descent on descent et on monte.Merci

  4. je doute que la majorit? des burkinab? r?sidant en Cote d’ivoire soutiennent le holdup de Blaise. Certes beaucoup de parent qui militent pour la paix au pays soutiennent Blaise, mais d?s qu’on prend soin de leur expliquer, ils comprennent et sont pour le d?part de Blaise. BOUAFLE, VAVOUA,BONON, DALOA que j’ai eu la chance de visiter et au passage causer avec les burkinab? y r?sidant sont debout pour que Blaise parte.

  5. Je r?side sur Berlin et fr?quente les Burkinab? qui sont a Fribourg, JoJo qui n?est pas son vrais nom est un sois disant r?fugi? politique, et qui accuse le pr?sident Compaor? d??tre un dicta. Il est connu ? la gare de Fribourg. Mais salir les honn?tes personnes qui ont fait tous les efforts pour un sondage est inadmissible. C?est vrais les Burkinab? en Allemagne sont dispers?, mais ceux qui sont inscrites a l?ambassade ne peuvent ni? de ce sondage. Quant au refugi? qui jouent le chat et la sourie, tant?t pour l?opposition tant?t pour le Pr?sident Blaise Compaor?, ne s?inscrivent pas ? l?ambassade, impossible de les atteindre puisqu?ils ont des faux noms pour ne pas se rattraper par leurs mensonges. Tous les Burkinab? vivants en Allemagne et qui veulent aider le Burkina, doivent s?inscrire dans les associations des burkinab? reconnu par notre ambassade, et surtout se poss?der d?une carte consulaire en s?inscrivant ? l?ambassade. Je demande aux r?fugi?s Burkinab? accueillis g?n?reusement par notre pays h?te, de s?abstenir des insultes comme le nomm? JoJo, il sera un jour rattraper par ses insultes. Le Burkina est un pays d?mocratique, chacun a le droit de faire son sondage surtout avec la situation actuelle.

  6. Ch?r(e)s compatriotes et internautes,

    merci pour toutes les r?actions enregistr?es suite ? notre article.
    Donnez-nous quelques jours pour vous revenir avec plus de pr?cisions dans
    l?espoir de fertilliser d?avantage la compr?hension de la d?marche m?thodologique retenue, des resultats de tendance publi?s etc.

    Pour les personnes qui r?sident en Allemagne et qui ont exprim? leur souhait d??tre impliqu?es dans les ?changes sur notre patrie m?re et ch?re, je note personellement cela comme ?tant l?expression de leur volont? ? contribuer d?avantage ? l?enrichissement des id?es et ?changes, dans l?optique d?une prise en compte globale des convictions responsables pour une stabilit? du Burkina Faso. O? il fera tr?s bon vivre pour toutes et tous !

    Je me permets donc de les inviter ? bien vouloir prendre contacte d?s que possible avec nous par email ou par t?l?phone.

    Email de coordination : [email protected]

    Tel. : 0152-28966810 (Yanna)
    0173-3290238 (Tiendreb?ogo ? partir du 28.02.2014))

    Tr?s cordialement,

    G. Jean-Eric Yanna

  7. Mr. Kabor? Ferdinant, disons un chat un chat, un chien un chien, aucun burkinab? ne peut nier les efforts d?un parent vivant a l?ext?rieur qui n?essaye pas d?aider sa famille ! Ce sont des braves, ils ont laiss?s femmes et enfants, cousins et fr?res, m?re et p?re, uniquement par ce qu?ils n?ont pas eu le choix, car il n?y a aucun d?bouch? dans notre pays que la fonction publique, l? aussi il faut ?tre un fils d?un maire ou ministre pour y acc?der. Vous Mr. Kabor? qui veut me contredire, j?en suis sure que si vous aviez pu aller ? l??cole c?est un parent vivant en C?te D?Ivoire ou au Ghana, ou au Togo ou m?me au Gabon qui a payer votre scolarit?. Alors f?licitons et reconnaissons les efforts de nos compatriotes ? l??tranger, et encourageons les au lieu de les d?courag?. S?ils se m?lent pour apaiser la coh?sion sociale au Burkina, c?est leur droit comme vous Mr. Kabor

  8. Soyons un peu s?rieux! L’?tude prend d?j? une partie d?s le d?part en signifiant qu’ils ont ?t? intimid?s par les gens du parti au pouvoir et encourag?s par l’opposition. Questions, qui honn?tement vous a menac?s? Menteurs que vous ?tes. Dans une d?mocratie le dernier mot revient au peuple et non d?s r?sultat d’un faux sondage.

  9. Mr. Kabor? Ferdinant, disons un chat un chat, un chien un chien, aucun burkinab? ne peut nier les efforts d?un parent vivant a l?ext?rieur qui n?essaye pas d?aider sa famille ! Ce sont des braves, ils ont laiss?s femmes et enfants, cousins et fr?res, m?re et p?re, uniquement par ce qu?ils n?ont pas eu le choix, car il n?y a aucun d?bouch? dans notre pays que la fonction publique, l? aussi il faut ?tre un fils a SANOU SALIA OU DU PRESIDENT DU FASO pour y acc?der. Vous Mr. Kabor? qui veut me contredire, j?en suis sure que si vous aviez pu aller ? l??cole c?est un parent vivant en C?te D?Ivoire ou au Ghana, ou au Togo ou m?me au Gabon qui a payer votre scolarit?. Alors f?licitons et reconnaissons les efforts de nos compatriotes ? l??tranger, et encourageons les au lieu de les d?courag?. S?ils se m?lent pour apaiser la coh?sion sociale au Burkina, c?est leur droit comme vous Mr. Kabor

  10. m?me si l’?tude est vraie, vous ?tes combien vous de la diaspora burk en Allemegne? en Rci nous sommes plus du million et soutenons tous je dis biens tous celui l? par lequel nous avons une identit? r?elle maintenant!! ce camarade c’est brave tch? BLAISO! tu crie tu meurt!

  11. ahhhh!!! que de sottises!! les fr?res sachez que cette ?tude est fausse et n’a jamais vu le jour! je suis en Allemagne ?galement (Fribourg, et je vous rassure que la population burkinab? ? d?faut d’?tre avec le pr?sident Compaor?, ne va jamais suivre des tra?tres de cette trempe (le MPP)! En majorit? nous souhaitons le retour d’un apaisement de la situation politique, et nous souhaitons ? d?faut le r?f?rendum! l? vous saurez la position r?elle de la diaspora burkinab? en Allemagne!

  12. On vient de publier et apr?s sanctionner ce message. La v?rit? est toujours au-dessus de tout : soyez courageux l??quipe de B 24 pour un Burkina de demain m?me si c?est pour passer par le chemin de notre humble journaliste Norbert Zongo. Blaise ne peut pas tuer tous les journalistes. ?????Je f?licite mes compatriotes en Allemagne et a ailleurs qui se soucis de la situation au Burkina. Qu?il soit ouvrier ou dipl?m? en science politique, ou ing?nieur, ces personnes qui vivent dans les pays dits d?mocratique connaissent mieux les d?rives de nos dirigeants. Un dicton nous dit qu?en ?tant ? l?ext?rieur qu?on voit mieux l?ampleur des flammes d?un incendie qui d?truise sa maison. La diaspora Burkinab? est la seule qualifi? et fiable ? dire la v?rit? sur la gravit? de la situation au Burkina. Croyez-moi, personne, je dis personne au Burkina ou a ailleurs, ne peut nier les actions qu?a r?alis? le pr?sident Blaise Compaor? et son ?quipe de 1998 ? 2005. Mais le probl?me vu par l?ext?rieur est la corruption ? ciel ouvert ou Blaise ne peut plus contr?ler, car il a permis ce fl?au a sa famille, a ses proches, qui puisent dans la caisse de l??tat sans se soucier du peuple, et ce fl?au retarde l?avancer du pays. Avec la corruption s?ajoute l?injustice, les assassinats, 90% de la population qui n?ont pas un repas par jour. Nous n?avons m?me pas besoin d?un sondage pour revendiquer l?alternance, ni un r?f?rendum pour changer un article de loi qui est claire et limite le mandat du pr?sident. Le peuple Burkinab? est tol?rant, personne n?en veut le pr?sident en personne, mais sa gestion des affaires de l??tat. Il est temps que Mr. Fran?ois Compaor? du FEDAP/BC, et les responsables du CDP voient la v?rit? en face et accepter l?alternance. De loin mais plus pr?s, la diaspora a raison, il faut un changement radical au Burkina, afin que la d?mocratie et l??mergence prennent sa place.

  13. TAHI laisse tes ?motions et disons nous la v?rit? rien que pour le bien ?tre du pays sinon r?alisations dont tu parles la on va les voire allez en fum? ,et puis ceux de l ext?rieur mais moins ceux de l Allemagne merci

  14. S?il vous plait mes fr?res, je suis sur place au Burkina, 70% des r?alisations priv?s dans notre pays sont faites par nos fr?res et s?urs a l??tranger : ils viennent, ils constatent, et ils repartent. Ils sortent plus de leurs poches pour aider la famille que les responsables du CDP ou les fonctionnaires corrompus qui se tournent vers les femmes ou les pintades grill?es. A part les corrompus qui construisent a OUAGA 2000, les 60% des villas construites dans toutes les villes et villages du Burkina sont faites par la diaspora burkinab?. Croyez-moi ils connaissent la situation et la politique de leur pays plus que ceux qui sont sur place baigner par la corruption et le syst?me mafieux du CDP et de son pr?sident. F?licitons nos compatriotes qui souffrent ?norm?ment ? l?ext?rieur et qui pensent ? leur pays soit sur le plan du d?veloppement ou de la politique qui va vers l??mergence, en d?finitif ils ont le dernier mot nos expatri?s. Comme nous dit un dicton,??? qu?en opposant la violence a la violence, la haine a la haine on applique une vieille philosophie qui ne donne pas de bon r?sultats.??? Ceux qui en veulent la diaspora sont des jaloux et ont les haines, par ce que nos compatriotes ? l??tranger travaillent p?niblement et dure, et gagne mieux leur vie.

  15. Pas de modification ou maitre quelque chose en place au burkina ;burkinabe de touts bords vous etes des anes jusqu a se point qu un individue vous manipul comme ca ,une foie lever vous la main dans la main et dite nom

  16. Trop de verbiage dans les commentaires.nos chers compatriotes d’allemands n’ont fait que passer une information,en bons et loyaux patriotes pour nous ?clairer sur un fait g?n?ralis? et irr?vessible:le glas de l’?re COMPAOR?.C’est in?luctable alors les morveux,? vos mouchoirs!!

  17. Nein je ne m’en revient pas. ces soit disant burkinab? allemands n’ont rien compris.C’est quoi tous ?a?Vous n’avez aucune id?e de la politique burkinab?.J’esp?re que vous ne vou etes pas fais piquer par le moustique de HITLER.Faite votre ing?nierie et laisser les gens tranquille.la prochaine fois pr?senter quelque chose de plus concret OK!DANKE

  18. faisons un effort de reflexion |

    combien est vous la bas?eh un peu de cas m?me la?je pourrai le faire en guise de passe temps dans mon salon !!! est ce que on a besoin de doctorat pour citer les chiffres et pourcentage comme vous avez fait ,si vous ?tes des myopes intellectuel ,pas nous ,r?fl?chissez un peu la!!!!grand respect au tout puissant pr?sident BLASE du FASO

  19. Trop facile ce sondage. Un sondage sans donn?es, sans m?thodologie de collecte et de traitement de donn?es. Un sondage sans une d?marche et une m?thode de calcul. Moi m?me je peux m’asseoir et faire ce sondage dans ma famille. Vraiment nul comme sondage

  20. Je trouve votre ?tude nulle et sans int?r?t. Comment faire une ?tude statistique sans m?me nous montrer la base de l??tude. Combien de burkinab? ont particip? ? l??tude? Si il n’y’a que 5 ou 10 burkinab? qui ont
    particip? ? votre ?tude, vous pensez que cela est repr?sentative de la population? Non mes amis r?veillez vous.

  21. Eux, ils ne cherchent que la bonne marche des choses au bf.si non ce n est pas le pouvoir qui les interesse.on ne peut donc que les souhaiter bon vent.que dieu les aide.

  22. Tanguessingnon Bakary |

    F?licitation ? vous, vous au moins vous avez osez! Alors celui qui critique,toi non plus tu n'as pas non plus la qualification r?quise pour mettre en cause leur travail.Si oui montre nous la preuve.Merci!

  23. la sagesse voudrait que nous donnons la chance ? chaccun de trouver des solution ? cette crise, Mais comme certaines personnes se sentent directement d?favoris?es par les resultats que vous aviez vite publi?s, il va de soit que des gens tentent de vous d?courager. Mais courage car on n’est jamais proph?te se soit.

  24. je suis ravis de cette initiative qui vise ? apporter une dose “scientifique” ? ce d?bat. sur la question du S?nat, les r?sultats confirment son utilit? car cette institution devrait montrer toute son importance plus tard. pourvu que de pareilles actions soient conduites ici au Faso pour ?viter la dictature des points de vue uniques

  25. Un sondage est un acte scientifique et non politique. Ce n'est nullement la mani?re d'en pr?senter les r?sultats. Vous vous dites ing?nieurs, j'esp?re que vous avez la qualification r?quise. Montrez donc en quoi vos r?sultats sont valides, conformes et repr?sentatifs. Les opinions et les intimidations, on s'en fout…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *